Test - Destiny : Le roi des Corrompus

«Le Roi est mort, vive le Roi !» , - 20 réaction(s)

Dire que Destiny divise est un euphémisme. Décrié par le plus grand nombre, il garde une importante communauté qui suit les patchs et les ajouts de contenus avec le plus grand intérêt. Avec son faible contenu, son système de farming et sa scénarisation complètement ratée, la version Vanilla du jeu de Bungie traînait son lot de défauts. Si les deux premiers DLC ont pu ajouter un peu de substance çà et là, ces tares ne se sont pas envolées comme par magie. C’est donc avec tous les espoirs du monde que la communauté attendait la fameuse extension salvatrice : Le Roi des Corrompus.

La 2.0 c’est la vie !

Nouvelles doctrines, niveau 40, reprise de la progression par expérience classique (exit le niveau de lumière), direction artistique plus sombre mais toujours au top, scénarisation plus poussée : The Taken King et la mise à jour 2.0 qui l’accompagne s’annoncent, sur le papier, très prometteurs.

Il est maintenant possible d
Il est maintenant possible d'atteindre le niveau 40

Le premier ajout de tous et sans doute un des plus attendus, délivré avec la mise à jour 2.0, n’est autre que le changement de politique pour le gain de niveau. En effet, le système de progression se basant sur le niveau de notre équipement ne plaçait pas toutes les cartes dans la main du joueur car si la chance n’était pas de votre côté, obtenir l’équipement permettant d’atteindre le niveau 30 puis 32 (je n’inclus pas le level cap de la maison des loups car il était possible d’acheter cet équipement) avait de quoi s’arracher les cheveux. Pour pallier cela, et dans sa Grande Bonté (notez le clin d’oeil), Bungie change son fusil d’épaule et permet désormais d’atteindre le niveau maximum sans passer par la case “obtenir le meilleur équipement”. Revoir une barre d’expérience a de quoi surprendre au début. La voir se remplir, encore plus. Cependant, il ne faut pas se leurrer car tout ceci n’est qu’une façade. En effet, atteindre le niveau 40 n’a pour conséquence que l’autorisation de porter l’équipement légendaire vendu par les divers vendeurs de la Tour ou autre arsenal exotique. Dans la pratique, si atteindre le niveau 40 n’est qu’une formalité remplie en une poignée d’heures, les activités sont toujours soumises à l’évaluation de l’équipement et ce sera bien toujours de ça dont il sera question. On ne parle que de Niveau 240, 260, 280 ou 290 de Lumière et jamais de niveau 39 ou 40. Toutes les valeurs d’équipement ont été revues et s’étalent désormais de 0 à 310. Le niveau de lumière d’un joueur n’est dû donc ni plus ni moins à la moyenne des valeurs des pièces de son équipement.

Il est courant que les équipements rares aient de meilleures statistiques que les légendaires
Il est courant que les équipements rares aient de meilleures statistiques que les légendaires

Le nouveau système d’expérience n’arrive cependant pas seul car Destiny propose un tout nouvel algorithme de loot. En effet, les équipements rares, légendaires et exotiques tombent bien plus souvent qu’avant. Cependant, leur niveau est, en quelque sorte, dépendant du vôtre. Si un joueur plafonne à 220 de lumière, il est presque impossible qu’un casque lui conférant plus de 280 de défense lui soit accordé. En revanche, son casque légendaire peut très bien lui offrir 250 point de défense quand le casque bleu décrypté juste derrière aura 265 points de défense. Le malaise est souvent palpable lors des premières fois. Comment un simple équipement bleu peut-il être meilleur que mon légendaire ?! C’est là la nouvelle philosophie de loot de Destiny : il est possible de sacrifier des équipements pour upgrader ses légendaires. Je m’explique : si la rage monte car vous avez eu un légendaire à 255 et un “bleu” à 265, il suffit d’infuser le légendaire avec le “bleu” pour augmenter sa valeur. Dans la pratique, ce système est vraiment bon car il permet de pouvoir garder un équipement légendaire à vie. Je joue personnellement toujours mon épée légendaire obtenue via une quête et qui avait une valeur d’attaque de 220 à ses débuts. Maintenant elle tend plus vers les 300.

Non… Je suis ton père.

Si la refonte du système de progression est la modification majeure du jeu par rapport à l’an 1 (l’an 1 désigne le jeu tel qu’il était avant la mise à jour 2.0 et cette extension), le reste du jeu n’a pas été mis en retrait. Car ça y est : ils sont enfin là ! Nouvelle doctrine ! Nouvel environnement ! Que demande le peuple ?

