Test - WRC 3

«Chauffeur, si t’es champion…» , - 0 réaction(s)

WRC constitue la simulation officielle des courses de rallyes sur consoles. Troisième épisode de la série donc, ce WRC 3 se trouve en toute logique être un jeu de course très technique, où la connaissance toute particulière de chacun des tracés et la maîtrise sans faille de votre véhicule s’avèreront indispensables pour parvenir à se faire une place parmi les pilotes les plus prestigieux de ce monde. Développé et édité par le studio italien Milestone, expert des jeux de courses sous licence officielle, WRC 3 est d’un aspect difficile, idée indissociable de n’importe quel bon jeu de simulation.

Culte

Les tracés officiels vous proposent différents environnements

Doté de l’intégralité des tracés officiels ainsi que de l’ensemble des véhicules de la classe WRC, le titre se veut très honnête en proposant un contenu vraiment complet. C’est malheureusement la pauvreté du nombre de voitures disponibles pour ce championnat qui pose un problème au titre : en incluant même les bolides des classes 2 et 3 ou bien encore quelques véhicules historiques de ces 40 dernières années, WRC 3 ne totalise que 37 véhicules différents ce qui est vraiment très peu !! De la même façon, bien que les différents événements de rallyes se produisent dans plus de 10 pays différents, l’apparence des tracés devient trop vite récurrente d’une ville à l’autre, et ce n’est que le changement de décor qui permettra aux joueurs de se sentir dépaysé. Bien entendu, il faudra du temps avant de ressentir une répétition dans ces courses, grâce aux différents revêtements au sol (terre, neige ou asphalte) qui renouvellent à chaque fois l’expérience de conduite. Au menu de ce nouvel opus, trois modes de jeu : un premier qui permet d’essayer bon nombres de véhicules de catégorie WRC sur des circuits du monde entier, l’indispensable mode carrière pour le deuxième et enfin un mode multijoueur en ligne. Votre entraînement, s’il en est besoin, sera long et minutieux : toujours à l’écoute de votre copilote qui vous dictera votre trajectoire au virage près, vous apprendrez les tracés par cœur et les manoeuvres qui s’en suivent pour enfin parvenir à profiter pleinement du jeu qui, il faut l’avouer, rend bien les sensations du pilotage en courses de rallye.

Sous le capot

Attention aux glissades !!

Le jeu propose un mode multijoueur bienvenu qui permet de faire chauffer la gomme chez soi jusqu’à 4 joueurs en local, ou bien jusqu’à 16 joueurs en ligne si vous préférez affronter les meilleurs chronos du monde. Le mode WRC expérience permet de jouer toutes les voitures du championnat actuel avec les équipes officielles, vous pourrez ainsi par exemple entrer pour quelques minutes dans la peau du champion Sébastien Loeb au volant de sa sublime Citroën DS3 WRC, accompagné de son indispensable copilote Daniel Elena. Au total, ce sont plus de 50 équipes qui sont disponibles avec leur voiture associée, pour parcourir les routes du monde entier le temps d’une spéciale unique ou bien d’un championnat entier. Enfin, sûrement le plus intéressant de tous, le mode « road to glory » est tout simplement le mode carrière du jeu. Vous incarnez un jeune prodige et devrez augmenter votre réputation au fil des courses, en décrochant de précieuses étoiles permettant d’obtenir ou d’améliorer n’importe quel élément de jeu. Ainsi, vous serez en mesure de débloquer au fil de votre progression de nouvelles voitures bien entendu, mais aussi divers motifs à apposer sur vos véhicules, de nombreux sponsors ou bien encore des kits d’amélioration, qui permettent à partir de votre garage d’améliorer les performances de vos bolides. Ces étoiles s’obtiennent en fonction de votre position au classement, et arriver premier rapporte le maximum d’étoiles d’une course. Et pour chacune de ces courses, jusqu’à trois étoiles supplémentaires seront à débloquer si vous parvenez à accumuler assez de points lors de vos manœuvres, points qui s’obtiennent lorsque vous roulez sur deux roues, ou encore lors de dérapages (les exemples sont nombreux). En bref, une course parfaite allie vitesse et style.

Bilan

On a aimé :
  • L’expérience rallye
  • La précision de la conduite
  • Des véhicules emblématiques
  • Les différents “contest”
On n’a pas aimé :
  • La trop grande difficulté
  • Peu de voitures au final
  • La redondance des tracés
  • La bande son
Bilan des courses

Clairement destiné aux amateurs de rallye, ce WRC 3 n’est pas qu’un simple jeu de course, et pour cause : la justesse de votre conduite sera toujours décisive et la chance ne sera que très rarement un facteur de réussite. Des véhicules qui répondent parfaitement aux commandes ainsi que des environnements variés procurent une véritable expérience de jeu mais la difficulté du genre rebutera une majorité des joueurs. Les contests bien pensés apportent un côté fun au titre et permettent l’espace d’un événement d’échapper à la course traditionnelle contre le chronomètre. Avec un contenu complet incluant un mode carrière qui peut très vite devenir addictif, WRC 3 ne déçoit pas mais nous laisse clairement sur notre faim. Les graphismes et animations auraient gagné à être plus travaillés et auraient livré le parfait jeu de simulation. Le titre livre tout de même un vrai défi et une simulation réussie pour les amateurs du genre.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

WRC 3

PEGI 3

Genre : Courses

Editeur : Black Bean

Développeur : Milestone

Date de sortie : 12/10/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows, PlayStation Vita