Test - Rare Replay

«Plus c’est Rare plus c’est bon» , - 10 réaction(s)

Un jour, un ami, novice en matière de jeu vidéo m’a posé une question totalement saugrenue : -« Mais au fond, quelle différence y-a-t-il entre une bonne et une mauvaise compilation ? » Je ne pus contenir un rire gras et nerveux puis lui lancer au visage un cinglant : -« Je l’attendais celle là ! Je l’attendais ! » Après avoir repris mon calme et mes esprits devant cette interrogation, limite hautaine, je lui rétorqua : « Et bien une mauvaise compilation, c’est une compilation qui a des jeux mais qui sont mauvais alors que la bonne compilation, c’est une compilation qui a aussi des jeux mais qui sont bons. Voilà ! » Sa seule réaction fut un haussement dubitatif des sourcils. Aujourd’hui je reconnais qu’à cette question, il n’y a qu’une réponse valable : La bonne compilation c’est Rare Replay, à côté d’elle les autres sont toutes mauvaises…

Oh, un vieux Zx Spectrum et une NES !!!

Le ZX Spectrum dans toute sa splendeur !
Le ZX Spectrum dans toute sa splendeur !

Vous ne savez pas quoi faire durant vos vacances ? Alors ne cherchez pas plus loin et regardez plutôt ce que Rare nous offre avec sa super compilation. Pléthorique comme le répertoire de gros mots d’un écureuil, généreuse comme un crapaud à lunette, touffue comme la toison d’un ours avec un oiseau dans le dos, festive comme une piñata multicolore, cette compilation a de quoi ravir même les plus difficiles. Tous les genres ou presque sont abordés : jeu d’aventure, plate-forme, FPS, TPS, action, beat-them all, combat, shoot et course. Plus qu’une compilation, il s’agit là d’un véritable musée, Rare retraçant un pan complet de l’histoire du jeu vidéo. Rare Replay ce n’est pas moins de 30 jeux proposés pour à peine 30 euros. Sur cette trentaine sélectionnés on peut regretter l’absence de certains titres phares mais reposants sur des licences très difficiles, voire impossibles à obtenir comme celle de Donkey Kong et James Bond. Pour les autres absences plus confidentielles mais pourtant fort sympathiques comme It’s Mr. Pants sur GBA, Killer Instinct 2 sur Arcade et le superbe remake de Conker sur Xbox, Rare ne ferme pas les portes et reconnaît possible l’arrivée de nouveaux titres sur cette compilation. Mais au lieu de nous attarder sur les absents voyons maintenant en détail tout ce que nous propose Rare Replay.

Les menus de Rare Replay sont de toute beauté
Les menus de Rare Replay sont de toute beauté

Les trente jeux que comprend Rare Repaly peuvent être divisés en deux. Il y a ce que l’on va appeler les très vieux jeux et les vieux jeux. Dans les très vieux jeux on trouve sept jeux sortis sur Spectrum Zx (Jetpack, le génial Atic Atac et Lunar Jetman (1983), Sabre Wulf, Knight Lore et Underwurlde (1984) et Gunfright (1986)), six jeux NES (Slalom (1987) R.C. Pro-Am (1988), Cobra Triangle (1989), Solar Jetman et Snake Rattle’n’roll (1990), BattleToads (1991) et R.C. Pro-Am II (1992)) et un jeu sorti dans les salles d’arcade, Super Battletoads en 1994. Ces jeux gardent sur eux les stigmates de leur âge avec des graphismes austères et une maniabilité déroutante que l’on pourrait qualifier d’injouable pour certains d’entre eux (Sabrewulf et Underwurlde pour ne citer personne). Ils ne trouveront grâce qu’auprès des plus vieux d’entre nous et des jeunes joueurs gérontophiles amateurs d’un gameplay simple mais efficace. On donne même un petit coup de cœur nostalgique pour Atic Atac et Solar Jetman.

