Test - Donut County, petit trou deviendra grand

«Hou ! Un donut !» , - 0 réaction(s)

Le concept de ce jeu a vu le jour lors d’une Game Jam, et est le fruit du travail d’un seul homme, Ben Esposito, qui l’a ensuite développé avec quelques autres pour en faire un jeu complet distribué sur tous les supports. Comme souvent pour les jeux indépendants, tout part d’une idée forte, farfelue dans le cas présent, et le résultat en devient immédiatement inédit.

Au fond du trou

Le terrible BK !
Le terrible BK !

Mira et le raton-laveur BK s’occupent d’une boutique de donuts qui offre des prestations de livraison. Sauf qu’à chaque commande, BK ne livre que le trou qui engloutit tout ce qu’il croise. La narration alterne entre des dialogues entre les victimes, regroupées au fond du trou autour d’un feu, et l’histoire qui nous raconte comment on en est arrivé là. Ces dialogues humoristiques servent avant tout à donner du lien aux scénettes de destruction qu’on va pouvoir jouer.

Sur chaque niveau, on va prendre le contrôle d’un petit trou, comme dirait le poinçonneur des Lilas, et l’objectif est de tout engloutir. D’abord les petites choses, puis les plus grosses, jusqu’à faire tomber des maisons entières. Et c’est tout. Et c’est déjà beaucoup. Au fur et à mesure de la progression, quelques éléments de gameplay vont venir enrichir le concept de base, comme l’ajout d’une catapulte pour expulser des objets, ou comme des interactions entre différents éléments, en remplissant par exemple le trou de fumée ou d’eau. Cela nous donne des énigmes, très simples, qui ne bloquent jamais le joueur, mais qui permettent de varier les plaisirs. On reste proche, tout du long, du principe de base : le plaisir primaire de tout casser !

La sieste va être écourtée...
La sieste va être écourtée...

La réalisation livre exactement ce qu’on peut attendre d’un jeu à concept : les graphismes sont stylisés, agréables, et la physique des objets respectée. La musique ressort du lot et s’avère très agréable à l’oreille, comme une ballade joyeuse et cool, retranscrivant parfaitement ce qu’on ressent en jouant.

Le temps qu’il faut

Crack-crack-crack the Eggs into the Hole !
Crack-crack-crack the Eggs into the Hole !

Comme beaucoup de jeux à concept, Donut County se boucle en deux heures de jeu. Et j’entends déjà dire que cela est beaucoup trop court. A l’inverse, cette petite durée de vie me semble correspondre exactement à ce qu’il faut pour en retirer une expérience satisfaisante. Pendant deux heures, on s’amuse, on découvre quelques évolutions de gameplay, et le titre se conclut exactement au moment où la lassitude risque de pointer le bout de son nez. Certes, on aurait pu imaginer une durée de vie plus longue, mais cela aurait nécessité l’ajout de mécanismes de gameplay supplémentaires, potentiellement intéressants, mais qui auraient en même temps nuit à la simplicité de l’approche de base, transformant une expérience agréable en autre chose, plus artificiellement complexe, et avec le risque de laisser une impression plus mitigée.

La seule vraie limite se situe plus dans la simplicité des énigmes : il y avait la place pour exploiter de façon plus approfondie le concept de base sans pour autant le dénaturer. C’est ce qui fait que Donut County ne dépasse pas le stade de moment agréable… Ce qui est déjà pas mal, vous en conviendrez !

Bilan

On a aimé :
  • L’originalité du concept
  • Les musiques
  • Tout engloutir !
On n’a pas aimé :
  • Aurait pu exploiter son concept de façon plus poussée
Le petit jeu qui fait son trou

Il se dégage de Donut County une certaine sincérité du développeur, une envie d’exploiter un concept fun, original, s’adressant aux joueurs curieux et friands d’expériences nouvelles. Rien que pour ces éléments, le jeu mérite d’être découvert et parcouru. On y passe un moment agréable, drôle, assez jouissif quand il faut tout détruire, avec quand le générique défile l’impression qu’on a passé un bon moment. Certes, le jeu ne vise pas plus que son concept de base, n’allant même pas jusqu’à l’exploiter à fond, ce qui peut laisser quelques regrets, mais en soit, la fraicheur du titre suffit à donner une vraie satisfaction au joueur.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2475.jpg?1547137847

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Donut County

Donut County

Genre : Action

Éditeur : Annapurna Interactive

Développeur : Ben Esposito

Date de sortie : 18/12/2018