Preview - Stonefly - L’insecticide indépendant

«En compagnie de ’bug’» , - 0 réaction(s)

Nous avons été conviés mercredi dernier à la présentation de Stonefly, le nouveau jeu des talentueux développeurs Flight School Studio et de MWM Interactive à qui l’on doit l’excellent Creature in the Well. Reprenant son style graphique si agréable à regarder, Stonefly nous met aux commandes d’un méca-insectoïde qui devra se frayer un chemin musclé pour obtenir de précieuses ressources.

Chérie, j’ai rétréci… Annika ?

L’aventure prend place lorsque Annika, la protagoniste du jeu, se met aux commandes d’un robot insecte et se charge de continuer les recherches scientifiques de son père. C’est à bord de notre méca qu’il faut récolter des minerais qui permettront d’améliorer notre robot et de débloquer de nouvelles compétences.

La boucle de gameplay se veut assez simple. Notre robot est avant tout capable de planer (d’après les développeurs, 95% du temps passé à jouer sera en vol) et d’utiliser des compétences pour pousser les ennemis en dehors des plateformes (à la Smash Bros, dixit l’équipe qui présentait le jeu) dans le but de dégager la zone et d’avoir librement accès aux ressources à récupérer. Les animations sont vraiment travaillées et on sent qu’un grand soin a été apporté au visuel en général, que ce soit pour les compétences à base de vent ou pour le design des ennemis, tous issus du monde des insectes et autres arthropodes, relookés façon robot pour l’occasion.

Ceux-ci ont des forces et des faiblesses qu’il faudra exploiter et on compte plus d’une dizaine d’espèces à affronter.

Entre chaque mission nous quitterons notre robot afin de parcourir un camp de base rempli de PNJ à qui parler. C’est ici que le scénario progresse et où les options de personnalisation prennent place. On notera tout de même que la totalité des dialogues se fait sous forme de textes et que, malheureusement, aucun doublage n’est prévu pour la version finale.

Une personnalisation mise en avant

Les améliorations se présentent sous deux types : des capacités actives qui étoffent notre panel de compétences et des capacités passives qui augmentent simplement nos statistiques.

À cela s’ajoute la possibilité de customiser son méca en modifiant son apparence grâce à des pièces trouvées en mission, de changer sa couleur, de rajouter des armes, etc. Les options ont l’air complètes et bien pensées, avec même la possibilité de générer un « code ami » afin de partager son robot avec ses contacts, ce qui semble être la seule option communautaire du titre puisqu’aucun mode de jeu en ligne n’a été annoncé pour le moment.

De l’aveu des développeurs, le jeu s’oriente vers une expérience contemplative où on joue le casque sur les oreilles.

Agrémenté d’une magnifique bande son lo-fi, le titre cherche avant tout à proposer une aventure détendue mais qui invite à la maîtrise d’un gameplay technique. Cette première présentation fut agréable, en attendant de voir ce que cela donnera manette en main. Réponse durant l’été 2021 sur Xbox One et sur Xbox Series X|S.

Accueil > Focus > Previews

Stonefly

Genre : Action

Editeur : MWM Interactive

Développeur : Flight School Studio

Date de sortie : Eté 2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Switch