Test - Cars 3 : Course vers la victoire

«La course, c’est pour les grands !» , - 3 réaction(s)

La grande force des studios Pixar est de pouvoir sortir des films d’animation originaux, familiaux et loin du standardisme dans lequel s’était enferré Disney à une époque. Cars, sorti en 2007, fut l’un de leurs films qui engendra le plus de merchandising associé. En effet, quoi de mieux que des voitures pour faire des produits dérivés de toute sorte en direction de nos chères petites têtes blondes ? La franchise étant très intéressante de ce point de vue, on a eu le plaisir de voir arriver sur nos écrans un Cars 2 en 2011, plutôt décevant, puis tout récemment un Cars 3 que j’avoue avoir réussi à éviter d’aller voir cet été 2017. Et pourtant, en étant un heureux papa de trois garçons dont l’âge se situe exactement dans le cœur cible ce ne fut pas facile. Je n’ai par contre rien pu faire pour esquiver le test du jeu Cars 3 : Course vers la victoire…

Tout le monde sur la ligne de départ !

Les concurrents sont... collants
Les concurrents sont... collants

Rien ne vaut un test en famille pour un jeu issu d’une licence familiale. Lorsque j’ai montré le boitier du jeu à mes enfants, celui de 6 ans a sauté partout et s’est précipité sur la manette, celui de 9 ans la lui a arrachée des mains, celui de 12 ans a esquissé un sourire en voulant quand même voir si c’était mieux que Forza Horizon 3 ou Mario Kart 8. Une heure plus tard, j’étais seul devant la télé en train d’essayer de finir tout les circuits tandis que mon trio était reparti sur leurs 3DS, tablettes et Switch. La raison de ce fiasco ? Très simple : le jeu n’est absolument pas fait, ni pensé pour eux.

Certains circuits sont bien pensés
Certains circuits sont bien pensés

Incompréhensible. Tout simplement. Même en mettant la difficulté au plus bas, il est tout simplement impossible à mon petit de finir une course, mon second d’en gagner une et le jeu reste très difficile même pour mon dernier pourtant joueur émérite de Mario Kart 8. Le titre est calibré pour les aficionados des jeux de course avec un troupeau irrémédiablement aspiré par notre voiture, ralentissant même pour nous attendre si on se prend une gamelle. Par défaut, toutes les voitures adverses vont plus vite que la nôtre et le jeu souffre en prime d’un gameplay qui nous pousse à effectuer toute une série de “cascades” (conduire en marche-arrière, sur deux roues, en drift) dans des zones précises et donc en cumulant les manipulations pour gagner du boost. Un boost indispensable si l’on souhaite ne serait-ce que vaincre sur la ligne la meute en folie qui nous colle aux basques. Pour les enfants c’est mission impossible : Cars 3 ne semble n’avoir jamais été pensé pour eux.

Personne à l’arrivée....

Toi aussi tu te demandes ce qu
Toi aussi tu te demandes ce qu'on fait encore là ?

Et les grands alors ? Et bien, Cars 3 a redonné envie à mon grand de 12 ans de se remettre à Forza Horizon, voire de rejouer à Sonic Racing, ce qui est déjà une bonne chose, de mon côté, n’ayant aucun atome crochu envers la licence Cars, je me suis attelé à essayer d’avancer tant bien que mal pour en déceler les qualités. Dans le fond, Cars 3 n’est pas un mauvais jeu si on reste peu regardant sur l’effet aspirateur que l’on a sur nos concurrents mais rien n’arrive à le faire sortir du lot. Certains circuits sont sympathiques, regorgeant de raccourcis et de routes alternatives mais beaucoup sont aussi loupés, trop longs et dotés par moments d’un gros souci de lisibilité.

Vive les circuits ternes et gris !
Vive les circuits ternes et gris !

Le plus gros reproche que l’on pourrait faire à Cars 3 est de n’avoir à aucun moment saisi le côté dessin animé pour le transposer sur ses pistes. On a une sorte de semi-réalisme terne, grisâtre, très loin des couleurs chaudes et saturées du premier Cars avec son ciel d’un bleu immaculé. Tout est triste, sans vie. Les modes de jeu sont nombreux (contre la montre, course simple, combat, cascades, destruction… pas de mode histoire par contre) mais n’arrivent pas à maintenir en vie un titre mal dégrossi, mal calibré dont on s’éloigne petit à petit en oubliant même jusqu’à son existence. Une sorte de projet mort né car sans public qui viendra remplir le cimetière déjà bien garni des jeux à licence faits n’importe comment…

Bilan

On a aimé :
  • Quelques circuits sympathiques
  • S’oublie vite
On n’a pas aimé :
  • Difficulté et gameplay pas adaptés aux plus petits
  • Terne et sombre
  • Sans aucune personnalité
Des enfants… mais qu’est ce que cela peut bien être ?

Cars 3 : course vers la victoire loupe complètement le coche et semble s’être tout simplement trompé de circuit en allant chercher ses pilotes dans une tranche d’âge pour qui la licence Cars ne représente plus que des dessins sur les cartables de leur frère. Trop compliqué et difficile pour les plus jeunes, il peine énormément à captiver les plus vieux avec ses courses inégales, ternes, sombres et manquant cruellement d’identité. Le grand nombre de modes de jeu ne parvient pas à sauver Cars 3 de la sortie de route. Un accident qui arrive malheureusement bien trop souvent dans le petit monde des jeux à licence...

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2133.jpg?1495634133

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Cars 3 : Course vers la Victoire

Cars 3 : Course vers la Victoire
PEGI 0

Genre : Courses

Éditeur : Warner Bros. Interactive Entertainment

Développeur : Avalanche Software

Date de sortie : 12/07/2017

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, Wii U, Switch

3 reactions

avatar

GrandStrateguerr

24 aoû 2017 @ 15:32

Merci pour le test. J’hésitais à le prendre sur switch pour jouer avec les petits mais me voilà fixé. Dommage que le gameplay ne soit pas adapté aux enfants, c’est un comble pour une franchise faite justement pour les enfants...

Jarel

Rédaction

24 aoû 2017 @ 16:50

Sur Switch Mario Kart est beaucoup plus accessible avec en prime une aide au pilotage pour les plus jeunes. Mais c’est clair que ce Cars 3 est une grosse déception vis à vis des (en)fans de la licence.

avatar

GrandStrateguerr

24 aoû 2017 @ 17:28

Oui là dessus Nintendo a été très bon dans l’accessibilité de MK8. Les assistances sont au top pour de petits enfants. Mais bon on fait vite le tour de ce mario kart et je comptais sur cars 3 pour passer outre les carapaces bleues :-P