Test - Feist

«Vous Feist comme vous voulez» , - 0 réaction(s)

L’évidente force de Feist se trouve dans ses choix visuels, et on devine aisément que c’est cela qui a été le point de départ de la conception de ce jeu. Il est vrai que les screens sont immédiatement intrigants, avec une utilisation des ombres chinoises prometteuse qui donne envie d’en voir plus. Mais un jeu, ce n’est pas qu’un visuel…

Feist Noz

Trop de monde dans cette forêt
Trop de monde dans cette forêt

Dans Feist, on prend le contrôle d’une petite bête qui ressemble à une boule de poils. Manifestement, ses congénères servent de repas à d’autres bêtes, plus grosses, et le but va donc être de progresser dans le jeu sans se faire croquer. C’est un titre de plateformes auquel on a affaire, avec des pièges à éviter et des ennemis à affronter. Tout est représenté en ombres chinoises, et le rendu est une franche réussite, donnant l’impression qu’on se trouve dans un conte. Quand j’ai lancé le jeu, j’ai tout de suite eu envie de l’aimer. Malheureusement, et ce malgré la courte durée de vie du titre (environ 2 heures pour en voir le bout), c’est plutôt la lassitude et l’agacement qui ont pris le dessus.

La boule de poils au milieu, c
La boule de poils au milieu, c'est vous.

Feist est une caricature de jeu indé qui a fait les mauvais choix. Basé sur une seule idée, sa représentation graphique, il oublie presque tous les autres éléments qui doivent constituer un jeu (seule la musique s’en sort plutôt bien). Le gameplay n’est pas agréable, en grande partie à cause d’une inertie dans les sauts qui rend la précision difficile, mais surtout, il semblerait qu’il n’y ait pas eu de level-designer car les niveaux sont d’une platitude très décevante. Peu variés, ils s’avèrent même confus quant aux objectifs attendus. Ainsi, l’ombre n’est pas exploitée, on ne sait jamais trop si on peut sauter sur quelque chose ou non, et la verticalité n’est pas utilisée malgré les branches d’arbres qui semblent nous hurler qu’il faut sauter de l’une à l’autre. La subtilité d’une bonne construction d’un jeu est de guider le joueur de façon induite, sans qu’il ne s’en rende compte, par des niveaux configurés pour qu’il devine ce qu’il doit ou peut faire. Feist n’y parvient pas du tout, et malgré la simplicité de ce qui est proposé, on a l’impression de plus subir le jeu que d’y participer. Les promesses du visuel ne sont pas tenues, dommage, la base était intéressante.

Bilan

On a aimé :
  • Belle identité visuelle
  • Les musiques
On n’a pas aimé :
  • Gameplay peu intéressant
  • Level design aux fraises
  • On s’ennuie
Pas vraiment un Feistival

N’y allons pas par quatre chemins : il n’y a pas grand-chose dans Feist derrière sa jolie promesse visuelle. Il manque tout ce qui constitue un jeu vidéo : un gameplay efficace ou un level design étudié. Miser sur les graphismes et l’ambiance n’est pas forcément une mauvaise idée, mais à la condition sine qua non que le reste suive un minimum. Cela n’étant pas le cas, Feist devient une illustration de l’échec.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2198.jpg?1502444829

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Feist

Feist

Genre : Action

Éditeur : Finji

Date de sortie : 13/12/2016