Test - Mantis Burn Racing

«Micro Machines like ?» , - 1 réaction(s)

Micro Machines fait son retour, et c’est l’occasion de se pencher sur un autre titre qui joue dans la même cour, avec Mantis Burn Racing. Même si le traitement est nettement plus sérieux, on reste dans la course de voitures vue du dessus : un genre sans intérêt quand le gameplay ne suit pas, mais qui peut s’avérer diablement fun quand le jeu est réussi.

Du désert à la ville

Courses dans la montagne
Courses dans la montagne

Mantis Burn Racing nous propose des courses au volant de trois véhicules différents, un léger, de type buggy, un moyen de type voiture de sport, et un lourd au volant d’un camion. Les véhicules sont améliorables au fur et à mesure du jeu, et déclinables en versions débutant puis pro. Je commence par ce détail qui n’en est pas un car c’est un des points forts du jeu : le gameplay est excellent ! Les différences entre les voitures sont clairement marquées, et celles-ci répondent au doigt et à l’oeil dès qu’on a saisi comment gérer les dérapages. Bien que la conduite soit largement instinctive, le skill s’invite à la fête et on a de vraies sensations de pilotage.

On retrouve les options classiques, avec une carrière mise en avant. Celle-ci nous propose d’enchaîner une ribambelle de courses, suivant des règles variées (contre la montre, plusieurs pistes, dernier survivant, course simple…). Autant dire que ce mode est généreux, avec beaucoup d’épreuves et une IA qui se montre clémente au début, avant de devenir de plus en plus agressive jusqu’à opposer un challenge plutôt relevé. Le plaisir est pratiquement immédiat et il est difficile de lâcher la manette, tout du moins pendant les deux premières heures.

Environnement 2 : la ville.
Environnement 2 : la ville.

En effet, très vite, Mantis Burn Racing montre ses limites. On pense que le peu de circuits vient du fait qu’on est au début de la carrière… Puis on déchante en retrouvant encore et toujours les mêmes pistes. Seulement deux environnements, et des circuits peu variés qui tentent de dissimuler leur petit nombre en se parcourant dans les deux sens. Le fun laisse alors très vite la place à l’ennui, et surtout aux regrets, tant le potentiel est là.

A plusieurs, c’est meilleur, comme dirait Sade

Jolis effets de poussière !
Jolis effets de poussière !

Heureusement, le multi relance l’intérêt. Jusqu’à 4 en local, et jusqu’à 8 en ligne (et oui, on peut trouver des parties), Mantis révèle ses qualités et on s’amuse vraiment ! Si le plus souvent le meilleur pilote gagne, rien n’empêche d’utiliser des techniques honteuses en poussant ses adversaires, en particulier dans les ravins. Avec plus de pistes, cela aurait été bien mieux, mais déjà, en l’état, il y a de quoi s’amuser !

D’autant plus que la réalisation est surprenante ! L’animation des voitures est parfaite, et les graphismes regorgent de détails et se révèlent d’une jolie précision malgré l’éloignement de la caméra. Mention spéciale aux effets de poussière après chaque dérapage. Il n’y a que l’entrée de la grotte qui a un rendu étrange, pour le reste c’est juste impeccable. De quoi encore plus regretter la pingrerie du jeu. Sans cela, on aurait là un titre chaudement recommandable.

Bilan

On a aimé :
  • Jolie réalisation
  • Excellente maniabilité
  • Fun à plusieurs
On n’a pas aimé :
  • Deux environnements
  • Trop peu de circuits
  • Et du coup très répétitif
Dommage. Vraiment dommage.

Quelle déception ! Alors que Mantis Burn Racing a tout compris au jeux de course en vue de dessus, avec une maniabilité exemplaire et une réalisation de premier ordre, il gâche tout en étant terriblement radin sur les circuits et les environnements. Là où le fun devrait être toujours présent, c’est la lassitude qui s’invite après seulement deux heures de jeu. Au final, seul le jeu à plusieurs tient la distance, de bons amis sur un canapé permettant d’oublier qu’on fait les mêmes courses, encore et encore…

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2184.jpg?1500484408

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Mantis Burn Racing

Mantis Burn Racing

Genre : Courses

Éditeur : VooFoo Studios

Date de sortie : 12/10/2016

1 reactions

Cowabunga

19 jui 2017 @ 23:14

Ce jeu est vachement chouette. Par contre je l’ai sur ps4. Ça m’a fait retourner en arrière d’un peu moins de 20 ans quand j’allais jouer chez un pote à Speedster sur psone. Si ils pouvaient refaire ce jeu avec les graphismes de maintenant et le multi local 4 joueurs et online 8 joueurs, on tiendrait la un très bon jeu.