Test - WWE 2K19 : Superman Punch dans ta console

«Aiguisé comme une lame, pointu comme un couteau...» , - 0 réaction(s)

Comme tous les jeux de sport annuel, WWE 2K19 est très attendu par tous les fans de la franchise. Bien que le sport-spectacle soit moins populaire en Francophonie que sur le continent américain, il n’en reste pas moins aussi apprécié que controversé. Alors ? Prêt pour le show le plus électrisant du Paysage Audiovisuel Francophone Mondial ? “Parce que ouais les potes, on est mondiaux”...

T’as le style AJ

Les Laurel et Hardy québécois du sport-spectacle. Et c
Les Laurel et Hardy québécois du sport-spectacle. Et c'est pas un compliment...

On se souvient d’un WWE 2K18 laissant un goût amer, notamment pour sa réalisation datée. Au premier coup d’œil, cette version 2019 de la bagarre d’hommes en slip y ressemble comme deux gouttes d’eau. Cependant, lorsqu’on s’y attarde un peu, on y décèle tout de même des points d’améliorations bienvenues. Si la modélisation des visages ne semble pas avoir évolué depuis des années - Lana en est le meilleur exemple -, il faut tout de même reconnaître que, malgré le poids des années pesant sur le moteur, les éclairages et les textures sont un peu plus convaincants que par le passé. De la même manière, on note un nivellement par le haut dans la fluidité des animations. Moins robotiques, ces dernières donnent un peu plus vie aux différents lutteurs présents sur le ring.

Les Superstars féminines ne sont pas en reste
Les Superstars féminines ne sont pas en reste

Pour se mettre au niveau des animations mises à disposition, le gameplay lui aussi se veut un peu plus fluide que par le passé. Si le système de combat ne révolutionne pas la série, certaines nouveautés peuvent changer la donne lors d’un combat. En plus des nouveaux coups offensifs, le jeu propose un système nommé Payback sous forme d’une jauge se remplissant en encaissant des coups à l’inverse du spécial et du finisher. Le Payback a pour but de donner une chance de renverser la situation au joueur ayant souffert durant un match. Le rapport de force ne s’en voit pas totalement renversé pour autant, mais le combattant bénéficiera d’un petit boost temporaire pour casser la baraque s’il le mérite vraiment.

Concernant le feeling, manette en main, on a pu ressentir une grande facilité à utiliser les cordes et tout type de prises aériennes dans cet épisode. Ainsi, s’envoler depuis la troisième corde, effectuer un Coast to Coast ou encore un Suicide Dive sont devenus plus aisés et cela ajoute une dose de spectacle supplémentaire à un jeu qui demande toujours plus.

De Bryan Danielson à Daniel Bryan

Le mode Showcase raconte l
Le mode Showcase raconte l'histoire de Daniel Bryan

Cette édition 2K19 de WWE 2K marque le grand retour du mode Showcase. Pour que le retour n’en soit que plus fracassant, ce dernier nous propose de vivre - et de jouer - le héros du comeback de l’année : Daniel Bryan. En effet, éloigné des rings pendant 3 ans à cause d’une vilaine commotion cérébrale, Bryan, a pu faire son retour lors de Wrestlemania 34. De ses débuts en indépendant au titre de champion de la WWE, jusqu’à son retour, le mode Showcase propose une dizaine de matchs à objectif mettant en scène Daniel Bryan contre ses rivaux. Si on ne jouera que peu de matchs complets, les objectifs à réaliser ne sont pas hors de portée et le mode se veut avant tout fun et biographique. Exactement ce que l’on demandait.

L
L'arbre de talent est juste gi-gan-tesque

Ce que l’on voulait pour le mode Mon Joueur, c’est de passer plus de temps à combattre qu’à faire des allers-retours dans ces fichus couloirs en backstage. De ce côté-là, la mission est réussie puisqu’on ne contrôle plus le personnage en dehors de nos combats, tout se fait maintenant via une interface fixe pour gagner en fluidité et en temps de jeu. De même, les dialogues sont complètement doublés en anglais, même ceux de notre personnage créé de A à Z. Peu importe le look loufoque que vous pouvez lui donner, il parlera.

