Test - Resident Evil Operation Raccoon City

«Opération déception» , - 3 réaction(s)

Retour sur les évènements qui se sont produits dans la charmante petite ville de Raccoon City, qui, après la libération du fameux virus T (muté en virus G), n’avait plus du tout l’allure d’une ville où il fait bon vivre, mais où il fait bon de mourir… Vous incarnez le chef de l’équipe Delta, chargée par Umbrella d’étouffer les évènements qui se sont produits à Raccoon City. Cette nouvelle aventure propose quelques clins d’œil aux précédents épisodes de Resident Evil, mais ce titre prend clairement une orientation action ; fini l’angoisse, cette fois il s’agit seulement de massacrer un paquet de zombies, ce qui risque de peiner les fans les plus ardus de la série.

Promenade en ville

On va mettre le feu

La campagne narre les évènements intervenus dans les épisodes 2 et 3 de la saga de Capcom, vus du côté des agents d’Umbrella, spécialement amenés sur place pour effacer toute preuve qui permettrait de remonter jusqu’à la sombre compagnie. L’idée d’offrir une vision alternative des évènements qui ont conduit à la destruction de la ville est bien trouvée, on pourrait malheureusement s’en passer. L’histoire racontée ici n’a aucune saveur, aucune profondeur, on sent un réel manque d’inspiration avec en plus une fin des plus décevantes, sûrement réalisée à la hâte. Idem pour les personnages, insipides, aux répliques faciles et surtout très répétitives et même s’il s’agit de nettoyage top secret on aurait aimé un peu plus d’informations sur ces derniers. Il est vivement conseillé de faire les différentes missions à plusieurs, à un niveau de difficulté élevé pour se voir confronté à un vrai challenge.

On reste planqués ou on se décide à bouger ?

L’aventure se divise en sept chapitres, basés un peu tous sur le même schéma : arrivés sur place il vous faudra tout nettoyer, il vous faudra ensuite fuir des hordes de zombies qui vous tombent dessus sans oublier de passer par la case boss, qui viendra conclure chaque chapitre. On a franchement vu plus inspiré que ça. Comptez une durée moyenne de 5 à 6 heures pour boucler l’aventure, ce qui ne représente pas beaucoup, le principal atout du jeu étant la variété des personnages proposés ainsi que leurs différentes compétences. On retrouve ainsi 6 personnages correspondants à 6 classes différentes : Surveillance, Éclaireur, Paramedic, Scientifique, Démolition et Assaut. Vous devrez, pour les faire évoluer, dépenser vos points d’XP durement obtenus à travers les niveaux de jeu, ce qui implique de refaire plusieurs fois la campagne si vous souhaitez débloquer toutes leurs capacités (ce qui ajoute à la durée de vie). Certaines capacités dites passives sont tout de même des atouts non négligeables comme par exemple la capacité “détection d’objets” qui révélera sur la carte tous les items présents autour de vous (munitions, herbes vertes…), ainsi que des données qui permettront de déverrouiller un bon nombre d’images dans la galerie d’artworks. Mais petit bémol encore, il y a clairement un mauvais calibrage des capacités de chacun, certaines étant quasiment inutiles quand d’autres deviennent indispensables.

Bilan

On a aimé :
  • Massacrer des zombies
  • Massacrer des militaires
  • La musique parfaitement dans le ton
On n’a pas aimé :
  • Aucune angoisse
  • Jeu beaucoup trop axé pour le multi
  • Les niveaux trop étroits
  • Réalisation faiblarde dans l’ensemble
Comme un arrière-goût de viande avariée

Si c’est l’expérience multijoueur que vous cherchez, le jeu prend un point de plus. Pour les fans de la série, ce titre est une véritable déception. Pour les autres joueurs c’est un jeu très moyen, les niveaux sont imprécis, affreusement linéaires, l’histoire n’est pas essentielle et coté maniabilité on se retrouve avec un titre qui ressemble plus à un assemblage d’éléments pris çà et là dans différents jeux seulement cela ne marche pas. Un jeu à fort potentiel cependant, de nombreuses idées sont bonnes mais en prenant un à un les différents aspects qui font le jeu, même constat : ce jeu ne semble pas abouti. La mayonnaise ne prend pas, pour rester dans l’esprit culinaire, la moutarde nous monte vite au nez.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Resident Evil : Operation Raccoon City

Genre : Survival Action

Éditeur : Capcom

Développeur : Slant six Games

Date de sortie : 23/03/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

3 reactions

sissbox14

12 avr 2012 @ 20:27

C’est vrai ce jeux est extrêmement linéaire ce qui est bien dommage car je trouve qu’il a du potentiel mais mal exploité :-/ ( surtout la fin de l’histoire qui n’a vraiment aucun sens)et la campagne même en multi devient très ennuyeux a force

BigMini

13 avr 2012 @ 01:06

C’est possible de viser et marcher en même temps dans celui-ci ? Ou c’est la même chose que tout les autres et notre perso est pas capable de bouger ses bras et ses jambes au même moment ?! :o

milhouse08

13 avr 2012 @ 10:26

non mais cest pas un resident evil ! C’est une TRES mais alors TRES mauvaise copie de gears of war à la sauce RE ! jeux completement moux, lent, scripté, mauvais, très mauvais ! techniquement à la rue IA en mousse des munitions à gogo (WTF on est dans un RE ?!) des ennemis plus ocns que mes pieds cest moche ! Le systeme de couverture complètement mal fait ! des explosions dignes de la PS2 bref une TRES mais ALORS tre stres grosse déception !

Meme la jaquette du jeu est moche !

Meme binary est mieux ! Alors que je le trouve moyen, là on touche juste le fond du jeu video ! Ou comment arnaquer des fan de RE tout en salissant le nom Rsident Evil !

ce jeu mérite à peine 15€ car au moins pour 15e sur le XBLA on peut avoir de vrais bon jeu !

FUYEZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ je lui met 1/5 pas plus !