Test - Fable Heroes

«Les héros de l’inutile...» , - 13 réaction(s)

Devant certains jeux, il nous arrive parfois de nous poser des questions existentielles sur ce qui est passé par la tête de leurs créateurs lors de son développement. Pourquoi le bouton de saut est-il placé sur la tranche du pad ? Pourquoi tout d’un coup avoir mis un boss quasi imbattable dans un jeu jusqu’alors facile ? Pourquoi mettre un QTE pour brosser les dents à son personnage ? Pourquoi ne pas intégrer un mode coopératif à un jeu où l’on est accompagné par une IA durant tout le long de l’aventure ? Etc, etc. Pour Fable Heroes, lorsque l’on se pose la question de ce qui est passé par la tête des développeurs la réponse semble évidente après y avoir joué quelques heures : rien.

Comment amoindrir un univers riche

La carte du monde est à l’image du jeu : confuse.

Le concept de Fable Heroes est sur le papier intéressant, voire alléchant : utiliser l’univers de la série d’action/RPG Fable, une des plus emblématiques de la Xbox pour créer un beat them all jouable à 4 qui sera proposé sur le XLA. Lorsque l’on connaît la richesse du royaume d’Albion, ses paysages fabuleux, son humour, ses personnages hauts en couleur, en gros tout ce qui a fait de Fable une série unique, reconnaissable au premier coup d’œil, on ne peut qu’être attiré par un beat them all évoluant dans cette atmosphère.

Mais l’équipe de Lionhead a réussi l’impossible. Lorsque l’on voit le résultat final on a peine à croire qu’ils n’ont pas fait exprès de torpiller tout ce qui aurait pu rendre le jeu agréable et original. Fable Heroes nous plonge dans un Albion en cel shading, où l’on dirigera un groupe de 4 poupées représentant les personnages emblématiques de la saga. Ces poupées de chiffon ne seront pas sans rappeler celles de Little Big Planet mais la ressemblance s’arrêtera là. Ce petit groupe visitera les lieux les plus emblématiques d’Albion, l’amateur de Fable reconnaîtra sans mal les environnements proposés, des environnements vides, statiques et d’un level design d’une pauvreté hallucinante ! Les musiques peinent à habiller l’ensemble alternant les mélodies soûlantes et entraînantes dans un registre plus proche des attractions Disney que de Danny Elfman.

Et hop, on n’y voit plus rien !

Chaque niveau se résume à une longue ligne droite où l’on trucidera une bonne poignée de créatures issues, elles aussi, du bestiaire de Fable, coupé en leur milieu par un gros élément que l’on devra détruire pour récupérer des pièces. Le final vous laissera choisir, à l’aide d’un embranchement du pauvre, entre un combat soporifique contre un boss et un mini-jeu insipide. Fable Heroes semble avoir été créé sans aucun créatif à sa tête.

Bilan

On a aimé :
  • Y jouer avec nos enfants
  • Certaines musiques
On n’a pas aimé :
  • Degré zéro du beat them all
  • Mou et confus
  • Certaines musiques
  • Y jouer seul
C’est une blague ?

On pourrait presque le croire surtout quand on voit dans les bonus les photos du développement du jeu avec l’équipe, les séances de brainstorming, les croquis des plans des niveaux et j’en passe. Soit ils ont beaucoup d’humour soit ils n’ont pas peur du ridicule chez Lionhead. Fable Heroes ne propose rien de plus qu’un beat them all indigeste, vide d’intérêt, dénué d’imagination tout juste sauvé par la possibilité d’y jouer à 4 avec des enfants. On se demande même comment le jeu peut tenir sur 1,4 Go vu ce qu’il propose. On se contentera d’amasser l’or qui pourra servir dans Fable : The Journey même si maintenant on peut douter de l’intérêt futur de la licence...

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Fable : Heroes

Genre : XBL Arcade

Editeur : Microsoft

Développeur : Lionhead

Date de sortie : 2/05/2012

Prix : 800 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade

13 reactions

weedasky

04 mai 2012 @ 17:34

Pathétique...

avatar

Rushruche

04 mai 2012 @ 18:20

Vraiment mauvais ce jeu à part à plusieurs où le jeu devient un petit peu plus plaisant mais à choisir prenez Castle Crashers dans le même genre. Je lui met 2 manettes pas quatre c’est déjà trop 2...

Jarel

Rédaction

04 mai 2012 @ 18:29

Avec le recul même Lucha Fury est plus sympa à jouer.

avatar

Rushruche

04 mai 2012 @ 21:35

Dans le style pas amusant et lourd, oui les deux sont au même niveau.:’-))

Jarel

Rédaction

04 mai 2012 @ 23:09

Ah non je préfère Lucha Fury !! Il est plus riche, plus varié et plus travaillé que Fable Heroes !

Même si au final les deux ne sont vraiment pas terrible... ^^

avatar

alaindc

04 mai 2012 @ 23:22

le cel shading aurait pu être intéressant, et j’aurait même pu pardonner le level design, vide et linéaire....mais le gameplay famélique, les combats inintéressants, et la façon « d’améliorer » nos personnages bordélique...me pousse à donner une note de UN à ce jeu...un...parce que je ne peux mettre zéro, ou MOINS UN.

diez979

05 mai 2012 @ 00:52

C’était prévisible dès son annonce. Pas compris comment ce jeu a été « décidé »...

jon1138

05 mai 2012 @ 10:08

« C’était prévisible dès son annonce. »

non, désolé, on ne peut pas dire ça. Lionhead est un très bon studio. Ce n’est pas parce qu’on utilise le nom Fable pour faire un spin off qui n’a rien à voir avec le Fable habituel (Fable IV est en développement, c’est sûr. Sortir un jeu différent ne provoque pas l’arrêt de la série principale). Ca aurait pu être un bon jeu. Mais à mon avis, ce qui s’est passé, c’est qu’on leur a demandé de faire un jeu permettant de promouvoir indirectement le prochain gros titre (Fable The Journey) à l’instar de ce qui avait été fait pour Fable II avec Fable II Pub Games. Sauf que là, ils n’ont sans doute pas eu le temps alors que le jeu paraissait plus ambitieux qu’une collection de jeux de société...Donc plantage au final.

diez979

05 mai 2012 @ 10:41

non, désolé, on ne peut pas dire ça.

L’annonce était livrée avec un trailer bien à chier. C’était prévisible. Que ce soit un bon studio ou non, depuis le départ ils se sont plantés.

Ezekiel.666

05 mai 2012 @ 15:45

Quand je vois le nombre de personne dans ma liste d’amie qui y joue, je me dit que sa doit pas être aussi pourrie que ça ?! Ou, j’ai une très mauvaise liste d’amis :-/

12