Test - Lovely Planet

«Peace » , - 0 réaction(s)

Oubliez tout, laissez-vous bercer, retournez en enfance Laissez-vous happer par cette toute nouvelle expérience. Même si les épreuves sont dures, je ferai preuve d’abnégation Je gravirai les marches avec détermination Alors oui, ça rime, ça swingue, mais concrètement, c’est quoi ? Un die and retry version FPS dans un univers enfantin, rien que ça. Lovely Planet, avec son style particulier, se révèle-t-il comme une bonne expérience de tir ?

Izou Game

Un univers chaleureux.

Lovely Planet est assez basique dans sa conception mais se révèle très addictif. Le titre dispose d’un style d’art pastel coloré et des mécaniques de pur shooter-plate-forme dans une ambiance complètement saturée. Cette approche de la conception du jeu a ses avantages et ses inconvénients. Le but principal du jeu est de boucler un parcours tout en esquivant les balles et les tirs ennemis. Si vous manquez un ennemi, vous perdez. Si vous êtes touché, vous perdez. Si vous touchez un allié, vous perdez et si vous perdez, vous perdez. Cependant, ce n’est pas aussi terrible que ça en a l’air. Vous avez juste à recommencer le niveau depuis le début et essayer à nouveau. Un “die and retry” tout simplement. Les niveaux sont très courts et obtenir trois étoiles est très difficile, ce qui offre une certaine replay-value au soft. La pratique et la répétition sont la clé du succès, vous allez devoir retenir parfaitement les mouvements et apprendre votre chorégraphie comme dans un ballet. Il y a une centaine de niveaux à maîtriser et cinq mondes à découvrir. Bien que le contenu paraisse conséquent, les niveaux sont souvent exactement les mêmes. Il semble que la plupart d’entre eux aient simplement le même parcours avec de légères variantes. Pour revenir sur la rejouabilité, un des atouts du soft est notamment la présence de multiples secrets cachés dans chaque monde qui permettront au joueur d’y revenir pour parfaire son score.

Easy Game

Voir même un peu trop...

Vous vous demandez peut-être pourquoi je ne parle pas plus en profondeur du gameplay. Tout simplement car il est aussi minimaliste que les graphismes. Vous aurez seulement besoin de tirer et d’esquiver vos ennemis. Voilà tout ce qu’il en est. Rien de plus. Vous avez à peu près la même arme tout au long de l’expérience et vous rencontrez à peu près les mêmes ennemis. Le jeu tourne en 60 images par seconde, ce qui le rend très fluide. Malheureusement, quelques petits problèmes viennent gangrener l’expérience, notamment la bande sonore, qui résonne à mes oreilles comme une chanson horrible et stridente (possibilité de changer la comparaison), ainsi que le fond, c’est à dire le manque d’une petite histoire qui aurait pu apporter un plus indéniable au soft. Le seul but de ce jeu est de fournir une expérience addictive. Il vous oblige à maîtriser chaque niveau pour atteindre ces fameuses trois étoiles. Il est idéal pour de courtes sessions entre d’autres titres plus intéressants, un peu comme un jeu sur mobile en somme. Mais est-ce vraiment le type de jeu adapté à des consoles de salon ?

Bilan

On a aimé :
  • Rafraîchissant
  • Addictif
On n’a pas aimé :
  • Répétitif
  • Musique redondante
Bisounours version Hardcore

De nos jours, les gamers se plaignent souvent que les jeux deviennent trop faciles, trop fades et insipides, peut-être avec raison ; des jeux comme Lovely Planet changent la donne. Si vous ne craignez pas le style enfantin, et le concept d’un FPS “parcours du combattant”, alors le jeu mérite probablement une place dans votre bibliothèque.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1831.jpg?1453468677

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Lovely Planet

Lovely Planet
PEGI 3

Genre : FPS

Editeur : tinyBuild GAMES

Développeur : QUICKTEQUILA

Date de sortie : 08/01/2016

Prévu sur :

Xbox One