Test - Bastion

«Le joueur pris sa manette et commença à jouer...» , - 6 réaction(s)

Bastion a l’immense honneur et la lourde tâche d’ouvrir les hostilités de l’été de l’Arcade 2011 ! Et il en faut des épaules pour être à la hauteur de ce qui est devenu au fil des années l’un des évènements les plus attendus de l’année sur notre chère console à croix verte. Bastion c’est avant tout une esthétique colorée, toute choupinette qui avait su attirer nos regards lors de ses présentations mais c’est aussi un parti pris narratif original qui lui confère un charme indéniable. Es-ce que cela suffit néanmoins à en faire un bon jeu ?

Et le lecteur commença à lire le premier paragraphe de ce test...

Là où tout commence...

Le Kid se réveille dans un monde en ruine. Un monde vide qui se répare sous ses pieds, comme pour lui indiquer un chemin. Un chemin qu’il va suivre, tentant de trouver d’autres survivants. Seul le Bastion, forteresse en ruine, semble détenir la clé de son avenir et le remède du mal qui ronge sa patrie, un mal appelé « Calamité ».

Et c’est accompagné de la superbe voix lourde d’un narrateur que vous allez vivre cette histoire aux commandes d’un jeune homme prénommé Kid. Ce parti pris narratif déconcerte un peu au début mais parvient peu à peu à distiller dans le jeu une magnifique ambiance et à son histoire une touche unique entre le conte et la ballade.

Le décors se créé sous nos pas, éléments par éléments...

Bastion, sous ses airs d’action-rpg, est avant tout un jeu d’ambiance, un de ces jeux qui happent le joueur qui sera sensible à son approche artistique. Les graphismes colorés, -rappelant Dofus pour les plus jeunes et Legend of Mana pour les plus vieux- fourmillent de détails. Les décors se construisent et se détruisent au fur et à mesure de l’avancée du Kid, dans un festival de couleurs et d’effets visuels. Les décors s’avèrent variés et les animations sans failles parachèvent de donner à Bastion une finition de dessin animé.

Une direction artistique sans faille, un déluge de couleurs...

La bande son n’est pas en reste et se hisse sans mal à la hauteur de la direction artistique de Bastion. Les mélodies sont somptueuses, le travail effectué par Darren Korb restera longtemps dans vos têtes et je vous défie de ne pas tomber amoureux de cette bande son et de la ballade « The Singer » accompagnant l’un des personnages du jeu. Les seuls reproches à formuler seraient à mettre au crédit de la voix du narrateur. Impeccable de bout en bout, elle demeure en version originale sous-titrée ce qui n’est pas évident à suivre et à lire en plein cœur de l’action. Le sous-titrage français est même quelques fois totalement à côté de la plaque au niveau de la traduction.

Bilan

On a aimé :
  • La direction artistique du jeu
  • Sa superbe bande son
  • Son parti pris narratif et son histoire
On n’a pas aimé :
  • Une traduction médiocre
  • Des niveaux peu inspirés dans l’ensemble
  • Un narrateur difficile à suivre dans l’action
Ce jeu a une âme

Devant tant de productions impersonnelles, de suites sans âmes, Bastion joue des coudes pour imposer sa personnalité unique et attachante. Et on en redemande ! Bastion est un petit bijou artistique, graphique, musical doté d’une narration astucieuse et audacieuse. On pourra certes lui reprocher un grand classicisme dans ses mécaniques de jeu, une durée de vie un peu courte mais qu’importe ! Bastion dispose de suffisamment d’arguments pour ne pas laisser d’amertume aux joueurs qui auront dépensé 1200 Mpts mais plutôt le sentiment d’avoir vécu une histoire plaisante, mélancolique, un conte ludique raconté avec amour.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Bastion

Genre : XBL Arcade

Editeur : Warner Bros Games

Développeur : Supergiant Games

Date de sortie : 20/07/2011

Prix : 1200 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade

6 reactions

KoF esKadri

24 jui 2011 @ 19:41

Comme dab je vais attendre les promos, mes sous iront dans from dust la semaine prochaine !!

manekineko

24 jui 2011 @ 20:40

Comme d’habitude je suis d’accord dans l’ensemble. Et je suis particulièrement d’accord sur le « narrateur difficile à suivre dans l’action » Comment partir d’une excellente idée et la gâcher parce que le jeu n’est pas doublé dans chaque langue... Je suis loin d’être anglophobe mais lire les sous titres dans le feu de l’action c’est parfois presque impossible, ce n’est pas comme voir un film ou une série en vostfr...

Et c’est là son seul défaut en ce qui me concerne, car je trouve que ce jeu est un petit bijou.

BigMini

24 jui 2011 @ 22:59

Pareil que mon VDD, le seul reproche que j’aurais serait concernant le doublage indispo en Fr, ce qui rend nous empêche de lire tout ce qu’il est inscrit à l’écran en pleine action. Sinon j’ai justement trouve les niveau assez varié moi =3

Jarel

Rédaction

25 jui 2011 @ 09:00

Oui ils sont variés dans leur design mais pas vraiment dans leur structure, mis à part quelques uns. En tout cas vivement la mise en dispo de la BO. ^^

g1nko

26 jui 2011 @ 20:40

Bjr, je suis nouveau sur le site. Je me demandais si le fait de traduire le jeu en français ne le rendrai pas aussi impressionant au niveau de la narration ? C’est vrai que c’est difficile de suivre tout en jouant mais je veux pas prendre le risque d’avoir un doublage français bidon.

Brathakk

27 jui 2011 @ 11:28

A part la narration compliquée à suivre en pleine action...ce jeu est au poil :)