Test - Prison Architect

«T-Bag» , - 0 réaction(s)

Après avoir été plutôt bien reçu sur PC, Introversion Software a décidé de porter son jeu sur Xbox One. Alors si vous avez toujours rêvé de devenir architecte de prison, n’allez pas chercher plus loin : Prison Architect est fait pour vous.

Prison Break

Un vrai jeu de gestion.
Un vrai jeu de gestion.

Prison Architect vous permet de concevoir et construire votre propre prison. Comme le contrôleur d’une prison, vous serez en charge des employés, des punitions et même des besoins des prisonniers. Si vous n’arrivez pas à jongler avec tous ces aspects de la vie carcérale, des émeutes et des trafics de drogue se développeront dans votre prison.

Chaque bâtiment nécessite une énorme quantité de gestion, ce qui peut faire peur au début pour les non adeptes des jeux de gestion comme Sim city, Rollercoaster, etc...

Heureusement, le jeu inclut un mode spécial “Prison Stories”. Ce mode de jeu propose divers scénarios prédéfinis traitant des aspects gestion du soft ; c’est un peu comme un tutoriel, qui vous permettra de vous familiariser avec les commandes du jeu. Apprendre les bases de la construction et les exigences de chaque personnage sera primordial pour gérer correctement votre prison. Je me dois bien évidemment de vous rappeler que le jeu est actuellement en game preview sur Xbox One, c’est à dire que les développeurs vont continuer à le peaufiner au moins jusqu’à la sortie officielle.

Attention à la savonnette.
Attention à la savonnette.

Prison Architect : Xbox One Edition est vraiment agréable pour deux raisons totalement distinctes ; la gestion et la vie à l’intérieur de la prison. Vous aurez la possibilité de devenir le gérant de prison que vous voulez vraiment être. Un tyran ou un gentil gestionnaire, à vous de voir. Être un tyran impitoyable peut rendre votre prison stable, mais peut aussi voir apparaître l’émergence de soulèvements violents. Des histoires, des événements se produisent de façon fluide tout au long du jeu en tant que gestionnaire et architecte ce qui sépare ce jeu des autres Sims-like. Chaque prisonnier a un nom, une phrase et des ambitions personnelles ce qui est vraiment appréciable.

Heureusement, pour un jeu de gestion les commandes sont simplifiées et assez intuitives pour rendre le jeu jouable sur console. Techniquement, c’est plutôt joli, même si cela reste assez classique ; la vue du dessus s’adapte parfaitement avec ce type de jeu de gestion. Naturellement, quelques problèmes viennent assombrir le ciel, dus à l’état actuel du jeu, c’est à dire en game preview. Par exemple, le jeu est inhabituellement calme, trop calme… Peu d’accompagnement sonore, ce qui génère inévitablement du vide.

Bilan

On a aimé :

  • Les histoires
  • La gestion

On n’a pas aimé :

  • La bande sonore
  • Game preview
La ligne verte

Prison Architect : Xbox One Edition n’est pas sans problème, mais le plaisir que vous en tirez compense allègrement ses défauts. Le jeu laisse aux joueurs, la possibilité d’agir comme il le désire, chacun de vos choix aura une conséquence, chaque conséquence une histoire. Bref, si vous voulez prendre part à l’histoire, il ne vous reste plus qu’à passer vos diplômes pour devenir à la fois architecte et gérant de prison.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1828.jpg?1453362729

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Prison Architect

Prison Architect
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : Double Eleven

Développeur : Double Eleven

Date de sortie : 2016

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, PC Windows