Les mini-défis sont bien pensés et parfois bien ardus
Les mini-défis sont bien pensés et parfois bien ardus

Ces très vieux jeux bénéficient quand même de petits bonus non négligeables afin de permettre à tout le monde d’en profiter. Vous avez pensé que Battletoads sur NES et sa déclinaison en Arcade étaient infaisable de part une difficulté inhumaine ? C’est vrai mais cette fois-ci vous allez pouvoir les aborder les vies infinies et la possibilité d’activer à n’importe quel moment un rembobinage salvateur. Ces codes triches et ce mode rembobinage sont disponibles sur tous ces vieux jeux avec en prime 5 minis défis proposés à part. Votre performance sur ces défis font l’objet d’un classement en ligne et permettent de se comparer avec le reste du monde ou avec vos seuls amis. La compétition s’annonce acharnée !

Il y a même une Nintendo 64, une Xbox et une 360 !!! Mon cœur est joie !

Il ne manque à Conker que sa version Xbox
Il ne manque à Conker que sa version Xbox

Les autres jeux de la compilation ne disposent pas de ces petits bonus sympathiques. A partir de la période N64 de Rare, ce sont les jeux complets qui sont proposés sans fioritures ou presque. Pour cette deuxième fournée de jeux, on trouve six jeux -et presque que des gros hits- issus de la ludothèque de la console de Nintendo (Killer Instinct Gold (1996), Blast Corps (1997), Banjo-Kazooie (1998), Jet Force Gemini (1999), Perfect Dark et Banjo-Tooie(1999) et Conker’s Bad Fur Day (2001)). On vous promet des heures et des heures de plaisir garanti avec cette excellente sélection !

Grabbed by the Ghoulies est encore très joli
Grabbed by the Ghoulies est encore très joli

On continue cette parade du bonheur avec le sympathique Grabbed by the Ghoulies sur Xbox suivi de Kameo, Perfect Dark Zero, Jetpack Refuelled, Viva Pinata 1 et 2 et l’excellent Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts. De cette seconde fournée seuls cinq jeux sont disponibles d’emblée dans les 11 Go de Rare Replay (Killer Instinct Gold, Conker’s, Blast Corps, Jet Force Gemini et Grabbed) les autres passent par le système de rétrocompatibilité de la Xbox 360 et il faudra donc les télécharger à part pour y jouer. Les succès récoltés sont automatiquement pris en compte et si jamais vous avez toujours votre Xbox 360 vous allez pouvoir récupérer vos sauvegardes très simplement via le cloud. Sachez aussi que les DLC de ces jeux 360 qui comprennent des skins pour Kameo et un niveau supplémentaire pour Nuts and Bolts sont présents dans Rare Replay même si vous ne les aviez pas acheté sur 360. Une dispensable, certes, mais sympathique attention. L’émulation rend certains jeux plus agréables à faire sur One que sur 360, Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts s’avère bien plus fluide sur One ! Seule petite ombre au tableau : Jet Force Gemini est entièrement en anglais alors qu’à l’époque une traduction française était bel et bien disponible.

Vous voulez voir à quoi pouvait ressembler Kameo 2 ?
Vous voulez voir à quoi pouvait ressembler Kameo 2 ?

Rare ne s’est pas contenté d’offrir à ses fans un contenu gargantuesque et de grande qualité. Rare Replay jouit aussi d’une excellente présentation et d’une navigation intuitive et rapide entre les jeux. La fabuleuse introduction réunissant tous les personnages mythiques de la firme dans un karaoké des plus fous nous met directement dans cette ambiance festive, une véritable ode à la firme au R doré et témoignage poignant de tout un pan de l’histoire du jeu vidéo, tout simplement. Les différents succès et défis récoltés permettent de débloquer toute une série de vidéos inédites, en HD et sous titrées français d’une richesse insoupçonnée. Ces vidéos regroupées sous l’appellation « A la découverte de Rare » foisonnent d’anecdotes et de détails passionnants. Le choix est large et pousse à s’acharner sur les jeux de la compilation afin de débloquer les dernières vidéos. Les making of de Conker’s Bad Fur Day, des Banjos, de Killer Instinct, les images et croquis, les doublages réalisés en interne, les morceaux de musiques inédits et les projets avortés de la firme comme Kameo 2 et même un étrange survival sont autant de petits joyaux à mettre sur la couronne de la reine des compilations !

