Test - Galaxy of Pen & Paper - Le pouvoir des dés

«Roll the dice !» , - 1 réaction(s)

Développé par les brésiliens de chez Behold Studios, Galaxy of Pen & Paper est un RPG tour par tour inspiré par les jeux de rôle papier tels que Donjons et Dragons. Ce n’est pas le premier jeu de ce type que sort le studio qui est également à l’origine de Knight of Pen & Paper. Si ce dernier nous emmène affronter dragons et gobelins au temps des chevaliers, le titre qui nous intéresse aujourd’hui se déroule dans le futur et dans l’espace, là où de multiples races extraterrestres se côtoient sur autant de mondes différents. Et inutile de sortir vos dés, crayons ou fiches de personnages, ici seule votre manette sera nécessaire.

Et toi, à quoi tu joues ?

La première étape en lançant le jeu consiste à créer ses personnages. Cela commence par le Game Master (GM pour les intimes) pour lequel on peut choisir différentes apparences ainsi que le fauteuil sur lequel il siégera pendant toute la partie. Puis, on doit choisir ses deux premiers membres d’équipage parmi un choix de races et classes assez fourni. Bien sûr, en plus d’influer sur son apparence, ce choix a aussi des conséquences sur les compétences que le héros pourra apprendre et les bonus passifs qu’il aura.

Qui serez-vous ?

Une fois le petit groupe formé, il est grand temps de partir à l’aventure. La grande spécificité du jeu, c’est que nous avons le choix pour à peu près tout. En effet, on est en mesure de choisir soi-même le type de mission que l’on veut effectuer. Il existe ainsi différents types de quêtes disponibles. Tout d’abord les scénarisées qui nous feront avancer dans l’histoire et rencontrer de nouveaux personnages, découvrir d’autres mondes ou encore agrandir son équipe. Mais la réussite de ces missions permet ensuite de débloquer des quêtes secondaires comme de la recherche de minéraux, une cible à éliminer, des vaisseaux ennemis à détruire, ... De plus, il est possible de paramétrer ces quêtes secondaires en choisissant le commanditaire, le lieu, le type d’ennemi et bien d’autres possibilités. Chaque combat est aussi modifiable avec la possibilité de choisir à chaque fois le type d’ennemi et le nombre (plus on en rajoute et plus les récompenses sont meilleures). C’est un système simple, mais bien pensé et qui nous rappelle très bien et avec cohérence que nous sommes en pleine partie d’un jeu de rôle dont les actions sont dictées par un GM.

Règle numéro 1 : le GM a toujours raison !

Cependant, en dehors de ces possibilités, l’aspect JDR n’est pas assez utilisé. Il y a bien quelques choix de dialogues dépendant des races et classes de nos personnages, mais ceux-ci n’ont pas de réel impact sur le déroulement des missions. On aurait bien apprécié un jet de dés avant chaque action pour en déterminer la réussite, des résolutions disponibles uniquement en ayant la compétence disponible et toutes ces petites choses qui font la saveur des JDR papiers. On regrette aussi une certaine redondance qui pointe le bout de son nez au bout de quelques heures . En effet, les combats, bien que classiques au tour par tour, sont assez mous et les quêtes secondaires ne brillent pas par leur originalité. Malheureusement, malgré des quêtes scénarisées réussies avec des personnages hauts en couleur et un humour bien placé, il est très difficile, voire impossible de se contenter de faire ces missions pour avancer. Nos héros se retrouvent bien vite trop faibles face aux boss à affronter et la réalisation de missions secondaires devient fréquemment nécessaire.

+20 Vision +20 Audition -10 Langue française

Même si le style pixel-art se trouve bien trop utilisé à notre goût, Galaxy of Pen & Paper est plutôt joli, pour un résultat agréable à l’œil. Les décors sont nombreux et variés, chaque planète a son identité et contribue à éviter une lassitude visuelle. La quasi-totalité du jeu se déroule dans des environnements 2D, mais le titre propose aussi certaines séquences en 3D telles que les phases de déplacement sur les planètes où l’on avance de case en case sur un plateau ou les combats de vaisseaux. On apprécie le soin apporté aux personnages ennemis comme alliés qui sont là aussi variés, mais surtout détaillés avec pour certains des apparences très originales et amusantes. Pour la partie sonore, on retrouve une bande son très typée années 90 et des bruitages simples, mais efficaces.

SOS nuisibles en action

Enfin, si le titre bénéficie d’une attention de premier ordre sur sa réalisation, le soin apporté à l’écriture n’est pas en reste. Les dialogues sont amusants et rappellent bien souvent que ce sont de simples ados qui s’inventent des histoires. On a par exemple beaucoup aimé le moment où la mère du GM intervient pour lui dire qu’elle part faire les courses. Cela casse d’un seul coup la scène dans l’espace pour nous ramener à la réalité le tout avec humour. Attention cependant, le titre ne propose pas de version française et pourra rebuter les plus anglophobes, même s’il reste tout de même assez facile à comprendre.

Le coin des chasseurs : Galaxy of Pen & Paper propose 16 succès. S’ils ne demandent pas d’actions particulièrement difficiles, ils requièrent en revanche quelques heures d’investissement ne serait-ce que pour déverrouiller le premier.

Bilan

On a aimé :
  • Le fait de transposer le JDR en jeu vidéo...
  • La qualité de l’écriture
  • Le soin apporté à la bande son et aux visuels
On n’a pas aimé :
  • ... mais malheureusement pas assez exploité
  • Le jeu montre rapidement des signes de redondance
Dés pipés

Les premières heures de Galaxy of Pen & Paper nous ont bien plu avec le concept original et réussi de transposer l’univers des jeux de rôle papier sous forme de jeu vidéo. Malheureusement, ce plaisir s’est rapidement estompé. Le fait de devoir faire régulièrement les mêmes actions pour progresser et avancer dans l’histoire pose problème et pourra en décourager plus d’un. C’est d’autant plus dommage que le scénario proposé dans les missions principales est de bonne qualité (pas de VF cependant). On aurait aussi beaucoup aimé voir l’aspect JDR bien plus présent qu’il ne l’est ici, il manque de nombreux éléments qui font pourtant la force du genre. En conclusion, même si le titre n’est pas mauvais, il traîne quelques lacunes qui rendent difficile l’immersion dans l’aventure sans s’ennuyer.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Galaxy of Pen & Paper +1 Edition

PEGI 7

Genre : RPG

Editeur : Plug In Digital

Développeur : Behold Studios

Date de sortie : 08/04/2020

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows, Switch, Android

1 reactions

Zakk

23 avr 2020 @ 15:23

Je suis presque arrivé au bout de Knight pen of paper 1er du nom, gold ce mois-ci. Je pense enchaîné sur le 2 et j’hésitais à prendre celui que vous avez testé mais je passerai mon tour s’il est qu’en anglais.