Parmi les nouveaux équipements utiles : le spectre, l
Parmi les nouveaux équipements utiles : le spectre, l'objet de classe et la relique

Comme le savent les joueurs de l’an 1, Cropta, Seigneur de la Ruche et accessoirement fléau à venir pour l’humanité, a mordu la poussière dans l’extension Les Ténèbres Souterraines. Et comme le savent les personnes ayant vu les bandes annonces ou s’intéressant au jeu, Oryx n’est pas très content. Histoire de situer la chose, Oryx n’est autre que le cher papa de bébé Cropta. Plus badass, plus méchant et surtout bien plus puissant, Oryx en veut un peu à l’humanité d’avoir tué son fils et décide de faire un petit détour par le Système Solaire juste pour massacrer tout le monde.

Sans s’étendre beaucoup plus sur le scénario, il faut souligner qu’il y a, ici aussi, un vrai travail qui a été réalisé. La mise en scène est à des années lumières de ce qui se faisait avant, les cinématiques sont épiques, les personnages intéressants et drôles, il y a de vrais enjeux et tout est compréhensible. Chapeau à Bungie qui a réussi à corriger ce qu’il y avait de plus médiocre dans le jeu de base.

Ce n’est pas si compliqué de raconter une histoire...

Le titre offre son lot de cinématiques pour étoffer l
Le titre offre son lot de cinématiques pour étoffer l'histoire

Si la quête principale allant de “on va tous mourir” à “on est sauvés pour l’instant” s’étale sur 3 à 4 heures de jeu, ce dernier dispose d’une quantité incroyable de quêtes annexes prenant, disons-le, au moins 20 fois plus de temps pour en voir le bout. Assauts, raid, traques de cibles, missions annexes. Le contenu est là avec un enjeu bien précis dans l’avancement de l’univers Destiny et ça se ressent. Même une mission qui, au final, n’a pas d’enjeux majeurs, nous en apprend plus sur certaines armes légendaires de l’an 1. Pourquoi les obtient-on ici ? Pourquoi se nomment-elles ainsi ? On n’enchaîne plus les missions sans but et c’est, il faut le dire, très agréable.

Les assauts, qui semblent un peu plus courts, sont bien mis en scène et proposent des combats de boss ne se limitant pas à un sac de PV entouré d’un grand nombre d’ennemis. Bon d’accord, il y en a peut-être un qui joue un peu plus là-dessus que les autres mais, dans l’ensemble, les assauts sont très intéressants à parcourir et proposent pas mal d’idées bienvenues, notamment dans leur mise en scène.

Les assauts héroïques ne fournissent plus d
Les assauts héroïques ne fournissent plus d'écus à chaque fois

Même les nouvelles doctrines ont le droit à leurs petites histoires. Celles-ci se débloquent par le biais d’une mission scénarisée. C’est dire si les erreurs passées ont servi de leçon. Les doctrines en elles-mêmes sont bien plus complémentaires qu’auparavant en coopération. La flèche du chasseur retient prisonnier un certain nombre d’ennemis et surtout, génère une quantité incroyable d’orbes de lumière pour aider les autres gardiens de l’escouade à envoyer leur Super. L’arcaniste et sa foudre sont très utiles contre les petits ennemis peu à moyennement résistants et permettent de faire le ménage assez rapidement. Le titan, quant à lui, dispose d’un marteau permettant d’envoyer de grosses boules de feu à distance. C’est extrêmement pratique contre les ennemis moyennement à très résistants tant le DPS (dégâts par seconde) est élevé.

Fuyez, pauvres fous !

Le PvP voit son nombre de modes augmenter drastiquement
Le PvP voit son nombre de modes augmenter drastiquement

Si les doctrines sont très complémentaires en coopération, le JcJ déséquilibre tout ça. On retrouve tout les défauts de l’an 1 : les armes qui étaient complètement craquées le sont toujours et l’équilibre des Supers entre les classes laisse toujours songeur : là où les titans et les arcanistes peuvent ravager une équipe entière en un seul Super, le chasseur aura au maximum 3 flèches à décocher dans des conditions loin d’être idéales (LB + RB + viser pour envoyer une flèche) en pleine action. L’équilibrage n’est donc toujours pas fameux.

