Preview - The Dark Pictures Anthology : House of Ashes - Le nouvel épisode sort de sa grotte

«Ashe qui parait, ce sra bien » , - 1 réaction(s)

L’anthologie vidéoludique de Supermassive Games s’apprête à accueillir un nouvel épisode dans sa collection. Après Man of Medan et Little Hope, c’est au tour de l’épisode House of Ashes de venir prochainement nous faire sursauter (ou rire, selon). Pour l’occasion, Bandai Namco nous a permis de consulter une petite présentation vidéo en distanciel, Covid oblige.

Dans ce nouvel épisode teasé en fin de Little Hope, The Dark Pictures Anthology nous emmène à nouveau dans un cadre différent. Après la ville de Salem et le navire fantôme, les ruines d’un ancien temple de l’empire d’Akkad seront le théâtre lugubre où sera scellé le destin de cinq nouveaux protagonistes.

Au début du conflit irakien en 2003, une escouade de militaires en quête d’armes de destruction massive se retrouve prise en pleine embuscade dans un village. Au milieu des tirs hostiles, les militaires voient le sol s’effondrer sous leurs pieds. C’est ainsi que cette aventure et la démo de présentation commencent, nous laissant découvrir les personnages coincés dans un décor qui n’aurait pas fait tâche dans un Tomb Raider. Roches formant des couloirs étroits, pièces vastes plongées dans la pénombre, statue géante érodée par le temps... Le cadre est posé. On nous promet une inspiration Lovecraftienne avec comme référence principale Les Montagnes hallucinées. C’est ambitieux.

Si la recette ne change pas - le joueur alterne tour à tour les personnages et fait des choix pour tenter de les sauver - la partie technique du titre, elle, a quelque peu évolué. En écoutant les retours des joueurs sur les précédents épisodes, Supermassive Games a fait le choix de troquer la caméra fixe, qui posait parfois souci, pour la remplacer par une caméra libre à 360 degrés. On y voit déjà l’intérêt que l’on peut y gagner pour l’exploration de ces cavernes.

Le jeu garde pour autant son envie de retranscrire une expérience cinématographique en mettant en scène des moments où le joueur sera plus spectateur qu’acteur, guettant un QTE à réussir. Sur ce point, plusieurs niveaux de difficultés ont été implémentés pour satisfaire ceux qui les trouvaient soit trop difficiles, soit trop simples. Le timing varie alors selon le mode choisi.

Cet opus est aussi le premier à disposer d’une optimisation next-gen. Ainsi, le rendu sur Xbox Series X|S devrait être grandement amélioré. Le titre semble beaucoup jouer sur la pénombre et les effets de lumière réussis, notamment avec la lampe torche, pièce maîtresse du gameplay de cet opus. Pour le reste, de ce que nous avons pu voir, les développeurs peinent encore à donner vie à leurs personnages, la faute à des regards perdus dans le vide et des expressions faciales un peu vieillottes. Un effort a cependant été fait sur la motion capture, plus particulièrement sur celle des monstres qui nous attendent dans l’ombre pour nous sauter dessus.

The Dark Pictures Anthology : House of Ashes sortira quelque part courant 2021 dans une édition normale ainsi que dans une édition Director’s Cut. Celle-ci permettra de jouer des scènes alternatives des événements en proposant d’autres points de vue. Ainsi, ceux qui ont plaisir à faire et refaire le jeu seuls, en ligne ou dans leur canapé avec des amis, auront encore plus de contenu afin de satisfaire leur petit plaisir sadique ou héroïque. Quant à la qualité de l’histoire, d’écriture ou de mise en scène, on attendra d’avoir le jeu entre nos mains pour se prononcer.

Accueil > Focus > Previews

The Dark Pictures : House of Ashes

Genre : Survival Action

Editeur : Bandai Namco

Développeur : Supermassive

Date de sortie : 2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, PC Windows

1 reactions

avatar

EverFish

27 mai 2021 @ 19:03

Ayant joué aux 2 derniers opus, j’attends de pouvoir toucher à celui-ci. Je veux plus de frissons que les autres.