Test - Ninja Gaiden 3

«Nippon mais mauvais …» , - 5 réaction(s)

Que d’émotions lorsque l’on aborde le sujet de Ninja Gaiden… Nostalgie, défoulement, frustration, énervement voire crises de nerfs tant la difficulté était élevée. Mais c’est justement cette rigueur, cette complexité qui a donné à Ninja Gaiden ses lettres de noblesse. Team Ninja a souhaité rendre plus accessible son troisième opus, et donc refondre totalement sa licence phare, dont la réputation de jeu hardcore suscitait un phénomène d’attraction-rejet auprès des gamers. Le public initial sera-t-il au rendez-vous ? Ninja Gaiden 3 fera-t-il honneur à ses pères ?

Paix à son âme…

Les fans de la première heure semblaient quelque peu réticents à ce nouveau volet, et ô combien avaient-ils raison ! Le départ de Tomonobu Itagaki a fait très mal à la Team Ninja, l’équipe a tenté une ouverture du titre au grand public, une sorte de renaissance de Ryû Hayabusa ! Malheureusement,notre dark hero japonais n’est pas le phénix tant attendu.

Observons donc une minute de silence en mémoire à Ryû Hayabusa qui nous a quittés prématurément en ce début de printemps…

Si Ninja Gaiden 3 paraît de prime abord assez tentant et dynamique, notre enthousiasme laisse très vite place à une étrange déception mêlée d’ennui lorsque nous prenons la manette en main. Dès l’introduction nous voilà plongés dans un QTE, Ryû se dirigeant droit sur nous, joueur, sabre à la main, nous tranchant sans état d’âme … ! On ne pouvait pas rêver mieux, un meurtre de sang-froid sous forme de suicide volontaire du joueur, comment choisir meilleure introduction pour illustrer la mise à mort de Ninja Gaiden !

Quand tayooooooo devient Tata Yoyo …

Révolu le temps des luttes acharnées contre une IA surdéveloppée, cette dernière a apparemment été trépanée… Pour vous faire une idée de la chose, que vous ayez 2 ou plus de 10 ennemis, pas vraiment de différence, vous pourrez toujours combattre avec la plus grande facilité, même pas

Votre seul et unique Ninpo.

besoin des deux mains, un seul doigt bourrinant le bouton X et le tour est joué ! Oui, l’auto-lock est présent, plus vraiment besoin de parer, plus de sueurs-froides à chaque rencontre craignant le game over ; idem pour l’arc, vous arrivez à tuer des adversaires grâce à l’auto-lock sans même avoir vu lesdits adversaires. C’est pas magique ? Aaaah… Enfin ce n’est pas la seule offense faite à la lignée des Ninja Gaiden. Plus besoin de gérer vos potions de soin, la vie de notre héros se régénère TOTALEMENT après chaque combat ! Non, non, pas après un boss, un simple ennemi lambda suffit. Bien entendu, les dégâts encaissés sont considérablement réduits, faut croire que la régénération ne devait pas rendre l’affaire suffisamment simple… ! Si malgré tout vous vous retrouvez coincé lors d’un affrontement, imaginons que vous oubliiez d’appuyer sur X au détour d’un assoupissement tant ce jeu tient de la cinématique interactive, et bien aucun problème !

Bilan

On a aimé :
  • La fluidité
  • La classe légendaire de Ryû Hayabusa
On n’a pas aimé :
  • Le gameplay raté
  • L‘absence de challenge
  • Les auto-locks
  • La linéarité
  • Que Ninja Gaiden 3 ne soit pas un Ninja Gaiden
Haute trahison

Bien que Ninja Gaiden 3 soit concrètement un beat’em all correct, on ne peut clairement pas s’en contenter pour ce genre de licence. Team Ninja et Tecmo ont trahi l’âme du titre, ainsi que les fans. Si le jeu est classé PEGI 18, il convient pourtant superbement bien à un enfant de 4 ans en ce qui concerne le gameplay. La déception face à ce titre est inévitable, il n’y a plus qu’à faire le deuil de notre sombre héros.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Ninja Gaiden 3

Genre : Action

Editeur : Tecmo

Développeur : Team Ninja

Date de sortie : 23/03/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

5 reactions

nono

12 avr 2012 @ 16:11

Attention Eupsylone dans ton test tu as intégré une photo du jeu Ninja Blade;-).Sinon pour parler du test je suis tout fais d’accord avec toi.Un jeu a prendre d’occaz.Moi perso j’ai bien aimé car il est très bourrin malheureusement il y a un gros défaults,quand on découpe les ennmis les partis du corps restent intacts.

kereros

12 avr 2012 @ 17:49

Ah oui la 1ère image c’est du ninja blade ^^. Un boss chiant en plus avec sa fille il m’a fait bien ch*é !

Eupsylone

12 avr 2012 @ 18:28

Oulalaaaa... Oui j’étais tellementcontente d’avoir trouvé un screen de QTE que je n’ai même pas vu que c’était ninja blade ! Toutes mes excuses.

elsherifwoody

15 avr 2012 @ 14:05

>> > POUBELLE ^^

GigaTRIPELX

03 mai 2019 @ 01:45

Malheusement NG a perdu d’identité en pompant a gauche et a droite, surtout God of war avec cette opus !

La Team Ninja n’ai rien sans Itagaki :’-(