C’est d’autant plus dommage que quelques-uns des nouveaux modes de jeu sont plutôt agréables. Le mode Faille, qui ressemble à s’y méprendre à un Capture du drapeau avec un seul drapeau, est le mode demandant le plus d’entraide dans l’équipe. Bon, on n’atteint pas des sommets de team play mais comparativement aux autres modes de jeu c’est le jour et la nuit.

La direction artistique est toujours aussi folle
La direction artistique est toujours aussi folle

Dans le même registre des parties à objectifs, on a enfin droit à un pur mode de contrôle de zone. Cette fois, les frags ne rapportent aucun point. Seul les secondes passées avec une zone active comptent. Quand on voit la purge qu’était le mode Domination, c’est un bol d’air frais.

Si les deux modes précédemment décrits peuvent présenter un minimum d’intérêt, ce n’est pas du tout le cas du mode Pagaille. Le no-brain par excellence. Pas d’objectif, juste du frag. Les Supers se rechargent en à peine une minute, les grenades en quelques dizaines de secondes. Ça explose de partout, on ne comprend rien. Ça aurait pu être un défouloir mais non, même pas : l’amusement n’est tout simplement pas là.

Objectif raid

Le Cuirassé est le nouvel environnement du jeu
Le Cuirassé est le nouvel environnement du jeu

Au contraire du PvP, le raid est une vraie réussite. Bon peut-être pas sur l’amusement pour le premier essai qui fera plus s’arracher les cheveux qu’autre chose pour qui veut le terminer sans regarder de soluce. En revanche, les phases à objectifs sont clairement bien pensées. Je ne dévoilerai rien du raid pour ne pas gâcher la surprise et le sentiment d’accomplissement que le finir peut procurer mais je me suis surpris à lâcher quelques “P****n, ça déchire !” au cours de notre progression dans le Cuirassé et que dire quand les thèmes musicaux se rapprochant de temps à autre de Halo retentissent... Et tout ce dont je parle ne concerne que les phases préliminaires du raid. Le boss de fin élève tout ce qu’on a pu voir dans le jeu à un autre niveau niveau. Athéon et Cropta ressemblent à des chatons comparés à Oryx.

La mise à jour 2.0 apporte un nouveau système de quête
La mise à jour 2.0 apporte un nouveau système de quête

Les heures acharnées passées sur le raid seront en revanche bien récompensées par un équipement vous faisant (enfin !) passer la barre des 300 points de lumière. Tout les défis du Cuirassé seront maintenant à portée de main. Mais comme tout les joueurs de Destiny le savent, ce n’est là que le début. Car il y aura toujours cette envie malsaine d’avoir le meilleur équipement possible. Même en étant au maximum de lumière, le jeu poussera toujours à continuer pour avoir une autre arme, une autre pièce d’armure ou tout simplement se retrouver entre amis pour partir à l’aventure. C’est ça la force de Destiny mais aussi sa plus grande faiblesse : il faut y jouer avec des amis. Tout seul, c’est l’ennui assuré avant même d’avoir atteint le niveau 20. Avec un groupe d’amis en revanche, on atteint une des expériences sociales les plus abouties sur cette génération de console.

« On en a gros ! »

Le Cuirassé s
Le Cuirassé s'est installé au beau milieu de l'anneau de Saturne

Cette partie concerne uniquement la politique économique d’Activision quant au suivi du jeu pour les personnes n’ayant pas cédé aux sirènes du Roi des Corrompus. Il faut savoir que le contenu “haut niveau” est tout simplement retiré du jeu de base. Fini les assauts héroïques et nuit noires. Fini les “Missions du jour”. Fini le PvP. Si vous voulez continuez de jouer à Destiny il est presque obligatoire d’acheter l’extension. C’est une pratique qui est, tout simplement, vomitive…

Dernier point noir à prendre en compte pour les nouveaux joueurs : l’Édition Légendaire. Cette édition n’est en fait que le disque vendu depuis un an avec un code pour télécharger le contenu additionnel. La mise à jour 2.0 de 18 Go n’est pas sur le disque. Ce sont juste des Blu-Ray de 2014 accompagnés d’un code pour télécharger presque le poids du jeu en mise à jour.

