Test - Friday the 13th : The Game

«Jeu massacré» , - 10 réaction(s)

Tout s’annonçait bien. Il faut dire que nous attendions avec impatience cette petite virée à Crystal Lake entre amis. Nous avions allumé le feu de camp, Chad Kensington ouvrait encore sa grande gueule, Jenny Myers n’avait d’yeux que pour Adam Palomino tandis que les autres victimes potentielles tentaient un improbable trio à la guitare. Un peu plus loin dans les bois, Jason affutait sa hache. Son masque cachait sûrement le même sourire béat que l’on arborait tous. On allait passer une superbe nuit de massacre. Du moins, c’est ce que l’on espérait… mais rien ne nous avait préparé au cauchemar que nous allions vivre avec ce Vendredi 13…

Jason et ses copains vont en camping

On retrouve des lieux emblématiques
On retrouve des lieux emblématiques

Vendredi 13 : le jeu (parlons français s’il vous plait) est un jeu multijoueur en ligne. Si vous n’avez pas d’abonnement gold, inutile de chercher à débourser les 39,99 euros demandés sur le store : cela ne vous servira à rien. Du moins pour l’instant vu que les développeurs ont promis un mode solo par la suite... sous forme d’un add-on payant pour ceux qui n’auront pas précommandé le jeu. Pourtant, il aurait été pertinent et même utile de permettre quelques sessions offline dès la sortie afin de laisser le joueur appréhender le gameplay du jeu tranquillement, en douceur. Au lieu de cela, Vendredi 13 n’offre qu’un tuto indigeste et nous balance sur l’une des trois cartes disponibles en nous laissant nous débrouiller tout seuls comme des grands… et donc faire n’importe quoi, n’importe comment. Si on arrive à trouver une session, ce qui n’est pas si évident que ça.

Sortir un jeu seulement multijoueur, sans mode local nécessite de la part des développeurs de proposer des serveurs et un code réseau solides. Vendredi 13 n’a ni l’un, ni l’autre. L’équipe de IllFonic est bien au courant des déboires rencontrés par les joueurs, ils ont déjà présenté leurs excuses à ce sujet et travaillent d’arrache-pied pour gommer tous ces désagréments. Jouer en ligne de façon correcte, sans lag, avec un ping correct et trouver une session avec suffisamment de joueurs est un véritable chemin de croix à l’heure où j’écris ces lignes.

Et là, c
Et là, c'est le drame...

À croire qu’il faille souffrir pour pouvoir avoir l’honneur d’être tué par le charismatique tueur au masque de hockey car c’est ce qui risque de vous arriver le plus souvent. Le concept de Vendredi 13 est simple, il réunit huit joueurs maximum en ligne, un va être choisi au hasard dans la liste pour incarner Jason, les autres seront dans la peau des pauvres étudiants/victimes qui eux vont devoir trouver un moyen de s’échapper de l’une des trois cartes proposées par le jeu. Le hasard faisant souvent mal les choses, et même en sélectionnant comme préférence sa volonté de jouer le tueur, l’incarner est assez rare. Je dois avoir la poisse mais sur ma trentaine de partie, je ne l’ai joué… qu’une fois. Endossons donc le rôle de la pauvre victime pour commencer…

Un jeu de massacre...

Cela me rappelle quelque chose...
Cela me rappelle quelque chose...

Comme je l’ai indiqué en préambule de ce test, le tuto du jeu est très mal fait et on n’a aucune possibilité de faire quelques parties offline pour s’accoutumer au gameplay. Nos premiers pas dans l’aire de jeu du tueur sont donc un vrai massacre où l’on n’aura eu comme seule impression que celle d’errer sans but, sans trop savoir que faire en croisant les doigts pour ne pas croiser la route de Jason. Chaque “bachelor” (le jeu est entièrement en anglais alors autant s’habituer…) possède ses propres caractéristiques de vitesse, de force, de réparation, endurance, furtivité et de maîtrise de soi. Ces dernières vont largement orienter votre façon de jouer, mais on ne se rend réellement compte de leurs réels effets qu’après avoir incarné au moins une fois Jason et compris les façons de rester discret et de se faire oublier par ce dernier.

J
J'ai retrouvé maman

Les bachelors, au nombre de dix, ont pour mission de rester en vie, ce qui est plus facile à dire qu’à faire quand on sait que lorsque Jason nous a pris pour cible, il est quasiment impossible d’en réchapper. Pour ce faire et suivant la carte, on va devoir réparer l’une des voitures en rade de la carte en trouvant les clés, de l’essence et une batterie, ou faire de même avec un bateau pour s’enfuir à son bord en évitant que le tueur ne soit sur la route bien entendu. Les bachelors peuvent aussi attendre patiemment cachés que le temps limite s’écoule (c’est long), ou plutôt trouver le seul téléphone extérieur du camp, le réparer et appeler la police. Dans ce cas, il faudra attendre cinq longues minutes que la police arrive et rejoindre le point d’extraction sans tomber sur le tueur. Les plus audacieux peuvent aussi tenter… de tuer définitivement Jason ! Oui, c’est possible, mais pour cela il faudra privilégier le jeu en coopération et remplir pas mal de conditions préalables, mais le jeu en vaut la chandelle !

Jason a un arsenal assez conséquent comme des pièges à ours, des couteaux de lancer, une hache...

Si on a la chance de pouvoir se glisser dans la peau du tueur au masque de baseball, inutile de chercher à trop réfléchir : il vous suffira de tuer les autres avant qu’ils n’aient eu le temps de s’enfuir. Pour cela rien de plus simple et le jeu peut se résumer à un “Où est Charlie ?” sauf qu’une fois qu’on l’a trouvé on essaye de l’éviscérer avec classe. Jason a un arsenal assez conséquent comme des pièges à ours, des couteaux de lancer, une hache (ou un pieu suivant le modèle de Jason que l’on incarne) mais aussi des pouvoirs sacrément utile comme celui de se téléporter par exemple. Dans le fond, il suffira à Jason de repérer sa proie, de la saisir pour ensuite la tuer à l’aide d’une des nombreuses mises à mort contextuelles. Ces dernières sont nombreuses mais malheureusement peu impressionnantes. Et c’est là que l’horreur commence vraiment…

Au secours ! Je suis dans un jeu pas fini !
Au secours ! Je suis dans un jeu pas fini !

Vendredi 13 a, dans le fond, toutes les cartes en main pour être un jeu bien sympathique si l’on met de côté son absence de tuto et de jeu hors ligne. Tout. Sauf qu’il n’est pas fini. En l’état on a affaire à une sorte d’ébauche, aux graphismes moyens, bardée de bugs en tout genre et à la réalisation désuète. Ce manque de finition nuit de façon assez catastrophique à l’ambiance du jeu, qui a beau accumuler les références aux films, musiques, protagonistes, mises à mort, n’arrive jamais à dépasser le stade de grand guignol. Voir Jason saisir péniblement sa victime et les nombreux bugs de collision que cela entraîne, puis son animation pourrie pour la mettre au sol avant de la décapiter avec des effets dignes d’un des premiers Mortal Kombat, s’avère plus pathétique qu’horrible. Le jeu ne dispose en outre d’aucun effet de lumière digne de ce nom, qui aurait été capable de poser l’ambiance, pas de brume nocturne, rien ne justifiant les ralentissements constatés lors des parties. Vendredi 13, plombé par sa technique, se trouve à des années-lumière de l’ambiance sombre et malsaine des films et ça, c’est impardonnable.

Bilan

On a aimé :
  • Jouer Jason
  • Échapper à Jason
  • Tuer Jason
On n’a pas aimé :
  • Un code réseau pas terrible
  • Des graphismes pas terribles
  • Une animation pas terrible
  • Une ambiance pas terrible
  • Un jeu pas fini vendu à 40 euros
Pas un jour de fête pour Jason

Avec le recul et en toute objectivité, Friday the 13th : The Game, pour revenir à son nom original, aurait pu être un jeu sympathique. Aurait pu s’il avait été fini et peaufiné. En l’état, et moyennant quand même 40 euros, on a l’impression d’avoir affaire à une des victimes de Jason, défigurée, démembrée, énucléée, éventrée, décapitée et j’en passe. Ce jeu de chat/souris a beau essayer d’adresser moult clins d’œil aux fans de la série, il n’arrive à aucun moment à en reproduire l’ambiance et à donner à ce jeu de massacre le côté jouissif et pervers qui aurait dû en faire tout son sel. Les serveurs sont asthmatiques, les graphismes tout juste passables, l’animation minable et les bugs pullulent dans ce Vendredi 13 qui, au contraire de Jason, aurait dû maturer encore pas mal de temps sous terre avant de sortir...

