Test - The Gardens Between : L’amitié, y’a que ça de vrai !

«Toi et moi mon ami, c’est pour la vie» , - 1 réaction(s)

Le studio Voxel Agents était plus axé jeux mobiles avec Train Conductor et Puzzle Retreat. Pourtant, quelle n’a pas été notre surprise lorsque celui-ci nous a présenté The Gardens Between lors de la dernière Paris Games Week. Disponible sur PS4, Xbox One et Switch, mais aussi sur Mac, Windows et Steam, The Gardens Between sent bon la jeunesse et la douceur grâce à un jeu sans aucune parole mais avec beaucoup de charme !

Ma cabane...

Retour dans les années 80 !
Retour dans les années 80 !

Qui, enfant, n’a pas harcelé son papounet adoré pour qu’il fabrique une cabane (qui tienne VRAIMENT, j’entend bien) ? Oui, on a tous rêvé d’avoir ce cocon réconfortant, cet abri où le temps s’arrête pour à la fois s’y réfugier et s’évader. Et bien c’est exactement dans cette fameuse cabane que toute l’histoire d’Arina et Frendt débute. Ces deux jeunes adolescents, voisins et amis, s’y installent confortablement lors d’une soirée pluvieuse. Le duo vaque à ses occupations d’ados lorsqu’une sorte d’orage surnaturel éclate et l’emporte au coeur d’un archipel où chaque île représente un de ses tendres souvenir passé. The Gardens Between est un jeu d’énigmes plutôt original puisqu’au lieu de diriger les personnages, vous modifiez le temps et de ce fait, contrôlez l’environnement. Vous pouvez donc aisément ralentir, accélérer et rembobiner le temps dans le but de grimper en haut de chaque île et passer à la suivante. Alors qu’Arina transporte une sorte de lanterne dans laquelle elle peut capturer une orbe qu’elle doit monter au sommet de l’île, Frendt, quant à lui, peut actionner toutes sortes de mécanismes. Le but est donc de déjouer les obstacles pour atteindre le sommet de chaque île et (re)découvrir un souvenir des plus heureux.

...au fond du jardin

Bienvenue à Jurassic Park !
Bienvenue à Jurassic Park !

Les énigmes sont à la fois innovantes et magnifiques à regarder. Ce souvenir d’une soirée passée à se goinfrer de pop-corn en jouant à des jeux vidéo se transforme soudain en amas de télévisions, de consoles et de cassettes VHS en guise de ponts. Ou bien cette merveilleuse journée à barboter dans l’eau qui devient soudain un périple à travers les tuyaux d’arrosage et les seaux remplis d’eau. Tout votre environnement vit au rythme des douces mélodies de Tim Shiel et demande quelques allers-retours bien dosés pour réussir à l’apprivoiser. Pour arriver aux sommets des îles, vous devez par exemple actionner des leviers, provoquer un court-circuit en figeant une goutte d’eau ou bien trouver un code caché et l’écrire grâce à un clavier sur lequel les enfants sautent à pieds joints. Même si dans l’ensemble les énigmes ne sont en rien compliquées, on applaudit tout de même cette mécanique originale et extrêmement plaisante. Le graphisme plutôt minimaliste est de qualité malgré quelques ralentissements lors des phases narratives et on regrettera que le jeu se termine au bout de seulement 2 grosses heures. En effet, la difficulté se faisant enfin sentir sur les derniers niveaux, on est plutôt déçu d’en finir de façon aussi précoce.

Bilan

On a aimé :
  • La mécanique du jeu
  • La bande-son
  • Les îles-souvenirs
On n’a pas aimé :
  • La durée de vie très frustrante
  • Quelques ralentissements
  • L’absence de challenge pour les énigmes
Moi j’y vais quand j’en ai besoin

S’il n’y avait qu’un mot pour décrire The Gardens Between, ce serait celui-ci : Dommage ! En effet, ce petit jeu qui ne paie pas de mine dévoile comme par magie un gameplay très intéressant et vraiment plaisant à jouer. Malheureusement, c’est au moment où les énigmes deviennent légèrement plus retorses que le jeu se termine au bout d’une grosse paire d’heures seulement. En revanche, les bonnes idées sont là et on espère vraiment du fond du cœur que The Voxel Agents se lancera dans un nouveau projet avec un peu plus d’ambition.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2461.jpg?1543922322

Accueil > Tests > Tests Xbox One

The Gardens Between

The Gardens Between
PEGI 3

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : The Voxel Agents

Développeur : The Voxel Agents

Date de sortie : 20/09/2018

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Mac OSX, Steam, Switch

1 reactions

avatar

bangy78

09 déc 2018 @ 13:07

Ah c’est vrai que c’est court, mais pour un jeu comme cela le Gamepass donne une vrai visibilité, oui les énigmes certaines fallait réfléchir un peu quand même, j’ai passé un très bon moment dessus, et je le conseil, ceux qui ont le gamepass devrait vraiment le faire. Niveau gamepass Mutant Year zéro j’adore, tout comme Ashen.