Test - Toby : The Secret Mine

«Retourne dans les limbes de l’oubli» , - 0 réaction(s)

Il faut croire que le succès de Limbo ou Badlands a mis des idées dans la tête de Lukáš Navrátil. Le petit gars s’est donc retroussé les manches et a fait son jeu tout seul dans son coin. Sorti il y a plus d’un an sur Steam après une phase Greenlight, et presque autant de temps sur mobile, voilà qu’il débarque sur Xbox One. Faut-il craquer sous prétexte que le jeu ressemble de loin à un autre que vous avez aimé ? Non, clairement, et voici pourquoi.

A copy of a copy of a copy

Coucou le chat !
Coucou le chat !

Toby est un être bizarre qui pourrait presque faire parti de la famille des Patapon, avec son design tout noir et ses petits yeux blancs. En tout cas, de prime abord, son univers reprend le style minimaliste composé de beaucoup de contre-jours, de noir et d’ombres à la manière de Limbo mais avec des fond colorés en plus. Il peut plaire, de prime abord, mais il ses niveaux vous lasseront vite. Ils sont finalement assez vides et la gestion du noir est assez ridicule. C’est simple, devant vous c’est tout noir et pouf, le reste du décor apparaît lorsque vous passez un point, sans aucune logique ni raison à cela.

Comment ça, le contre-jour dans la neige ça ne fonctionne pas ?
Comment ça, le contre-jour dans la neige ça ne fonctionne pas ?

Je ne vous ai pas parlé de l’histoire car en fait il n’y en a pas vraiment. Au début du jeu, Toby voit une bestiole kidnapper un de ses semblables et le voilà parti à sa rescousse. Le minimalisme ne se limite pas qu’au design visiblement. Oh, il s’applique à un peu tout le reste tant le jeu est d’une fainéantise extrême.

Le personnage se déplace dans un monde en 2D découpé en plusieurs plans pour donner un peu de profondeur et un peu de vie dans ce monde, ma foi, fort étrange. Le jeu vous fera traverser une forêt et vous amènera, sans transition autre qu’un mur noir et un loading, dans une grotte souterraine pour ensuite vous faire gambader dans la neige en haut d’une montagne. Pour la cohérence, on repassera…

Essaie encore

Tiens, du rouge pour indiquer un danger.
Tiens, du rouge pour indiquer un danger.

Le titre se veut un peu Die&Retry. Comprenez par là que des pièges à la con sont cachés à certains endroits et qu’il faudra mourir au moins une fois pour les détecter. Concernant sa partie plate-forme, elle est assez simpliste et ne demande pas de réflexe de fou... Votre tâche se compliquera juste un peu avec sa physique assez sommaire et son personnage qui se coince sur des rebords, passe à travers des textures, reste bloqué sans bouger après un respawn.... La liste de choses qui posent problème est déjà longue et, qui plus est, loin d’être exhaustive. Par exemple, en plein milieu de partie, j’ai regardé le dernier succès que j’avais débloqué et lorsque je suis retourné sur le jeu, ma sauvegarde était revenue 30 minutes en arrière. Comme ça, sans raison. Ce n’est pas bien grave dans l’absolu, mais sur même pas 2h de jeu au total qu’il faut pour venir au bout de l’aventure, c’est problématique.

Tiens, c
Tiens, c'est vrai qu'il y a de la plate-forme en fait.

En dehors de ça, Toby est censé comporter une dose de puzzles pour vous compliquer la tâche. Ils sont au nombre de 3, si j’ai bien compté, et se résolvent en quelques secondes tout au plus. Ce n’est donc pas non plus sur ce point que le jeu fait sensation. Et oui, surprise, il est dramatiquement mauvais. Et ce n’est pas la quête des 26 compagnons coincés dans des cages à sauver qui donnera envie d’y revenir. A noter que toute ressemblance avec les Lums de Rayman n’est pas forcément involontaire puisque même leur “merci” s’en rapproche.

Bilan

On a aimé :
  • Pas vilain, de prime abord
  • Plutôt court, ce qui est un positif dans son cas
On a moins aimé :
  • Des bugs en veux-tu en voilà
  • Aspect plate-forme sans intérêt
  • Énigmes sans intérêt
  • Jeu sans intérêt
Nop nop nop

Toby : The secret mine est frustrant, c’est peu de le dire. Il ne fait pas grand-chose de manière cohérente, s’applique peu dans ce qu’il essaie de créer et manque cruellement de finition avec des bugs en pagaille. Pour un jeu rodé sur d’autres supports, c’est assez consternant. Pour couronner le tout, il ne propose aucune profondeur ou réflexion pour faire mine d’être autre chose qu’une imitation arriviste. Si d’aventure vous êtes en manque de Limbo, allez plutôt boire un coup, voir un film, lire un livre, … n’importe, pourvu que vous ne dépensiez pas des sous dans ce jeu.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2054.jpg?1484779143

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Toby : The secret Mine

Toby : The secret Mine
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : Headup Games

Développeur : Headup Games

Date de sortie : 20/01/2017

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows, Mac OSX, Wii U, Apple iOS, Android