Test - Prototype 2

«Spiderman a du soucis à se faire» , - 7 réaction(s)

Après un premier épisode remarqué mais perfectible, Activision remet le couvert en proposant un camarade de jeu au désormais célèbre Alex Mercer, le Prototype. C’est ainsi avec fébrilité, mais également crainte, que ce Prototype 2 a atterri entre nos petites mimines prêtes à devenir griffes, fouet ou encore CD de Lara Fabian afin de semer le chaos dans une ville hostile dans laquelle il faudra donner son dernier mot Jean-Pierre.

Prout au type

Haaaan ! C’te plagiat du MO de Batman !

Prototype 2 nous met dans la peau de James Heller, militaire ayant servi en Irak et revenu à New York après avoir appris la mort de son épouse et de sa fille. Leurs morts ont été imputées à Alex Mercer, le prototype que vous dirigiez dans le premier épisode qui, dès votre première rencontre en tout début de jeu, semble avoir pété un peu les plombs et vous infecte tout en frimant sa race. James ne voit là qu’un excellent moyen de se venger du décès de sa famille, et juste après s’être échappé d’un Blackwatch toujours plus agressif contre les infectés, décide de retrouver Mercer et de lui faire ravaler son extrait de naissance, duplicatas compris. Nous avons donc une nouvelle fois affaire à un monde ouvert représentant New York Zéro, à peu près un an après les évènements de Prototype. La ville est divisée en trois zones, jaune, verte et rouge, la couleur indiquant le niveau de sécurité indiquée par Blackwatch : jaune, la sécurité est moyenne, vous commencerez dans cette zone ; vert, l’influence de Blackwatch est énorme et les infectés n’y survivent pas très longtemps ; quant à la zone rouge, c’est un No Man’s Land où les plus forts survivent, peu importe leur appartenance.

Apparemment le Blackwatch n’aime pas qu’on leur envoie des Roquettes d’amis. James va être triste tout seul sur le Live.

James Heller se dirige à peu près de la même façon qu’Alex dans le premier épisode, à savoir qu’il peut effectuer des bonds fantastiques, assimiler les personnes, leur identité et leurs souvenirs, courir tel un collégien qui vient récupérer du rab de pizza à la cantine avant qu’il n’y en n’ait plus, ou encore combattre. Le système de combat a d’ailleurs été sensiblement revu pour une meilleure fluidité, et le pari est gagné de ce point de vue. Techniquement, et contrairement à son aîné, le titre s’en sort plus que bien, puisque le monde ouvert n’a pas fait de concession envers le moindre bug. Ni ralentissement, ni clipping, ni bug de collision, rien. On a là un jeu impeccable, soutenu par des animations fluides et des graphismes de qualité. La bande son s’en sort pas mal sans musique en plein jeu (uniquement lors des cinématiques). Les voix, entièrement en français, sont dans l’ensemble de bonne facture, mais auront le malheur de ne pas coller aux mouvements des lèvres, au point qu’on pourrait croire à un vieux film de kung fu et leurs adaptations légendaires...

Bilan

On a aimé :
  • Technique impeccable
  • Bonne durée de vie pour un jeu d’action
  • Les pouvoirs super sympas qui offrent variété et liberté
On n’a pas aimé :
  • Radnet pas disponible pour tous
  • Les Modus Operandi sont assez similaires d’une mission à l’autre
  • Synchronisation labiale à la rue
Fabrication en série ?