Le style de combat donne plus de liberté aux catcheurs aériens
Le style de combat donne plus de liberté aux catcheurs aériens

Dans les faits, le mode Mon Joueur nous met dans la peau d’un catcheur indépendant ayant signé un contrat à la WWE avant de se faire attaquer à la sortie d’un show puis renvoyer de la fédération aussi sec. On le suivra donc dans sa quête de rédemption, de vengeance et de gloire. Si le postulat de base du mode est efficace, on regrette certains raccourcis scénaristiques un poil trop exagérés, même pour du catch…. Pour tout le reste, le mode se veut très plaisant à jouer et dispose d’une durée de vie plus que confortable. Il suffit de voir la taille colossale de l’arbre de talent pour s’en persuader !

Au pays de la démesure

« Triple Powerbomb dans ta face » vous est présenté par The Shield
« Triple Powerbomb dans ta face » vous est présenté par The Shield

“Gravir les échelons pour se retrouver au sommet” pourrait être la devise de la WWE avec son nouveau mode Tour 2K. Concrètement, il s’agit d’une série de matchs à élimination directe. Selon la tour choisie, le challenge sera plus ou moins élevé. En effet, certains tours assez simples ne nous feront affronter que des Superstars moyennes tout au mieux en match simple quand les plus compliqués demanderont un enchaînement de dix matchs en difficulté légendaire sans possibilité de récupérer de la vie entre les combats. Au nombre de 23, les Tours 2K ont de quoi offrir de bonnes heures de jeu avec à la clé points d’expérience et crédits.

Le retour de Donald à la WWE !
Le retour de Donald à la WWE !

Il faudra d’ailleurs un sacré paquet de crédit pour débloquer les 64 Superstars du jeu. Si aucune d’entre elles ne fait partie du roster principal actuellement, on ne cracherait pas sur un peu plus de souplesse car, le jeu étant peu enclin à offrir des crédits, les 3000 ou 5000 unités dépensées pour pouvoir jouer Shawn Michaels, The Rock et autres Sting salent vite l’addition. Cependant le casting de base reste énorme et s’il on y ajoute toute les créations d’une communauté toujours aussi impliquée à reproduire ses Superstars préférées ou juste à en créer de nouvelles, on se dit que l’on a pas forcément besoin de passer par la voie normale pour profiter de ce casting de rêve.

Bilan

On a aimé :
  • Le retour du mode Showcase
  • Le mode Mon Joueur corrigeant les errances de l’année dernière
  • Les Tours 2K
  • Le gameplay un peu plus varié et fluide
  • Un contenu toujours aussi énorme
On n’a pas aimé :
  • Les raccourcis scénaristiques dans le mode Mon Joueur
  • Le moteur de jeu obsolète
  • Trop de contenu à débloquer
Retour gagnant et nouveautés bienvenues

Malgré une prise de risques minimale, WWE 2K19 fait le job cette année. Avec le retour du mode Showcase, les nouvelles Tours 2K, son mode Mon Joueur amélioré, son gameplay plus fluide et son contenu gargantuesque, difficile de se dresser avec véhémence contre son moteur vieillissant et ses largesses scénaristiques. En effet, en dépit de ces défauts méritant d’être gommés, WWE 2K19 se trouve être un jeu très sympathique méritant l’attention de tout fan de catch ne s’attendant, toutefois, pas à un atemi graphique.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2452.jpg?1539751926

Accueil > Tests > Tests Xbox One

WWE 2K19

WWE 2K19
PEGI 0

Genre : Combat

Éditeur : 2K Games

Développeur : Yuke’s Media Creation

Date de sortie : 09/10/2018