Test - Westerado : Double Barreled

«Six pixels sous terre» , - 0 réaction(s)

Le gros manque de bol. Je ne vois que ça. Je me suis absenté quelques pixel-secondes du ranch familial pour rattraper un pixel-bison qui s’était échappé et à mon retour… la pixel-horreur : mon frère et ma mère baignant dans une mare de sang de pixels, mon ranch dévasté par les flammes. Terrassé par le choc j’ai à peine entendu le râle de mon pixel-frère, toujours vivant. Je me suis empressé de lui porter secours, mais c’était trop tard. Dans un dernier souffle, il parvint à me glisser que le bandit qui les avait attaqués portait un chapeau de pixel pointu. La voie de la vengeance s’ouvrit devant moi. Je pris mon pixel-colt et enfourchai mon pixel-fidèle destrier. La dernière chose que ce pixel-rascal verra sera la balle qui lui fera sauter sa pixel-cervelle.

Toi, tu as une tête d’un gars qui vaut 4 pixels

Qui sera le plus rapide ?
Qui sera le plus rapide ?

Westerado est à la base un jeu gratuit tournant directement sur navigateur web et qui a rencontré pas mal de succès en proposant une quête de vengeance d’un pistolero devant retrouver le tueur de son frère dans un ouest sauvage tout en pixel. Évidemment rien ne différencie un petit personnage de pixel d’un autre, il est donc nécessaire d’assembler les indices afin de ne pas se tromper de cible. Remplir quelques quêtes, discuter avec les habitants nous permettent de définir le portrait pixel-robot de l’homme recherché : forme du chapeau, couleur des vêtements, style de la ceinture, etc. Ce n’est qu’en assemblant tous ces indices que l’on peut alors partir en chasse. Certes, il est possible de sauter ces étapes en faisant fi de la liste complète et en allant chasser tous les quidams aux chapeaux correspondants, c’est sanglant, laborieux, mais cela peut marcher avec beaucoup de chance. Petit et dernier détail, notre as de la gâchette ne peut vider son six coup qu’en tirant à droite ou à gauche, tout comme les autres cowboys et bandits rencontrés. Cela induit une approche tout en mouvement et en doigté. Il faut sans arrêt éviter de se retrouver dans la ligne de mire des adversaires sous peine de voir son chapeau voler et tomber par terre. Le chapeau de cowboy, c’est la barre de vie de notre vengeur, il en dispose de trois, à chaque fois qu’il est touché, il en perd un. La seule possibilité d’en récupérer est de faire sauter le chapeau de la tête de ses adversaires et de se jeter dessus avant qu’un coup de vent ne le fasse partir. Astucieux et sympathique. Mais je vois qu’une question vous taraude : si Westerado était à la base un jeu gratuit, pourquoi devrait-on s’acquitter de la petite dizaine d’euros pour pouvoir y jouer sur One ?

...une alternative toute en pixel crédible à Red Dead Redemption.

Et bien parce que les programmeurs ont pas mal planché sur le jeu afin de lui donner une richesse bienvenue et le placer comme une alternative toute en pixel crédible à Red Dead Redemption. Oui, rien que ça, et ce malgré toute la modestie du jeu de Ostrich Banditos force est de constater que ce Westerado : Double Barreled comporte tous les archétypes du western tout comme son illustre référence. Vous rêviez de faire une pixel-partie de poker dans un bar enfumé le colt à portée de main afin de vous prévenir d’éventuels tricheurs ? Alors Westerado : Double Barreled est fait pour vous. Bisons, mines abandonnées, duel dans un vieux cimetière, chevauchées folles avec un troupeau de bisons, médiateur entre indiens et tuniques bleues, chasseur de prime à ses heures perdues, tout cela est possible dans Westerado et même l’acquisition d’un petit ranch pour pouvoir reconstruire sa vie. Tout le charme de l’ouest sauvage condensé dans un petit jeu tout en pixel, voilà ce que propose Westerado.

I
I'm a poor lonesome cowboy...

Alors certes, on pourrait reprocher au jeu d’être redondant, courser l’homme qui a tué sa famille juste en glanant les informations sur son apparence n’est pas ce que l’on pourrait définir comme une mission exaltante et ce même si cette apparence change à chaque partie, on se retrouve à suivre plus ou moins le même cheminement de quêtes. Mais le charme opère, les succès sont nombreux et poussent le joueur à explorer toutes les possibilités de Westerado : Double Barreled. On débloque au fur et à mesure de nos vengeances réussies de nouveaux personnages comme le frère décédé du héros qui ne peut mettre de chapeau et ne dispose donc que d’une seule vie, la soeur qui n’a qu’un fusil à pompe comme arme (gros dégâts mais courte portée), et on peut même entreprendre le jeu en mode homme de fer, une mort mettant fin à la partie. Si jamais vous disposez d’un compañero à portée de pixel, sachez que Westerado propose un mode coopératif, ce qui facilite grandement les choses malgré quelques soucis de tirs amis et un zoom/dézoom sur l’écran qui donne mal à la tête. Les seuls vrais griefs que l’on peut lui reprocher sont la présence de quelques bugs d’affichage, la discrétion des effets sonores du colt malgré les très bonnes musiques et le fait que le jeu soit entièrement en anglais, ce qui posera bien des soucis aux non anglophones pour les quêtes. Quoiqu’il en soit, si vous voulez faire votre avis avant de passer à la caisse sur One, n’hésitez pas à l’essayer gratuitement sur le web !

Bilan

On a aimé :
  • Red Dead Redemption en pixel !
  • Les musiques bien dans le ton
  • Très riche pour son prix
On n’a pas aimé :
  • Entièrement en anglais
  • Un mode coop pas franchement optimisé
  • Un poil rébarbatif à la longue
Du pixel en attendant Red Dead Redemption 2

Si jamais le pixel ne vous répugne pas et que vous êtes un grand amoureux de plaines immenses, de poussière et de poudre, si le mot western éveille en vous une once d’excitation alors n’hésitez pas à vous perdre dans la quête de vengeance proposée par Westerado : Double Barreled. Malgré le principe simple, voire simpliste pour certain, de cette chasse à l’homme façon “Qui est-ce ?”, on retrouve tout ce qui fait le charme des grands westerns, des duels acharnés aux parties de poker, de l’attaque des diligences aux convois de troupeaux de bisons. Pour une somme modeste vous aurez un petit jeu sympathique capable de vous faire patienter entre une partie rétro de Red Dead Redemption et la sortie de sa suite tant attendue… que demander de plus ?

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2080.jpg?1486717489

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Westerado : Double Barreled

Westerado : Double Barreled
PEGI 12 Jeux de hasard Langage grossier Violence

Genre : GTA-Like

Editeur : Adult Swim Games

Développeur : Ostrich Banditos

Date de sortie : 09/12/2016

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows, Mac OSX, Steam