Bilan

On a aimé :
  • La scénarisation et la mise en scène enfin au niveau !
  • Une durée de vie colossale
  • Le raid
  • Artistiquement toujours au top
  • Le nouvel algorithme de loot...
On n’a pas aimé :
  • ... qui peut être frustrant au premier abord
  • Seul, ce n’est même pas la peine d’y penser
  • Le PvP. Encore et toujours...
  • 40€… sans compter les deux DLC à venir
Une extension qui change la donne

Une fois de plus, Destiny divise autant qu’il rassemble. L’extension ne changera pas la donne là-dessus. Ceux qui le conspuaient vont continuer et ceux qui y jouaient aussi. Cependant, quelque chose à changé dans Destiny. Ce n’est plus vraiment le même jeu : tout ou presque a été revu. Si les missions s’enchaînaient machinalement, maintenant, il y a un vrai intérêt scénaristique à les faire. Les dialogues sont drôles, les cinématiques bien fichues, la mise en scène in-game est très bonne, les thèmes musicaux sont toujours aussi maîtrisés. Le système de loot de l’extension divise lui aussi : si la montée en niveau progressive des équipements est bien pensée, voir ses premiers équipements légendaires si vite dépassés a quelque chose de frustrant. Cependant, la frustration générée par le loot est toute relative par rapport à celle générée par le PvP. Après plus de 600 heures de jeu, j’en suis toujours à me demander comment les créateurs de Halo ont pu pondre cette abomination ! Reste que cela ne suffit pas à gâcher l’expérience globale fournie par le jeu. Si vous avez aimé Destiny, l’extension est à acheter les yeux fermés, à moins d’être réticent aux 40€ demandés pour l’extension seule. En revanche, si vous n’y avez jamais touché et que le jeu vous intéresse (et que vous n’êtes pas seul), c’est le meilleur moment pour s’y mettre, d’autant plus que la version complète est vendu au prix d’un jeu normal.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Destiny

Destiny
PEGI 16

Genre : FPS

Editeur : Activision

Développeur : Bungie

Date de sortie : 09/09/2014

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Destiny

20 reactions

Rhaganazielle

Rédaction

05 oct 2015 @ 15:28

Il est bien évident que j’ai voulu dire « Outil Multifonction » hein

Shane Vendrell

05 oct 2015 @ 15:51

J’ai repris le jeu après des mois de pause. Et je ne suis pas déçu, cette extension est comme décrite dans le test, excellente !

Le fait de tirer un trait sur son ancien stuff est dur au début, mais finalement salvatrice pour le jeu, car voir tout le monde jouer au ghalla, grande faucheuse...

Le raid est une merveille, il est long, plus difficile que les anciens et très inspirés dans le level design, m’étonnerai pas que ça soit l’équipe du Vault of glass qui s’en est occupé.

Y a pleins de nouvelles armes, et avoir un exo qui envoi du bois comme le « touch of malice » ne révèle désormais plus de la chance dans le loot, mais bien de volonté du joueur à faire des quêtes et farmer divers matériaux.

En bref, le prix est excessif mais le plaisir, durée de jeu et co-op avec les potes ne vous le feront pas regretter ;)

Blondin

05 oct 2015 @ 17:52

Perso je pense que je vais boycotter.

Tenté de la prendre, parce que j’avais adoré la DA de Destiny, le fait de pouvoir se balader dans le système solaire, la bonne ambiance SF (bien qu’il y ait aussi eu quelques ratés comme le scénar aux fraises ou le character design qui confère aux ennemis le charisme d’une huitre), je suis franchement dégouté de la politique commerciale qui tourne autour du soft.

On peut penser ce qu’on veut des DLC, des season pass etc... Mais au moins il n’y a rien d’obligatoire (par exemple un Forza, sans le season pass, tu as quand même un jeu complet très solide), alors que là, en gros, on te dis que soit tu passes à la caisse, soit on t’enlève une partie du jeu que tu as acheté plus tôt dans l’année.

C’est quand même un truc de dingue je trouve. J’imagine bien Turn 10 sortir l’édition « légendaire » de Forza 6, avec des caisses et des circuits en plus, et que t’es presque obligé d’acheter parce que sinon dans ton Forza de base on te retire la moitié des bagnoles, des cicuits et des fonctions multi.

Perso ça me débecte, et autant j’ai aimé le jeu original (c’était un peu un pétard mouillé, car loin de la révolution annoncée, mais rendons à César ce qui lui appartient, c’était un très bon pétard mouillé) et j’aimerais bien refaire un tour sur mars ou sur la lune, autant j’ai pas spécialement envie d’encourager cette pratique. D’autant plus que dans un an on aura droit à une édition « formidable » ou « hors du commun » ou que sais je à 40 balles qui apportera le même genre de restrictions aux pauvres détenteurs de l’édition « légendaire ».

