Test - Star Wars Battlefront

«Fais-le ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai...» , - 11 réaction(s)

Annoncé avec fracas il y a de cela un peu plus de deux ans, Star Wars Battlefront débarque enfin sur Xbox One à l’occasion de la sortie en salle de Star Wars VII. Comptant bien entendu surfer sur le raz de marée provoqué par la sortie du nouveau film de la saga créée par Georges Lucas, Electronic Arts a, en toute logique, lancé son megaton tout juste un mois avant la sortie du premier volet de la nouvelle trilogie de la Guerre des Étoiles.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...

30 millions d
30 millions d'Ewoks

Disons-le tout de suite, ne comptez pas (encore) sur ce Battlefront pour vivre les évènements de Star Wars VII en avance. En effet, en plus de ne pas avoir de campagne solo, il n’est ici question que de la trilogie originale : ce sera donc l’Empire contre l’Alliance Rebelle pour l’éternité. Quels meilleurs exemples que les batailles de Hoth et d’Endor pour illustrer cela ? Ajoutons-y Tatooïne et Sullust pour compléter les quatre planètes de base du jeu. Avec deux cartes disponibles par planète, une grande et une petite, on constate d’ores et déjà que le contenu est plutôt chiche à ce niveau. On retombe très vite sur les mêmes cartes et la lassitude ne tarde pas à pointer son nez…

Tin tin tin tin tintin tin tintin
Tin tin tin tin tintin tin tintin

À ce moment, il est possible de varier les plaisirs en allant remplir les défis jouables seul ou en coop (online ou locale) à deux joueurs. Ceux-ci proposent diverses situations : du mode “horde” aux dogfights, le meilleur et le plus impressionnant reste sans doute la poursuite en Speeder Bike à toute vitesse dans la forêt d’Endor. Malheureusement, c’est la seule fois où cette situation sera jouable. Un mode course en speeder aurait quand même été fort apprécié pour vaincre la routine.

Pourtant, le jeu propose 9 modes de jeu différents au lancement : Attaque des marcheurs, Escadron de chasseurs, Suprématie, Escarmouche, Zone de largage, Bataille des héros, Traque du héros, Course aux droïdes et Cargaison. Si certains d’entre eux sont plus ou moins fun à jouer quelques uns laissent clairement à désirer et ne présente que très peu d’intérêt.

Walker Texas Ranger Assault

Le mode Walker Assaut est le plus populaire du jeu. Il faut dire qu
Le mode Walker Assaut est le plus populaire du jeu. Il faut dire qu'il est assez impressionant

L’Attaque des marcheurs (ou Walker Assault) est un mode de jeu asymétrique où les impériaux doivent escorter un ou deux TB-TT d’un point A à un point B pour détruire le générateur rebelle. De leur côté, les rebelles doivent, il va de soi, stopper ces TB-TT. Pour ce faire, il doivent activer des points de contrôles et les tenir le plus longtemps possible pour déverrouiller un maximum de bombardier Y-Wing qui maintiendront les boucliers des marcheurs à 0, permettant ainsi à l’infanterie de faire feu sur les quadripodes afin de lui retirer un maximum de vie.

Sur le papier, ce mode à tout pour fonctionner et être l’attraction principale du jeu. Dans la réalité, en revanche, il souffre de problèmes d’équilibrage assez problématique pour un mode de jeu asymétrique. En effet, le but du jeu pour les impériaux étant de gagner un maximum de terrain, les points de réapparition sont évolutifs selon l’évolution des marcheurs. Ainsi, il est assez courant que les joueurs rebelles réapparaissent coincés entre le front des TB-TT et les soldats impériaux ayant contourné le bloc rebelle. Le gros problème avec cela vient du fait que le jeu ne prend pas en compte la position des ennemis pour gérer les points de spawn. On se retrouve donc plusieurs fois dans quelques situations assez grotesques desquelles il est impossible de se dépêtrer par soi-même.

Les AT-ST prennent très rapidement le contrôle des grandes maps
Les AT-ST prennent très rapidement le contrôle des grandes maps

Il va de soi que ce mode de jeu n’est jouable que sur les grandes cartes. C’est ici aussi un des problèmes sur certaines d’entre elles. Si Endor est un modèle de level design (en plus d’être graphiquement impressionnante mais j’y reviendrai plus tard), Sullust est une réelle fumisterie tant le tracé longiligne de la carte est sommaire. Pour faire simple, on parle ici d’une carte se dessinant tout en longeur et coincée entre deux falaises. C’est tout. Il y a bien la partie intérieure de la carte ainsi que quelques obstacles mais la grande majorité se passe à découvert, prêt à recevoir un déluge de tir de blaster.