Prototype 2 voulait effacer les petites erreurs de jeunesse de son aîné, et c’est plutôt réussi. Proposant un scénario sympathique sans tomber dans le cliché d’une suite avec un nouveau héros sans charisme, le jeu saura vous offrir un bon moment de plaisir. Épaulé par une technique sans faille et un gameplay aux subtilités accrocheuses, le titre procurera un plaisir très intense pour ceux qui aiment la liberté. Pour les autres, nous vous conseillons la prison de sécurité maximale la plus proche qui devrait répondre à vos attentes d’enfermement.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Prototype 2

Genre : Action

Editeur : Activision

Développeur : Radical Entertainment

Date de sortie : 24/04/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

7 reactions

Cobrabaptiste67

01 mai 2012 @ 20:37

eeehhhhhh bèèè sa chôme pas le 1er mai sa envoie du test:-))

Mais sinon une roquette d’amis ??? J’imagine que sa vous est arriver plus d’une fois sur le live de lire roquette d’amis plutôt que requête d’amis. Parce que sinon je vois pas comment peut venir cette petite blague.

Enfin bref faudrait un petit best of des meilleurs blagues de xboxygen dans leur test parce que je me souvient d’une dans I am alive particulièrement salace...

Stéphan

01 mai 2012 @ 20:46

A ma connaissance, ici, c’est moi qui ai lancé le roquette d’ami il y a bien longtemps de cela. On jouait à GTA IV sur la période de sortie, on était donc sur le lobby (une arène ouverte où on fait ce qu’on veut sans règles en attendant les joueurs) à attendre l’arrivée des autres, et avec ceux du forum déjà présents on se foutait gaiement dessus. D’ailleurs, je crois que c’est ce soir là qu’on a fait notre première course flippante avec la petite musique des camions de glace provenant de nos véhicules...

Etant le roi de la blague débile totalement impromptue, en lançant une roquette j’ai sorti à je sais plus qui (il se manifestera s’il s’en rappelle) que je lui ai envoyé une roquette d’ami qui devait plus tarder à arriver. Il avait pas bien compris et à respawné.

I Am Alive, c’est aussi de moi.

En gros quand tu vois une blague ou un jeu de mots digne de l’école primaire, généralement je suis le coupable.

shadows-night

02 mai 2012 @ 00:13

Petite correction a apporté sur la conclusion, il y a deux fois « On a aimé » ... Sinon bon test mais le jeu ne m’attire pas assez, je me réserve pour d’autres jeux ...

nono

02 mai 2012 @ 01:10

Salut Stephane.J’ai une question:j’ai vu tourner ce jeu dans le magasin GAMES et franchement je n’ai pas trouver ce jeu fondamentalement très beau(comparé à des jeux comme Batman,Mass Effect3 ou plus récemment Witcher2)Alors quand tu parles de technique irréprochable,tu fais allusion à quoi ?

Stéphan

02 mai 2012 @ 02:49

C’est écrit dans le test nono : pas de bug de quelque ordre que ce soit. Ni clipping, ni tearing, ni bug de collision, rien. C’est très propre. Etant donné le genre de jeu, tu peux enlever the witcher 2 et Mass Effect 3 qui ne proposent de toutes façons pas la même chose en affichage (nous sommes ici dans un monde ouvert), et qui ne sont de toutes façons pas exempts de bugs.

La technique regroupe l’aspect technique du jeu (qualité graphique du jeu, animations, optimisation d’affichage...). On ne parle pas d’esthétisme ici, mais bien de qualité technique.

J’espère avoir éclairé ta lanterne.

Rapture

02 mai 2012 @ 06:22

Très bon jeu pour ma part qui surpasse le premier sans problème sur tout les points ; jouabilité, cinématiques, graphismes, doublages...etc Son gros point fort il est ultra jouisif, en étant en plus très accéssible. Du fun, bonne prise en main, une bonne durée de vie ( entre 15 et 20H pour tout faire ) et un malin plaisir à tout exploser. Je suis résté sur ma fain avec des jeux tel que Dead Rising 2 ou Saints Row 3, avec Prototype 2 ce n’est pas le cas JOUISIF !

PS : New Game+ dispo pour toutes difficultés

nono

02 mai 2012 @ 09:30

Merci pour toute ces précisions Stephan;-).Maintenant ma lanterne est bien éclairée.