Shane Vendrell

05 oct 2015 @ 18:30

T’es quand même entrein de comparer un jeu de caisses et un mmo là.

Ce qu’il y a de gerbant avec ce jeu, c’est que le contenu de base a été fragmenter pour être vendu en season pass.

C’est casse burne mais Activision est conscient de la came que fourni Bungie, c’est de la bonne et ils en tirent un max de profit !

Blondin

05 oct 2015 @ 19:06

Évidemment la comparaison avec Forza est tirée par les cheveux, mais c’est pas du WoW non plus.

Ce que je veux dire avec cet exemple c’est que là on part limite du principe que c’est normal, et pour le bien des joueurs que nous sommes, je ne suis pas sur que ce soit un pratique à encourager. Perso, pour un jeu à 70 balles (à sa sortie), RETIRER du contenu pour te forcer à acheter une extension (à 40 balles quand même), c’est vraiment une technique de bonneteur (pour pas dire de voleur de sac à main). Car ce que fait Activision, c’est bien te retirer une partie d’un jeu que t’as à la base payé, tout ça pour t’en vendre un autre.

Et il y avait clairement d’autres façons de faire, pour ne pas léser les prolos ou tout simplement les gens avec certains principes que ne voudraient pas repasser à la caisse de façon annuelle, pour continuer à leur proposer un service qui ressemble pas à un crachat au visage. Il est loin le temps ou j’ai du économiser plus d’un an pour me payer la N64 avec Turok, mais je me met à la place du gamin qui a mis des thunes de coté pendant X temps pour se payer Destiny, et qui se retrouve finalement avec demi jeu. Y a de quoi être dégouté.

Ils en tirent le max de profit, je le comprend, mais c’est pas pour autant que c’est la chose à faire, ou que ça me plait. Il y a une réalité commerciale à prendre en compte, tout le monde est là pour faire du pognon, c’est clair (et c’est normal), seulement y a différentes façons de le faire.

Shane Vendrell

05 oct 2015 @ 20:13

Les gars, c’est Activision, comme je l’ai déjà dit c’est les pires, dans le domaine de se faire un max de profit avec pas grand chose c’est les best.

C’est eux qui rêver de vendre un jeu plus de 100€, c’est chose faite avec Destiny.

J’etais parti pour boycotter cette extension, mais j’ai craquer, et je ne le regrette absolument pas. Je suis un homme de principe mais sa sert strictement à rien de passer à côtés de centaines d’heures de jeux avec ses potes ;)

avatar

BUSHIDO

05 oct 2015 @ 20:48

Les gens font ce qu’ils veulent, « j’invite au boycott » vous vous prenez pour qui sérieusement ?

Sinon bon test, n’ayant jamais fait ce Destiny je me laisserai peut-être tenter un jour si j’ai le temps vu qu’il semble très chronophage.

Shane Vendrell

05 oct 2015 @ 21:27

@Bushido : N’hésite pas à te lancer, y’avait une promo pour l’édition legendaire regroupant la totalité de l’expérience Destiny à 51€.

Vu que l’ancien stuff est arrivé à péremption, c’est le moment idéal ;)

Jonyboy

Rédaction

05 oct 2015 @ 22:31

@Blondin : +1. J’ai passé de très bons moments sur Destiny, mais pas assez pour oublier ce sentiment de s’être fait arnaqué sur le contenu. On parlait de Bungie putain !!! Et cette histoire qu’ils nous racontent ? Abusé... Je n’ai pas pris le season pass et sans cela il était impossible pour moi de raquer pour des DLCs aux contenus faméliques (n’en déplaise aux accrocs du loot, ce n’est tout simplement pas ma came). J’ai donc perdu contact avec Destiny, et c’est pas 40€ pour un add-on qui nous réconcilieront sur l’oreiller. La question que je me pose donc ici, c’est qui craque (ou craquera) pour ce Roi des Actionnaires d’Activision alors qu’ils n’avaient pas déjà craqué pour le season pass ? Y en a-t-il ?

Et puis vraiment très bon test, alléchant mais honnête, digne d’un fan professionnel. Même si tu n’es ni l’un ni l’autre (quoique 600h :-O). Merci ;-)

Maxattacks

06 oct 2015 @ 11:29

slt jeanster 92, je ne crois pas avoir parlé de l’infusion dans mon post précédent. Je trouve par contre ce système super bien foutu, car il permet de faire grimper les armes ou armures stylées que l’on souhaite garder.

12