The Matrix Awakens : vous devez essayer cette folle démo Unreal Engine 5 !

«Le meilleur jeu Matrix n’est pas un jeu» le 10 décembre 2021 @ 09:142021-12-10T10:35:22+01:00" - 12 réaction(s)

Si vous avez suivi la cérémonie des Game Awards cette nuit avec Xboxygen, vous vous souvenez probablement de l’apparition de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss. Mais ils n’étaient pas là pour un jeu, en tout cas presque pas. Si ce n’est pas déjà fait, nous vous conseillons de télécharger tout de suite The Matrix Awakens.

C’est quoi au juste, The Matrix Awakens ?

The Matrix Awakens n’est pas un jeu. Il s’agit d’une démo technique gratuite qui tourne en temps réel sous le moteur Unreal Engine 5, mais qui est jouable !

Et c’est bien là toute la différence. Nous avons eu droit ces deux dernières années à plusieurs démos Unreal Engine 5, mais il s’agissait toujours de vidéos de ce qu’il était possible de faire dans le futur avec le moteur d’Epic Games. Mais cette fois, c’est plus vrai que jamais.

La démo jouable intitulée « La Matrice s’éveille : Une expérience Unreal Engine 5 » est disponible dès maintenant sur Xbox Series X|S et PS5.

Télécharger pour Xbox

Le futur est déjà là

Comment a été conçue cette démo ? Que se cache-t-il derrière ? C’est ce que révèlent nos confrères de chez Eurogamer après avoir discuté avec Epic Games.

Si les personnages de Keanu Reeves (Neo) et de Carrie-Anne Moss (Trinity) paraissent si réaliste, c’est parce qu’ils ont été créés avec la technologie MetaHuman d’Epic Games, que nous avons détaillée en début d’année 2021.

La démo technique jouable est évidemment très scriptée, mais cela ne l’empêche pas d’être très impressionnante lorsqu’on sait que le tout tourne en temps réel. Les explosions, par exemple, sont calculée en temps réel à l’aide du système de physique Chaos d’Epic.

Le monde créé pour cette démo vous semble d’abord trop figé ? Alors attendez d’arriver au dernier tiers dans lequel vous pouvez vous balader librement ainsi que prendre le contrôle de véhicules. C’est la technologie Nanite, dédiée à la géométrie, qui fait mouche ici, couplée à Lumen, qui gère les éclairages. Il est d’ailleurs possible de jouer avec les options pour, par exemple, modifier la position du soleil. Le Ray Tracing fait ici des merveilles.

On apprend d’ailleurs que pour améliorer encore le rendu global, Epic s’appuie fortement sur sa solution TSR (super résolution temporelle) qui injecte les données des images précédentes dans celle en cours afin d’améliorer la qualité. Avec l’aide d’outils et de génération procédurale, Epic Games a su créer un monde réaliste et cohérent pour une ville qui fait la taille du centre-ville de Los Angeles (quartier Downtown). Voici les chiffres.

  • La ville mesure 4,138 km de large et 4,968 km de long, légèrement plus grande que la taille du centre-ville de Los Angeles
  • La superficie de la ville est de 15,79 km2
  • Le périmètre de la ville est long de 14,519 km
  • Il y a 260 km de routes dans la ville
  • Il y a 512 km de trottoirs dans la ville
  • Il y a 1 248 intersections dans la ville
  • Il y a 45 073 voitures garées, dont 38 146 peuvent être conduites et sont destructibles
  • Il y a 17 000 véhicules simulés sur la route qui sont destructibles
  • 7 000 bâtiments
  • 27 848 lampadaires côté rue seulement
  • 12 422 trous d’égout
  • Près de 10 millions d’assets uniques et dupliqués ont été créés pour créer la ville
  • Le monde entier n’est éclairé que par le soleil, le ciel et les matériaux émissifs sur les mailles. Aucune source lumineuse n’a été placée pour les dizaines de milliers de lampadaires et de phares. En mode nuit, presque tout l’éclairage provient des millions de fenêtres émissives des bâtiments
  • 35 000 piétons MetaHuman simulés
  • Nombre moyen de polygones ? 7 000 bâtiments constitués de milliers d’assets et chaque asset pourrait représenter à lui seul jusqu’à des millions de polygones. Nous avons donc plusieurs milliards de polygones pour ne constituer que les bâtiments de la ville

C’est la même équipe qui s’est occupée de cette démo Matrix que celle responsable des démos Unreal Engine 5 précédemment. Pour avoir un aperçu de ce que donne le moteur Unreal Engine 5 dans un vrai jeu, nous vous conseillons de regarder la première vidéo de gameplay de Hellblade 2 diffusée cette nuit.