Chasse, pêche, nature et escadron

La vue intérieure du TIE est un vrai régal
La vue intérieure du TIE est un vrai régal

Le mode Fighter Squadron, nous place aux commandes d’un chasseur ou intercepteur TIE du côté de l’Empire ou d’un X-Wing ou A-Wing chez les rebelles. Le but du jeu est très simple, il faut se mettre joyeusement sur le nez. De temps à autre, une cible prioritaire très lente va apparaître d’un côté ou de l’autre et il faudra l’éliminer pour gagner un maximum de points. Inutile de se mentir, la plupart de ces vaisseaux n’arrive jamais à destination car en plus d’être lent, il sont faibles. Le Faucon Millenium et le Slave-1 sont bien plus résistants que ces cibles, c’est pour dire l’utilité de la chose.

Fighter Squadron est sûrement le mode de jeu le plus immédiat et fun
Fighter Squadron est sûrement le mode de jeu le plus immédiat et fun

Il n’en reste pas moins que ces affrontement aériens sont diablement amusants et accrocheurs. Que l’on soit en vue cockpit ou poursuite, piloter un de ces vaisseaux iconiques ne laisse pas indifférent surtout quand on entend le bruit menaçant de chasseurs TIE. Avec un bon casque ou un home cinéma, on s’y croirait. Cependant, ici encore l’équilibre n’est pas parfait, selon le côté de la Force où l’on se trouve : si les TIE possèdent un boost de vitesse, les vaisseaux rebelles n’ont droit qu’à un bouclier assez peu efficace. À ce détail près, le jeu reste très fun à jouer même si une plus grande sensation de vitesse n’aurait pas été de refus. Le fait est qu’ici, le ciel est plutôt vide, on manque de référentiel pour rendre vraiment compte de la vitesse. À moins de voler en rase-mottes à longueur de temps, on a quand même bien l’impression de se traîner. Sur ce mode de jeu, en revanche, Sullust tire son épingle du jeu grâce à son ciel enfumé qui apporte une atmosphère absolument géniale aux dogfights.

“Je n’suis pas un héros !”

En bataille de héros, tous les héros se mettent sur le nez
En bataille de héros, tous les héros se mettent sur le nez

Du côté de la Bataille des héros, le principe est simple : les héros de l’Empire affronte ceux de l’Alliance rebelle (le tout accompagné par 5 soldats de chaque côté), la victoire revient à l’équipe ayant tué les 3 héros adverses. Chez les impériaux, on a l’Empereur, Dark Vador et Boba Fett contre Luke Skywalker, Han Solo et Leia Organa chez les rebelles. Ce qui nous donne deux héros axés corps à corps et un spécialisé “distance” contre deux “distance” et un “corps à corps”. Les rebelles sont clairement avantagés sur ce mode de jeu, dans toutes les parties que j’ai pu faire, pas une fois je n’ai vu les impériaux gagner. Il faut dire que malgré son titre de Princesse, Leia est sans doute le héros le plus costaud du jeu. En plus de ses tirs de blaster classiques, elle a la possibilité de charger ses tirs, de déployer un bouclier d’escouade et de créer des items de soin. Pratique quand on est au bord de la mort : un bouclier, un item et on est reparti comme en 40.

Pour en finir avec les modes de jeu originaux et fun, on peut citer la Traque du héros. Ici, on a de nouveau droit à un mode de jeu asymétrique : un joueur tiré au hasard jouera le héros, les sept autres devront le tuer. Le joueur tuant le héros devient le héros et ainsi de suite. Le joueur ayant fait le plus de frags en étant le héros remporte la partie. Ce mode de jeu est vraiment là pour s’amuser entre amis et rempli très bien son office. Ce qui n’est pas le cas des autres modes de jeu.

Battlefail ?

