Test - Halo Wars Definitive Edition sur Xbox One et Windows 10

«Toujours plaisant» , - 4 réaction(s)

Sorti il y a maintenant presque 8 ans sur Xbox 360, Halo Wars avait fait le pari d’importer le genre du STR sur console. Si son essai s’était avéré concluant, aucun titre n’a emboîté le pas depuis. En effet, le titre de Microsoft et Ensemble Studio reste à ce jour, l’unique représentant du genre sur Xbox et semble parti pour le rester, en attendant l’arrivée de sa suite le 21 février prochain. Pour le moment, Microsoft propose une version remasterisée du titre original pour toute précommande d’Halo Wars 2 : Ultimate Edition.

Le fameux “doppelgänger beau”

Le rendu général du jeu est globalement plus fin que l
Le rendu général du jeu est globalement plus fin que l'original

L’annonce est passée inaperçue, il est impossible d’acheter le jeu à l’unité et pourtant il est bien là, Halo Wars Definitive Edition. J’avais justement en tête de refaire Halo Wars pour préparer l’arrivée de sa suite prévue pour le mois prochain. L’occasion était donc trop belle pour ne pas sauter dessus et voir ce que l’animal a dans le ventre.

Pour faire simple, on est ici dans le plus pur cas du “c’est le même en plus beau”. Comme il serait compliqué de résumer un test avec cette seule phrase, il faut comprendre qu’il n’y a pas de réelle nouveauté dans cette Definitive Edition. Tous les contenus présents sur Xbox 360 (DLC compris) sont là. Ni plus, ni moins. Si ce n’est pas dans le contenu, c’est dans la technique qu’il faut aller chercher pour trouver quelques améliorations.

Les cinématiques de Blur sont toujours impressionnantes, même 8 ans plus tard
Les cinématiques de Blur sont toujours impressionnantes, même 8 ans plus tard

Il ne faut pas se leurrer, le traitement réservé à Halo Wars n’est pas le même que Halo 2. On est, ici, bien loin de la refonte totale de tous les éléments du jeu. S’il est bien plus agréable à l’oeil, il le doit surtout au passage à la full HD et à une fluidité irréprochable. Tous les détails sont bien plus appréciables et les perpétuelles animations des bases se ravitaillant sublimées. Les cinématiques sont, quant à elles, les mêmes qu’à l’époque. Il faut dire que même si Halo 2 Anniversary est passé par là, elles restent d’une beauté incroyable, tout comme la bande son de Stephen Rippy, bien plus calme et posée que dans les Halo traditionnels.

Et le PC dans tout ça

Je connais une base qui ne va pas tenir longtemps
Je connais une base qui ne va pas tenir longtemps

L’autre nouveauté de cette Definitive Edition est son arrivée sur PC via le Xbox Play Anywhere permettant de jouer aux titres Xbox One sur Windows 10 comme Recore, Forza Horizon 3 et Gears of War 4 avant lui. Si le jeu tourne impeccablement sur ma config, le traitement qui lui est réservé est bien loin de ce qu’on a pu observer avec Gears of War 4. Le nombre d’options graphiques est réduit au minimum. Il est possible de modifier l’anti-aliasing, le détail des textures, la qualité des ombres, la v-sync. Le comble reste l’affichage en plein écran qu’il faut réactiver à chaque fois qu’on lance le jeu. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est frustrant de passer dans les options dès qu’on veut jouer.

En termes de maniabilité, on sent très nettement que le jeu a été pensé avant tout, pour la console. Bien sûr, la sélection d’unités est bien plus précise à la souris mais la gestion de la caméra et l’utilisation des pouvoirs n’ont d’yeux que pour les manettes pour lesquels ils ont été conçues.

Bilan

On a aimé :
  • Toujours aussi terriblement efficace à la manette
  • Le passage aux 1080p / 60FPS
  • Xbox Play Anywhere
On n’a pas aimé :
  • Pas toujours tip-top au clavier/souris
  • Pas de réelle plus-value par rapport à la version originale en termes de contenu
  • Halo Wars 2 Ultimate Edition obligatoire pour y jouer
Le même en mieux

Difficile de ne pas conseiller Halo Wars Definitive Edition pour ceux n’ayant jamais pu jouer au titre original et prévoyant de prendre le second volet. Cependant si vous avez déjà tout vu et tout fait dans Halo Wars, l’achat se révèle plus discutable puisque cette Definitive Edition n’apporte pas grand-chose en dehors d’un rehaussement technique bienvenu et d’une compatibilité PC via le Xbox Play Anywhere. Personnellement, j’ai pris beaucoup de plaisir à revivre les aventures du Sergent Forge et de tout l’équipage du Spirit of Fire. Rien de tel en attendant Halo Wars 2 dira-t-on.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton28.jpg?1390066481

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Halo Wars

Halo Wars
PEGI 0

Genre : STR

Editeur : Microsoft Games

Developeur : Ensemble Studios

Date de sortie : 27/02/09

Prévu sur :

Xbox 360

Venez discuter sur le Forum Halo Wars

4 reactions

BLUNT

13 jan 2017 @ 16:27

J’aurai bien voulu l’essayer sans devoir acheter le 2

avatar

heloi

13 jan 2017 @ 18:15

@BLUNT tu peux toujours l’acheter d’occas’ sur 360, il est rétro-compatible !

BLUNT

18 jan 2017 @ 12:55

Ouias mais il aurait ete judicieux commercialement de le mettre en Game With Gold pour faire la pub du 2 car si j’achete le 2 je ne jouerai jamais au 1 remaster. Comme pour xcom, j’ai eu le 1 gratuit avec l’offre xboxlive, je ne connaissais pas, j’ai kifé, du coup j’ai acheter le 2 , et je n’ai pas eté deçu, ce jeux est tous simplement fabuleux ! Sans l’offre Gold du 1 je n’aurai jamais acheté le 2. Pareil pour Forza Horizon, préférant les simu, je n’ai joué qu’a motorsport, j’ai decouvert Horizon avec l’offre promo de la semaine du 2 sur le store, j’ai kifé, j’ai acheté le 3. Tu mets Halo Wars remaster en promo sur le store à 20€ max, les joueurs peuvent tester pour pas trop cher, ça te plai, tu enchaine le 2. Moi perso je mettrai carrément les anciens gratuit en offre de la semaine, car le jeu à deja été rentabilisé (sinon il n’y aurai pas de suite), la meilleurs façon de faire découvrir une licence. Bref je ne sais pas se que donne cette licence de Halo Wars, si je ne peut pas test correctement, je n’achèterai pas tout simplement.

BLUNT

18 jan 2017 @ 13:06

Peu etre que je trouverai un code de telechargement du 1 remaster à pas trop cher sur internet.