Notez enfin que si regarder des vidéos de la démo sur téléphone est déjà assez impressionnant, l’expérience sera davantage saisissante sur votre TV 4K.

Xbox Series X

Accueil > News

12 reactions

xTOTO62x

10 déc 2021 @ 09:18

purée c’te claque ! au départ je lance la démo et puis je me dis c’est beau mais ca reste de la FMV interactive.. et puis quand t’arrives dans l’open world et que tu contrôle tout c’est le décrochage de mâchoire assurée... :-o

Ritalio

10 déc 2021 @ 10:53

Je dois avouer être impressionné aussi, c’est « relativement » fluide en plus, la qualité des éclairages etc est top ! Par contre je pinaille un peu mais pour dire qu’il n’y a pas grand chose à reprocher à la démo : Les immeubles de 50 étages qui se touchent et avec des fenêtres l’une face à l’autre à genre 5cm, ça m’a fait un peu rire ^^ Tu vis chez le voisin quoi !

avatar

Znarik

10 déc 2021 @ 20:44

’y a quand même quelques bémols à cette énorme gifle :
>> les 30 FPS.
>> les animations
>> la qualité du Ray Tracing

du reste c’est juste ahurissant !

lacrasse

11 déc 2021 @ 08:23

OK, graphiquement ça envoi, mais pour ce qui est du reste, rail shooter, animation pas tip top, scripte a mort, on verra ce qu’il en sort, quand le jeu sortira, mais pour l’instant, c’est juste le côté graphique qui impressionne,...

xTOTO62x

11 déc 2021 @ 10:17

ça tombe bien car impressioner graphiquement est le seul but de cette démo ;-) et qu’est ce qui te dit qu’un jeu sortira ? c’est juste une demo technique qui n’est pas là pour montrer un gameplay mais pour matérialiser la preuve que l’unreal engine 5 est une révolution pour le jeux videos et même le cinéma. En tout cas même sur la partie rail shooter : si on nous ressort un house of the dead avec cette qualité cinematographique + un gun j’achète directe ;-)

avatar

Banania

11 déc 2021 @ 10:50

Wake-Up les gens : parler de « Rail Shooter » ou de « seul le coté graphique impressionne » prouve que certains n’ont pas tout compris (rien de péjoratif).

Ce n’est PAS la démo d’un jeu à venir mais bien la UE5 Tech Demo. ;-)

D’autant plus que c’est écrit dans l’article : « The Matrix Awakens n’est pas un jeu »

Il aurait fallut détailler tout ce que comporte cette démo (TSR, Metasounds, Metahumans, Mass Framework, Houdini, Chaos, …) pour mieux cerner les possibilités de ce moteur de dingue ! Tout est sur la page officielle : https://www.unrealengine.com/en-US/wakeup

En tout cas, cette démo m’a mis sur le cul. C’est vraiment impressionnant !

lacrasse

11 déc 2021 @ 10:52

Un nouveau jeu, dans l’univers matrix, pourrait être sympa, l’univers est assez riche pour varié les gameplay... Mais ça me déplairait pas un jeu style house of the dead, Je les ai tous fait, sur saturn, dream cast Et même sur la wii, le dernier était très bon...

avatar

yo_hansolo

11 déc 2021 @ 12:41

Ouaip y en a qui ont pas compris que c’était une démo UE5 et pas une démo Matrix. L’univers Matrix n’a servi que de fer de lance à la démo technique

Et là quand on se positionne sur le coté développeur. C’est une mandale x1000 dans la tronche. Milliards de poly en temps réels, assets infinis. Vue à l’infini plus besoin de LoD. Tu as ton capuchon de gobelet sur le sol et tu dezoomes il ne disparait jamais de la cam jusqu’à ne représenter qu’un pixel carré... WTF impressionnant. Sans perte de FPS. Et pendant ce temps tu as 12000 véhicules qui circulent pépère sans perte aussi.
ça annonce du bon, du très bon.

avatar

yo_hansolo

11 déc 2021 @ 12:43

Ah oui, j’ai lu au dessus que le ray tracing pas top. Pour info, l’UE5 a déprécié le RT car trop gourmand pour un rendu dégueux. ils ont à la place Lumen qui est moins cher et fait des miracles.

lacrasse

11 déc 2021 @ 12:49

Pour info, puisque visiblement on a pas bien compris mon post, j’ai bien compris que c’était qu’une demo technique, mais je trouve ça dommage, de pas utiliser l’univers matrix pour en faire un vrai jeu... Bref...

12