Les petites situations jouables en solo sont un tout petit peu scénarisées
Les petites situations jouables en solo sont un tout petit peu scénarisées

Le reste des modes de jeu sont on ne peut plus classiques on a le droit à du Capture de drapeau avec Cargaison, du match à mort avec Escarmouche et du Roi de la la colline avec différentes variantes avec Courses aux droïdes, Zone de largage et Suprémacie. Faire des modes de jeu classiques n’est pas un problème, loin de là. Il vaut mieux un bon classique qu’un mauvais mode classique. Le problème ici est que l’équilibrage général du jeu rend ces modes de jeu dénués d’intérêts. En effet, les armes et capacités se débloquant avec le niveau sont de plus en plus puissantes, il est donc assez douloureux pour un petit nouveau de se faire rouler dessus sans pouvoir riposter avec son pauvre E-11 impérial…

Sans, pour une fois, parler d’équilibre, il faut dire que la jouabilité de ce Battlefront est quand même très sommaire. La portée des armes et leur maniabilité est juste complètement folle et ne demande aucune subtilité. Quand aux déplacements, ils sont mou au possible et il est très rageant de ne pas pouvoir passé par dessus une fichue motte de terre de 50cm dès lors que son inclinaison ne soit pas quasiment nulle. C’est à croire que les soldats n’ont pas compris comment plier leurs jambes…

Un bien bel emballage

La nouvelle carte sur Jakku se nomme « Le cimetière des géants »...
La nouvelle carte sur Jakku se nomme « Le cimetière des géants »...

Fort heureusement, tout n’est pas noir dans le dernier né de DICE car il faut quand même souligné qu’en termes de réalisation visuelle, on atteint un niveau bien plus qu’honorable. Alors oui la version Xbox One du jeu souffre d’un aliasing assez prononcé dû à la faible résolution accordée par le Frostbyte Engine mais force est de constater que la 3D, les effets de lumières et de particules sont extrêmement réussis. Que dire alors de l’ambiance sonore ? Les thèmes originaux sont là, les bruitages et tout le sound design respectent à la lettre les oeuvres de Lucas et le travail réalisé et juste saisissant. Quand au mixage du son, je vous laisse le soin de lancé un détonateur thermal pour vous rendre compte à quel point le son de l’explosion est complètement dingo.

... et on comprend pourquoi.
... et on comprend pourquoi.

Comment finir ce test sans parler du premier DLC gratuit : Battle of Jakku. Ce contenu apporte une nouvelle planète, la bien nommée Jakku, qui proposera deux nouvelles maps mais surtout un nouveau mode : Plaque tournante. Ce mode de jeu est un nouveau mode asymétrique où, cette fois, les rebelles attaquent. Ces derniers doivent prendre un point de contrôle parmi trois disponibles avant la fin du temps imparti. Si l’objectif est atteint, une nouvelle partie de la carte s’ouvre pour capturer un nouveau point et ainsi de suite jusqu’à capturer le vaisseau impérial. Concernant la carte, elle est très réussie. Les gigantesques vaisseaux cloués au sol et la bataille faisant rage dans le ciel donnent l’impression de participer à une vraie bataille se déroulant à plusieurs échelles.

Bilan

On a aimé :
  • Star Wars quoi !
  • Des graphismes de toute beauté malgré l’aliasing bien présent
  • Un sound design complètement dingue
  • Certains modes plutôt fun...
On n’a pas aimé :
  • ... mais la grand majorité ne l’est pas
  • Des déplacements poussifs
  • Le shoot ne demande aucune finesse
  • É-QUI-LI-BRA-GE
  • Contenu relativement faible sans campagne solo
Une belle coquille vide

Parti pour faire un carton commercial grâce à la licence Star Wars et à la sortie du nouveau film, Battlefront ne fera date dans l’histoire du jeu vidéo ou même des jeux à licence. Son gameplay sans aucune finesse voire quelques fois poussif, son mauvais équilibrage et son contenu quand même bien faibles sont trop de poids morts pour que le jeu puisse être qualifié comme “bon”. La seule chose pouvant sauver le jeu pour les fans de la saga se trouve dans l’emballage. Il faut avouer que DICE réalise ici un sans faute dans le respect du thème. Le sound design complètement maboule et l’ambiance visuelle (on peut quand même croiser des Ewoks et des Jawas !) peuvent en faire un petit casse-croûte se mangeant à petite dose en attendant la sortie du film.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1385.jpg?1406824467

