Test - Motocross Madness

«Jump around» , - 8 réaction(s)

S’il y a un style de jeu qui est totalement adapté au format XLA, c’est celui des jeux de courses fun, pas prise de tête, immédiatement accessibles et presque forcément amusants en ligne. En regardant les screens de Motocross Madness, on pense à priori qu’on a là un jeu entrant exactement dans cette catégorie. En faire partie est une chose, en être un digne représentant en est une autre, le style étant déjà très représenté.

Presque tout le monde a déjà au moins un jeu de ce genre, alors faut-il craquer pour le dernier venu ?

Vitesse et pilotage

Motocross Madness est un de ces jeux où on contrôle son avatar, ce qui est toujours sympa, et ce qui donne des courses en ligne avec des adversaires bigarrés. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, examinons d’abord ce que propose le jeu.

Et le casque ?

Comme toujours le cœur du titre en solo est un mode carrière qu’on devine court, et qui pourtant recèle quelques surprises.

Neufs tracés, trois environnements, cela semble assez peu, même si au final on passera pas mal de temps sur le jeu avant d’en voir le bout.

Il y a des épreuves de courses classiques, d’abord très simples, puis de plus en plus difficiles, du fait de tracés diaboliques et bien conçus, mais aussi à une IA qui propose un challenge de plus en plus relevé. Même si on peut acheter de nouvelles motos où améliorer ses bolides, les dernières courses demandent une belle concentration pour être remportées.

On trouvera également des courses contre la montre, sur les mêmes tracés (il faut battre le temps de nos rivaux), à la difficulté progressive.

Tout remporter ne demandera pas plus que quelques heures.

Dans ces épreuves on profitera d’un gameplay nerveux et redoutablement efficace bien que très classique. On accumule du boost en faisant des dérapages et surtout des figures aériennes dignes du regretté SSX Tricky, et on l’utilise dès qu’on en a l’opportunité pour conserver la tête.

Des tricks en veux-tu en voilà !

La moto répond au doigt et à l’œil, la gestion des collisions est suffisamment permissive pour qu’on ne se pose pas de questions et qu’on tente des figures à la limite de l’impossible, c’est speed, c’est fun, bref on ne voit pas le temps passer.

La surprise du chef vient de la dernière catégorie d’épreuves, se déroulant dans les environnements traversés. Il faut réussir à récupérer des crânes placés à des endroits qui semblent juste impossibles à atteindre. Autant dire qu’on peut passer de nombreuses heures avant de réussir à tous les attraper. Ce qui est étonnant, c’est que cette épreuve demande une approche totalement différente du reste du jeu. Ici, plus question de foncer à tombeau ouvert : il faut trouver la juste vitesse, le juste équilibre, pour passer dans des endroits improbables et sauter exactement à la bonne hauteur. De façon surprenante, ces épreuves demandent un pilotage très précis qui donne la véritable sensation d’être dans un jeu de Trial.

Loin d’être anecdotique, ce complément au jeu de course d’arcade classique est un véritable plus donnant du corps à un titre par ailleurs light en termes de parcours disponibles.

Ça tient la route

Le jeu est soutenu par une réalisation de qualité pour un titre XLA. Les décors ont de l’allure, et les diaboliques raccourcis des circuits s’y intègrent parfaitement. L’animation tient la route, que ce soit dans la décomposition des mouvements lors des figures aériennes, ou bien tout simplement par la vitesse affichée qui ne faiblit jamais. Ces qualités sont à nuancer quand on joue à 2 en écran splitté. Outre le fait qu’il faille vraiment bien connaître les circuits tant la visibilité est réduite, l’animation n’a plus la même fluidité, et un disgracieux clipping parsème les parcours.

Roues en feu : turbo maximum !

L’ambiance sonore est réussie, les moteurs rugissants, et ce serait avec plaisir que je vous parlerais de la musique du jeu si celle-ci m’avait laissé un souvenir quelconque au moment de rédiger ce test. Cela veut au moins dire qu’elle a le bon goût de ne pas être agaçante !

Tout le jeu peut se faire à 2 en local, mais c’est bien sûr en ligne qu’on va s’amuser à plusieurs. Le bon équilibre du gameplay permet des courses rapides, nerveuses, avec des retournements de situation au gré des raccourcis empruntés ou non et des chutes. Le résultat est exactement ce qu’on demande à un jeu comme ça : c’est fun, on s’amuse, et on ne voit pas le temps passer.

