Test - King Oddball

«Avoir la langue bien pendue...» , - 0 réaction(s)

Suivant les jeux, la question du support se pose de moins en moins. King Oddball en est une bonne illustration, le titre se trouvant à la fois sur consoles, PC ou mobiles. Il fait partie de ces jeux simples, immédiatement accessibles et conçus pour être joués sur des parties courtes.

Destruction de la Terre !

On prend donc le contrôle de King Oddball, une boule qui flotte dans le ciel et dont le but est de détruire la planète en lançant des rochers avec la langue. Comment ça ce postulat de départ est absurde ? Les humains tentent de se défendre avec leurs tanks et leurs hélicoptères, mais rien ne vaut la puissance des rochers !

Cailloux vs tanks !
Cailloux vs tanks !

En pratique, on a là une déclinaison d’Angry Birds, puisqu’en lançant les rochers il faudra compter sur les rebonds pour démolir tous les adversaires. Seulement trois rochers de disponibles, mais si on détruit trois tanks, on gagne un rocher bonus. Même chose, si le rebond renvoie le roc sur le King. En plus des très nombreux niveaux disponibles, on débloque très vite des alternatives, pour gagner des diamants (en détruisant tout avec moins de trois rochers), ou pour échanger les pierres contre des grenades.

La difficulté ne cesse de monter, même si elle est inconstante, et il n’est pas rare qu’on reste bloqué longtemps sur un niveau. D’ailleurs, au moment où j’écris ce test, il en reste quelques uns que je n’ai toujours pas réussi à passer malgré mes multiples tentatives !

Marre des pierres ? Voilà une grenade !
Marre des pierres ? Voilà une grenade !

Tout comme pour Angry Birds, il est difficile de parler de durée de vie : on y joue vite fait avant de passer à table, et on y revient pour quelques tentatives rapides pendant le temps de chargement d’un autre jeu. Difficile également de parler de réalisation, ce n’est pas la question, puisque techniquement le jeu tournerait tout aussi bien sur une PS2. Ce qu’on peut dire, c’est que le résultat est plutôt fun et accrocheur, même si cela ne s’applique qu’à de courtes sessions, tant le principe est répétitif. Mais en fin de compte, n’est-ce pas justement l’objectif d’un jeu comme celui-ci ? J’ai tendance à penser que oui, ce qui fait donc de King Oddball un jeu réussi dans le cadre de ses modestes ambitions.

Bilan

On a aimé :
  • Concept simple et efficace
  • Idéal pour passer 10 minutes...
On n’a pas aimé :
  • ...mais pas plus car répétitif
  • Reste très limité
10 minutes par-ci, par-là

King Oddball est l’illustration même du “petit jeu”. Pas cher, 4.99€, conçu pour être joué dans une salle d’attente sur mobile, ou bien en attendant de passer à table sur console, il remplit très bien cet objectif en étant amusant pendant ces quelques minutes passées, et on y reviendra avec plaisir pour progresser petit à petit. Pour autant, il ne faut juste pas en attendre autre chose.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2181.jpg?1499706712

Accueil > Tests > Tests Xbox One

King Oddball

King Oddball

Genre : Action

Éditeur : 10tons ltd

Date de sortie : 09/09/2016