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Star Wars Battlefront

Star Wars Battlefront
PEGI 16

Genre : FPS

Éditeur : Electronic Arts

Développeur : DICE

Date de sortie : 19/11/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

11 reactions

Vinc3iZ

10 déc 2015 @ 09:44

Je suis totalement d’accord avec ce Test. ça manque de contenu ... ils auraient mieux fait d’attendre et de faire un truc aussi complet que le Battlefront 2 sorti sur PS2 Xbox et PC

jmabate

10 déc 2015 @ 12:42

en même temps l’emballage et le sound design, ce n’est pas eux ! même si, ils ont réussi à l’intégrer dans leur moteur en 720p :’-)) ! ils ont bénéficié de la base de donnée de chez ILM et Skywalkersound :-))

même pas besoin de jouer pour se rendre compte que le gameplay est sans finesse et que les modes sont bien maigres !

lacrasse

10 déc 2015 @ 12:49

mouais,à mettre à coté de destiny,the crew,,dans les jeux que j’aurai jamais ....... c’est avec les armes dans la beta que je trouvais bof bof,c’est tout pareil,à part la tronche du gun,c’est que des pisto laser ........ pis en fps multi,je suis entièrement comblé avec halo 5 !

jmabate

10 déc 2015 @ 12:50

je suis déçus et frustré :-(( car j’aime beaucoup l’univers star wars et quand je vois qu’ils ont juste fait un superbe skin sans profondeur :-( même avec leurs DLC ou un éventuel mode solo en DL, je passe mon chemin !

pour ce qui apprécie, amusez vous bien ;-)

Darlink60

10 déc 2015 @ 13:15

Telecharger par le EA Accès avec les 10h d’essai, pas encore essayer. De toute façon pas fan des FPS donc j’en attend pas grand chose.

Maxattacks

10 déc 2015 @ 14:13

exactement comme toi jmabate, je l’attendais comme le loup blanc, et il a fait pschittttt. on est dans l’exploitation commercial d’une licence et pas dans la conception d’un jeu vidéo

pour ceux qui aime amusez vous bien

avatar

cinémovore

10 déc 2015 @ 15:07

Moi j ais 50h sur le jeu. Je suis ok pour le manque de contenu et l équilibrage. Il manque d armes aussi et de finesse. Mais pour le reste c incroyablement fun. Pour les défis et les succès j ais joué et rejoué a tous les modes.du coup j ais u du plaisirs sur tous les mode de jeu ya des kode au départ que je trouvais vraiment moyen mais en jouent avec des amis j ais vraiment changer d avis. Un truc qui serait genial pour moi c un mode offline walker assaut avec des bots. Comme sa je pourrais joué avec des amis online ou en split. Chacun a sont camp et vous incarné un héros ultra boost. Un autre truc vraiment bien sur le jeu pour moi serais de doubler le nombre de joueur mais par des bots. Du genre 20 joueur et 20 bots pour l empire contres 20 20 les rebel. Juste pour ajouter au delire pour le reste c starwars . :-)

eykxas

10 déc 2015 @ 17:49

Personnellement je préfère ce Battlefront aux anciens (je les ai tous). Pour les anciens, malgré un contenu bien plus riches, on finissait toujours par jouer sur les mêmes modes et maps et du coup le contenu n’était utilisé qu’à 30 / 40 %. (d’autant plus que beaucoup de joueurs avaient leur époque favorite donc ça limitait encore plus la diversité)

Je m’éclate beaucoup sur ce jeu. L’immersion est quand même dingue. DICE va le faire évoluer pendant un bout de temps donc je me fais pas trop de soucis pour le futur. Le truc que je regrette c’est qu’il y a pas mal de mode qui ne sont pas pensé pour « star wars » mais pour un jeu multi quelconque.

WS X ARKANGEL X

10 déc 2015 @ 19:47

Un très bon jeu ou le plaisir de jouer et le fan service sont a la hauteur des attentes on sent également que le titre va continuer de s enrichir encore et encore merci a dice de nous faire rever.

master noble 66

12 déc 2015 @ 17:53

Un petit jeu fun,mais qui a ses problemes et manque de contenu.

Apres avoir joué 37h,ca devient repetitif, mais c’est fun avec des amis. On sent qu’ils ont pris beacoup de temps a faire le Source Code et les skins,et que le jeu est rushé (probablement a cause de Disney,qui voulait un jeu pour acompagner la sortie du Reveil de la force).

A prendre a 40 balles,pas plus.

Mais sinon,on voit que tout le monde deteste ce jeu et c’est quasiment injustifié dans certains cas,DICE ne s’est pas loupé sur ce coup,mais ils avaient trop peu de temps pour faire un jeu complet (je vous rappelle qu’ils ont du commencer de zero pour cette licence)Ce sera surement mieux avec Battlefront 2,ou ils devraient rajouter les Clones Wars.

12