Test - Port Royale 3

«Ohé ! Du bateau !» , - 0 réaction(s)

Pas de quartier !

Votre mission principale s’affiche dans votre journal

L’interface et le gameplay d’un jeu constituent toujours le squelette de ce dernier. Son importance est d’autant plus grande lorsqu’il s’agit d’un jeu de stratégie et avant d’enfoncer le clou trop profondément, il semble important de préciser que la notice du jeu est ici très complète (à l’inverse de la tendance actuelle…) et sera bien utile pour débloquer certaines situations. Mais certaines situations uniquement car, bien que pour chaque campagne il faille commencer par un bref tutoriel, vous finirez par vous retrouver bloqué au cours de la campagne sans réellement savoir pourquoi… Parfois, c’est un repaire de pirates à détruire qui n’apparaît pas, d’autres fois ce sont les droits d’une ville que vous ne pouvez obtenir même si vous avez rempli toutes les conditions. Il semble qu’il s’agisse de bugs tout bêtement mais très énervants tout de même après avoir passé quelques heures à jouer car très souvent, les aides et conseils présents dans le jeu sont bien trop vagues pour vous aider à résoudre ou comprendre le problème qui se pose. De la même façon, les menus ne sont pas toujours clairs et la balance des dépenses difficile à saisir. Bien que ces menus soient très semblables aux épisodes précédents, un joueur non initié apprendra toutes les astuces du jeu en commençant par y faire toutes les erreurs possibles. Sans réelle aide, ce n’est que par votre expérience de joueur et de jeu que parviendrez à trouver la signification de la quantité de logos qui peuvent s’afficher sur la carte ou dans les menus, et encore, la signification mais pas toujours la solution ! Le jeu souffre également de bugs mineurs mais qui sont tout autant déplaisants, comme une phrase qu’on sent utile qui sort du cadre de lecture, ou bien votre conseiller qui perd sa voix (et les sous-titres sont donc presque indispensables dans le jeu).

Les allers et retours d’une ville à l’autre sont très fréquents dans le jeu

Au-delà de tous ces petits désagréments, le titre propose un gameplay facile de prise en main, passée la première demi-heure et quelques erreurs d’étourderie, et propose plusieurs touches de raccourci, bien utiles lorsque l’on veut avancer le plus vite possible notre carrière. Le jeu avance à trois vitesses, la vitesse normale, une vitesse x0,1 (avec laquelle il est conseillé de jouer) et une vitesse x10 sur pression de la touche LB, qui permet de raccourcir le temps des voyages mais qui là encore, rend le jeu très énervant quand il reste bloqué à cette vitesse !! Les musiques de Port Royale 3 tournent en boucle comme à l’habitude avec les jeux du genre, mais ici, elles restent très discrètes et tolérables, ce qui est un bon point. Les effets sonores sont eux aussi très réussis quoiqu’un peu répétitifs en raison même d’un jeu qui l’est lui même, mais on ne s’en lasse jamais et ils restent fidèles à l’ambiance générale du titre.

Bilan

On a aimé :
  • Partir de rien, devenir quelqu’un
  • La carte, les Caraïbes
  • Les musiques, discrètes
  • Les couleurs
On n’a pas aimé :
  • Répétitif (très)
  • La gestion de l’argent
  • La dynamique des batailles
  • Les bugs intempestifs
Mille sabords !!

Port Royale 3 reste fidèle aux jeux du genre : c’est un titre de gestion économique, de construction de tout un empire et il vous faudra évidemment beaucoup (beaucoup) de temps pour parvenir à vous faire une place sur la carte du Monde. Avec un système d’offre et de demande efficace, il faudra toujours rester sur le qui-vive pour répondre aux besoins les plus urgents des villes alentours et dans le même temps toujours garder un œil sur sa trésorerie. Même si la voie de la piraterie permet d’échapper à une carrière pré-écrite, le jeu ne repose que sur peu de mécanismes et devient très vite répétitif, la plus grande part du jeu étant le commerce, quoique vous décidiez de faire. C’est bien dommage, car Port Royale 3 reste très agréable à jouer sur consoles, et on l’aurait sûrement aimé plus ambitieux que ça.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Port Royale 3

PEGI 12

Genre : Gestion

Editeur : Kalypso Media

Développeur : Gaming Minds Studios,

Date de sortie : 06/09/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows