Test - Voodoo Vince Remastered

«Good old times» , - 7 réaction(s)

Voodoo Vince, c’est un jeu sorti sur la première Xbox, Rone en reparlait dans une X-story dernièrement. Pour ceux qui, comme moi, étaient passés à côté à l’époque, sa ressortie dans une version “Remastered” est l’occasion de se plonger dans son univers un brin loufoque et surtout original. Accuse-t-il le poids du temps ou, au contraire, est-il toujours intéressant à découvrir aujourd’hui ?

Woh oh oh, jolie poupée

Les environnements sont variés et tortueux
Les environnements sont variés et tortueux

Jeu de plateforme dans la lignée d’un Banjo-Kazooie, Voodoo Vince n’est pas un pur plateformer qui nécessite doigté et précision mais plutôt une aventure sympathique dans laquelle on a l’occasion de sauter à droite et à gauche tout en rencontrant des personnages loufoques. Le gameplay puise sa diversité dans la variété des situations proposées et des phases d’exploration. Son originalité vient surtout de son pitch.

Vince est la poupée vaudou préférée de Madame Charmaine (à prononcer avec l’accent qui va bien). Lorsque cette dernière se fait kidnapper pour sa poudre zombie, les ravisseurs sèment le trouble en réanimant toutes sortes de choses, à commencer par Vince. Relié à sa propriétaire par un lien mental, ce dernier part alors à la recherche de sa sorcière bien aimée afin de la délivrer. Comme toute bonne poupée qui se respecte, les dégâts qu’elle s’inflige se reportent sur ses ennemis. De ce fait, notre héros peut s’auto-mutiler de mille et une façons pour occire ses assaillants.

Compatible 3dfx

L
L'humour fonctionne bien en général

Personnages hauts en couleurs, objectifs variés, items à collecter, boss originaux... tous les ingrédients du genre sont réunis. Face à la sortie récente d’un Yooka-Laylee jouant la carte de l’hommage, il n’y a pas grand-chose que Voodoo Vince ne puisse jalouser tant il reste d’actualité. Le level design est de qualité avec des zones parfois très vastes qui devaient impressionner à l’époque mais surtout des petits recoins ici et là, bien cachés. Il y a bien certains passages qui semblent un peu désuets et une caméra un peu particulière qui n’aide pas toujours dans la précision des sauts mais rien qui empêche de prendre du plaisir encore aujourd’hui.

Pour le reste, si l’aventure est relativement courte (8-10h), elle a le bon goût d’être sans temps-morts en plus d’être rythmée par une OST vraiment qualitative. Qui dit magie vaudou dit Nouvelle-Orléans et donc sonorités jazzy. Et c’est que ça groove bien avec Vince ! Assurément l’un des points forts du titre.

J
J'en connais qui vont mourir horriblement d'ici peu

Si techniquement ce remaster est assez simpliste, il reste suffisant pour s’amuser. Les textures n’ont pas toutes été retravaillées et ne sont pas très fines, mais elles ne dénaturent jamais l’original. Il n’y a, en tout cas, pas de quoi se prêter au jeu des 7 différences en comparant les deux versions pour dénigrer l’une ou l’autre. Quelques effets plus modernes notamment avec une lumière dynamique et surtout sur les effets d’eau auraient été bienvenus mais dans l’ensemble, rien ne vient entacher l’expérience. Le jeu est stable et propre et ce malgré quelques légers ralentissements vers la fin. Pour ceux possédant encore l’original et la console pour le faire tourner, il n’y a pas forcément d’arguments pour repasser à la caisse, sauf si vous êtes un chasseur de succès.

Bilan

On a aimé :
  • Fun et original
  • OST de qualité
  • Variété de situations
  • Pas du tout old-school pour le genre
  • Remaster propre…
On a moins aimé :
  • ..mais avec le minimum syndical de travail
  • C’est pas bien long
  • Quelques passages un peu désuets
La magie opère toujours

Si vous l’avez loupé à l’époque et que vous êtes intéressé par la redécouverte d’un bon jeu de plateforme, Voodoo Vince est fait pour vous. Difficile de reprocher grand-chose à ce titre qui ludiquement a bien vieilli et qui, à défaut de se payer une réelle cure de jouvence, se paie une visibilité fort bienvenue pour étoffer le catalogue assez maigre de la One dans le genre. Pour même pas 15€, ce n’est pas du vol !

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2115.jpg?1493032567

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Voodoo Vince : Remastered

Voodoo Vince : Remastered
PEGI 12 Langage grossier Violence

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Beep Games, Inc.

Développeur : Beep Games, Inc.

Date de sortie : 18/04/2017

Prévu sur :

Xbox One

7 reactions

annihilplus

27 avr 2017 @ 13:46

Est ce qu’il se joue à deux ?

Jarel

Rédaction

27 avr 2017 @ 13:54

Annihilplus > Non !

corrs78

27 avr 2017 @ 13:56

@annihilplus : non

je suis du meme avis que Eboux. Par contre n’hesitez pas à repasser à la caisse car 2003, c’est loin, et comme ça n’a pas pris une ride. Un gameplay toujours aussi simple et efficace. Et oui cette BO <3 15€ vraiment justifiés.

ATTENTION pour les complétistes, (chasseurs de succès) sachez que dès que vous arriverez au dernier niveau vous ne pourrez plus revenir en arrière ou passer par "l’espèce de tram" pour passer d’un level à l’autre. Alors attention pour les collectibles. j’ai récup 98% des sac à poussière. Pour avoir le succès je vais devoir me le refaire en entier :/

Sokoj

27 avr 2017 @ 14:41

Merci pour l’info corrs78, j’aurai pas eu la pêche de le recommencer.

corrs78

27 avr 2017 @ 15:29

de rien :)

pour etre plus précis, si vous etes déjà dans le kosmo-bot , c’est trop tard. j’ai posé la question aux devs , ils m’ont confirmé que c’etait impossible. J’ai meme essayer de refaire le niveau ou il me manquait des sacs, sans succès (c’est le cas de le dire ;) )

cyberik

27 avr 2017 @ 17:36

Mais si !.. Car je rappelle que ce titre n’est pas rétrocompatible Xbox 360. Donc, il ne tournait que sur la 1ère Xbox. Or, de nos jours, qui joue toujours sur la 1ère ?.. Pas moi, en tous cas. Et pourtant, elle reste une de mes consoles préférée. En tous cas, un 2ème passage en caisse, est nécessaire.

Retrouver Vince 13 ans après est un vrai bonheur (pour ses vannes pas piquées des familles), et un pur plaisir. Car le gameplay peut difficilement être pris en défaut - à part sur quelques angles de caméra.

Ce n’est pas difficile : Moi, je n’en décroche pas ! :’-))

lacrasse

03 mai 2017 @ 21:22

ça donne envie de le faire !! vais dl ça bientot