Test - Extreme Exorcism

«Vous allez dormir de terreur !» , - 0 réaction(s)

Je ne pus retenir la vague d’angoisse qui me submergea lorsque je posai ma main sur la poignée glacée de la porte. Dieu seul sait ce que j’allais découvrir de l’autre côté. Les râles de cette chose qui était jadis un jeu souriant et plein de vie déchiraient le silence surnaturel de la maison. Pour me redonner la foi, je me mis à serrer de tout mon cœur ma bible des jeux Amiga et le pad cruciforme de ma sainte manette. Je repris ma respiration et dans un souffle, ouvris la porte d’un geste sec. La créature semblait prise de violentes convulsions sur son lit, elle chantait une musique 8 bits en un dialecte inconnu. Ignorant les insultes de joueur casual qu’elle me lançait, je tins fermement devant moi ma bible et ma manette et criai de tout mon coeur : « PIXEL, SORS CE JEU ! »

Pixel, sors de ce jeu !!!

L
L'arsenal est bien complet

Extreme Exorcism fait partie d’une grande famille, celle des jeux indé réalisés en pixel art. Au début, on pouvait trouver cela frais et plutôt joli, quand peu de jeux optaient pour cette direction artistique. Aujourd’hui, ces jeux sont légion et le pixel art est tellement devenu générique qu’il enlève toute identité artistique aux jeux qui l’utilisent. Pour résumer, Extreme Exorcism n’a aucune identité visuelle, on a l’impression d’avoir affaire à un jeu auquel on a déjà joué il n’y a pas si longtemps que ça. Heureusement pour lui, on ne va pas s’arrêter à son aspect plutôt fade.

Exorcisme supprime définitivement les fantômes qui entrent dans le cercle
Exorcisme supprime définitivement les fantômes qui entrent dans le cercle

Le jeu nous propose de nettoyer un gigantesque manoir de ses nombreux esprits. Inutile de chercher où diable vous avez rangé votre crucifix et votre bible de combat, l’arsenal mis à votre disposition est on ne peut plus complet et rend totalement obsolète le combo traditionnel. Batte de baseball, sabre, harpon, bazooka, mine, laser, etc. tout y passe et comble de joie votre personnage peut en emporter trois avec lui et les utiliser tous en même temps à chaque attaque pour cumuler les effets. Mais l’originalité d’Extreme Exorcism ne se situe pas là. Le jeu consiste à « nettoyer » une série d’arènes où le premier spectre est irrémédiablement une chaise possédée. Pourquoi ? Parce que. Après avoir réduit en allumette cette chaise, un spectre vert arborant une couronne viendra hanter le lieu en reproduisant à l’identique les mouvements que vous avez effectués pour détruire la chaise. A chaque fois que l’on tuera un ectoplasme, un nouveau arrivera à l’écran reproduisant vos derniers mouvements et ce jusqu’à l’épuisement complet de vos trois vies.

A quatre il faut toujours rester vigilent
A quatre il faut toujours rester vigilent

Le gameplay nous oblige à bien anticiper nos mouvements et à privilégier une éradication propre et rapide du spectre à couronne pour éviter de noyer l’écran sous une pluie de balles qui s’avèrera mortelle pour la suite. Les niveaux suivants se débloquent tous en proportion du nombre de fantômes que vous allez réussir à tuer avec d’y laisser votre peau. Autant dire qu’enchaîner les arènes fermées sous couvert de ce seul gameplay s’avère très, très rébarbatif après quelques parties seulement. Un mode défi qui aurait parfaitement trouvé sa place dans la campagne principale essaiera vainement de varier les plaisirs, de même qu’un multi uniquement local jusqu’à quatre joueurs qui deviendra rapidement un supplice au niveau de la lisibilité.

Bilan

On a aimé :
  • Un concept initial amusant…
On n’a pas aimé :
  • …mais vite lassant
  • Il va falloir un peu s’arrêter avec le pixel art
Bouh !

Certains développeurs arrivent, avec un concept simple mais efficace, à proposer de petites perles ludiques. Mais la plupart du temps, ces concepts simples sont déclinés de façon intelligente tout au long du jeu afin de casser la monotonie et enrichir le gameplay. Extreme Exorcism joue lui aussi la carte de la simplicité mais reste dans son confort initial. Un confort qui lassera à coup sûr les exorcistes du dimanche qui trouveront certainement mieux à faire que d’enchainer la plus longue série possible d’écrémage de fantômes dans une arène close.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Extreme Exorcism

Extreme Exorcism
PEGI 7 Violence

Genre : Action

Editeur : Ripstone Ltd

Développeur : Golden Ruby Games

Date de sortie : 23/09/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, Steam, Wii U