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1899.jpg?1461716370

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Friday the 13th : The Game

Friday the 13th : The Game
PEGI 18 Langage grossier Violence

Genre : Action/Infiltration

Editeur : Gun Media

Développeur : Gun Media

Date de sortie : 26/05/2017

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, Steam

10 reactions

avatar

Vaaluz

29 jui 2017 @ 11:30

en gros le jeu n’est pas terrible ^^

brontoz

29 jui 2017 @ 12:33

si si il est bien malgré beaucoup de défauts je joue avec un pote et on s éclate grave

BELiN

29 jui 2017 @ 12:52

Ouai franchement il est pas mal mais même apres la dernière MAJ il reste des deco ou autre retour interface qui t’empêche d’enchaîner 4-5 game d’affilé. Et c’est bien dommage car l’ambiance est bien présente et avec des pote c’est vrai que c’est fendar.

brontoz

29 jui 2017 @ 13:01

grave surtout quand vous etes 3 a essayer de monter dans la barque et qu il n y a de place que pour toi et ton pote y a plus qu a mettre des coups de batte a l intru lol vivement qu il n y ai plus de soucis de connexions c est clair

Jarel

Rédaction

29 jui 2017 @ 15:28

En gros on pourrait dire que cette béta a du potentiel.

avatar

Jet27

29 jui 2017 @ 16:14

moi je vais defendre ce vendredi 13 the game , je suis pas tout a fait d’accord avec votre test . les parties dure 20 minute maxi , au debut tu galère tu est un peu perdu c’est normal mais tu apprend vite a jouer alors plus en survivant que jason parceque 1chance sur 8 d’avoir jason a chaque partie . mais le jeux devient vite fun entre potes sur le live ( les partie s’enchaine vite tu voie pas le temps passer tu t’eclate en soirée) . quand ta 8 francais sous la mains le jeux est excellent !!! tu peux parfaitement resister ou echaper a jason en tant que survivant quand tu maitrise le jeux grace au objets placé aléatoirement sur la map (batte de baseball,couteaus,spray,pétard etc..) tu les trouve assez facilement quand commence a connaitre les maps (3 maps facile a retenir) , et vaut mieux rester unie face a jason , bon jeux de survie en tant que survivant. quand tu controle jason ca devient un jeux de chasse jouissif qui reveille vaut plus bas instinct de tueur en serie !!! le jeux a beaucoup de defauts (deconexion,bug) mais a une excuse , develloper avec peu de moyen (kitsckarter) et fait par un passionner de vendredi 13 . le jeux recoit des mise a jour réguliere qui commence a regler les defaut du jeux et beaucoup de personnes (francais) on acheter ce jeux vous trouverai du monde sans problème . derniére chose petite révolution quand vous passer dans le chat du jeux pour communiquer (en survivant) vous pouvez parler juste avec ceux qui sont juste a coté de vous , pour parler a un autre survivant qui est tres tres loin de vous sur la map ba faut trouver un talkie walkie et l’autre aussi et si jason est loin de vous il vous entendra pas par contre si il est pres de vous et que vous discuter il vous entendra . enfin bref jme repéte des bon jeux pour des soirée entre pote sur le live !!!!!

BELiN

29 jui 2017 @ 16:47

Moi je dis pas que c’est un mauvais jeux, mais seulement que c’est frustrant de pas pouvoir enchaîner les game, sinon quand ll’hôte de la parti est de bonne qualité et qu’il n’y a pas de plantage du jeux c’est que du bon !

Tikiki25

29 jui 2017 @ 19:13

Pour infos il s’agit d’un masque de hockey sur glace pas de baseball

Blema57

29 jui 2017 @ 20:48

Je ne suis pas d’accord avec le test déjà le jeu est vraiment fun et c’est un super jeu à faire avec des amis, les graphismes franchement sa passe aussi faut arrêter par contre oui c’est vrai que ya beaucoup de retour interface actuellement et que les serveur soient pas top, et entre les gens qui quittent qui glitch sur les toits m’enfin je ne pense pas que le jeu mérite d’être basher comme cela pour l’ambiance je peux pas trop dire si c’est pas la même que celle des films car je les ai pas vu mais de ce que je peux ressentir quand j’y joue je trouve cela bien suffisant et la musique bien stressante quand le tueur se rapproche de vous.

Après jaimerais souligner un truc vous dites que le solo sera payant pour ceux qui n’ont pas préco c’est bizzare jusqu’à présent j’ai toujours entendu parlé d’un dlc solo add on gratuit donc bon..

Jarel

Rédaction

01 jui 2017 @ 10:42

Pour le solo à l base il devait être gratuit pour ceux qui avaient précommandé le jeu à la base et payant pour les autres. Je pense qu’aujourd’hui pour faire passer la pilule les développeurs vont devoir revoir leur ambition initiale. Quoiqu’il en soit ils ont pas mal de choses à rectifier avant de penser à ajouter un solo. 40 euros pour un jeu aussi mal fini, aussi prometteur soit-il, je trouve quand même que ca pique un peu.