Je profite de ce test pour m’interroger sur ces extraterrestres du Xbox live, qui même sur un jeu disponible depuis à peine quelques heures sont déjà des tueurs connaissant les circuits comme leur poche et maîtrisant leur véhicule comme s’ils étaient nés dessus. Mais comment font-ils ?

Cela étant, après quelques tours de piste on progresse vite et on est prêt à vendre chèrement sa place ! Juste une nouvelle fois l’occasion de regretter qu’il n’y ait pas quelques circuits de plus pour varier les plaisirs.

Bilan

On a aimé :
  • Simple et efficace
  • Clairement fun
  • Plutôt bien réalisé
  • Le mode exploration
On n’a pas aimé :
  • La réalisation du jeu à 2 en local
  • Trop peu de circuits
Promesses tenues

Motocross Madness assume parfaitement son rôle de jeu accessible et fun. Soutenu par une bonne réalisation, il offre un gameplay simple et précis qui permet de s’amuser sans prise de tête, avec même en bonus un mode exploration demandant une maîtrise aboutie de la moto virtuelle. Le jeu en ligne est tout à fait conforme à ce qu’on peut en attendre, c’est-à-dire qu’on s’y amuse immédiatement sans voir le temps passer. Il y a peu de surprises dans ce jeu, mais tout ce qui est fait est bien fait. On regrettera juste un nombre de circuits qu’on aurait voulu voir plus conséquent, lacune insuffisante pour atténuer la bonne impression laissée par le titre.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Motocross Madness

PEGI 12 Violence

Genre : XBL Arcade

Éditeur : Microsoft

Développeur : Bongfish

Date de sortie : 10/04/2013

Prix : 800 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade

8 reactions

daou

13 avr 2013 @ 16:41

Parfait ce p’tit jeu pour le prix !

13 avr 2013 @ 19:36

Je ne comprends pas ce test positif notamment sur la bonne réalisation et le fun. On s’ennuie sec, les sensations sont molles également. Puis techniquement c’est aberrant de voir de tels défauts !

diez979

13 avr 2013 @ 19:41

J’ai la démo et je suis du même avis que JCC, la première chose qui frappe c’est que l’ensemble n’est pas très fluide et la suivante c’est que c’est pas très fun avec aucune sensation de vitesse.

Motocross madness", mouai...

Rone

13 avr 2013 @ 20:40

Au début on n’a pas vraiment les motos les plus rapides. Dans mon foyer le jeu a, sans forcer, remporter l’adhésion. On doit s’amuser plus facilement chez moi que chez d’autres. Technique aberrante ? Après tout chacun voit midi à sa porte. Mais si ça c’est aberrant...

Wipness

14 avr 2013 @ 00:57

La démo m’a bien amusé pour ma part. Pour 800 ms point et pour un jeu avec avatar ça passe franchement. La conduite n’est pas parfaite mais ça passe aussi. Moi, je n’ai juste rien compris (avant de lire ton test) à l’épreuve qui se passe en Egypte et dans laquelle on est libre. Ça a l’air un peu chiant à première vue, même si pour toi c’est un plus. C’est ce qui me rebuterai je pense.

gunm

15 avr 2013 @ 02:54

Tien donc un jeu exclusif et jcc qui se la ramène pour dire que le jeu est moche, chiant etc... ben oui ça sort pas sur ps3... :classique : ...

Sinon le jeu est excellent, même si pas sans défauts (mineurs).

daou

15 avr 2013 @ 06:17

C’est clair que t’es pas crédible JCC.

avatar

zx6r4

15 avr 2013 @ 09:06

J’ai testé la démo hier. Bien que je n’ai pas trouvé désagréable la course proposée, il n’en est pas de même des défauts graphique du jeu. Un clipping qui tue, son perso qui est à moitié dans le décor de temps à autre, un affichage qui apparaît (difficilement) au fur et à mesure. Bref, ça pique bien les yeux quand même.

Pour ce qui est de l’épreuve des cranes, j’ai juste trouvé ça chiant.

Après je ne doute pas que le multi soit assez amusant. C’est toujours plus drôle à plusieurs. Je salut également le fait que le jeu soit dispo à 2 en local, ça devient assez rare pour être signalé.

Je me laisserai surement tenté lors d’une promotion à 400 Msp.