Retrouvez les tests des jeux de Rare Replay sur Xboxygen :

Test de Perfect Dark

Test de Banjo-Kazooie

Test de Banjo-Tooie

Test de Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts

Test de Viva Pinata

Test de Viva Pinata Trouble in Paradise

Bilan

On a aimé :
  • Un rapport qualité/contenu/prix hallucinant
  • Rejouer à des perles lissées et plus fluides qu’à l’époque
  • Une interface jolie et intuitive
  • Les vidéos bonus
  • Un prix dérisoire par rapport au contenu
On n’a pas aimé :
  • Ok, on n’est jamais content mais les absents nous manquent…
  • Conker’s Bad Fur Day seulement dans sa version N 64
  • Jet Force Gemini aussi en anglais seulement
  • 50 Go de place requise pour tout avoir sur son disque dur quand même
Une compilation réellement orgiaque !

Mieux que le feu d’artifice du 14 Juillet, Rare Replay se place d’emblée comme l’un des plus beaux spectacle de ces vacances d’été 2015. Inutile de vous pousser à l’achat car à moins d’avoir déjà joué à tout le catalogue des jeux proposés dans cette compilation -et encore que- il s’agit là du meilleur investissement ludique sur la Xbox One. Rejouer à des hits intemporels (attention la liste qui va suivre est purement subjective) comme Atic Atac, Solar Jetman, Banjo-Kazooie, Perfect Dark, Conker’s Bad Fur Day, Jet Force Gemini, Banjo-Tooie, Kameo, Viva Pinata 2 et Banjo et Kazooie : Nuts and Bolts a maintenant un prix : 30 ridicules euros ! Foncez !!!

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1699.jpg?1439891397

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Rare Replay

Rare Replay
PEGI 0

Genre : Action

Éditeur : Microsoft Studios

Développeur : Rare

Date de sortie : 04/08/2015

Prévu sur :

Xbox One

10 reactions

jon1138

18 aoû 2015 @ 12:52

« les autres passent par le système de rétrocompatibilité de la Xbox 360 et il faudra donc les télécharger à part pour y jouer »

Il n’y a pas besoin de les télécharger. Ils sont bien sur le blu-ray et sont installés en même temps que les 11go de Rare Replay. Il faut les télécharger uniquement si on les supprime du disque dur (pourquoi n’ont-ils pas permis une réinstallation depuis le BR ? bonne question !)

« Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts s’avère bien plus fluide sur One ! »

Pur ma part, je trouve que le framerate est assez problématique, plus que sur 360 j’ai l’impression.

jon1138

18 aoû 2015 @ 12:55

Mais, sinon, je suis d’accord, c’est une excellente compilation à posséder absolument, notamment pour ceux qui se sont arrêtés à l’aspect « enfantin » de Viva Pinata (alors que le jeu n’est pas si simple que ça à partir d’un certain niveau) ou au changement de gameplay de Banjo Nuts&Bolts alors qu’il s’agit d’un excellent jeu.

Jarel

Rédaction

18 aoû 2015 @ 13:44

Pour Banjo j’ai fait un test avec ma version 360 et la différence est quand même assez nette.

kalud

18 aoû 2015 @ 14:05

Je suis bien d’accord pour banjo ya une belle différence. Par contre n’ayant jamais joué a Perfect Dark Zero sur 360 il y avait autant de ralentissements à l’époque ? En tout cas bon test Jarel :-)

pieur

18 aoû 2015 @ 14:47

Jet Force Gemini était un jeu exceptionnel. L’un des meilleurs certainement sur N64 avec Goldeney et Perfect Dark.

lacrasse

18 aoû 2015 @ 16:03

Je ne serais pas aussi enthousiaste,çerte peu cher pour le contenu, mais pas mal de jeux de la liste pique les yeux pour moi bon ou pas, tout les premiers jeux, et un truc comme jet force c’est vilain la 3d vieilli très mal quand même ...

jon1138

18 aoû 2015 @ 17:30

C’est bizarre parce que, pour ma part, Nuts&Bolts a des gros soucis de framerate. On doit parfois être à 20/25 fps...Le jeu n’était pas d’une fluidité exemplaire sur 360 mais je trouve ça pire sur One. Et vu les forums et autres avis lus sur le net, j’ai l’impression de ne pas être le seul à rencontrer ces problèmes avec ce jeu.

KoF esKadri

18 aoû 2015 @ 17:36

Ya du multi sur les jeux de la compil ?? Style Perfect Dark :)

Jarel

Rédaction

18 aoû 2015 @ 17:54

J’ai omis ce détail tous les jeux multi le sont aussi en local et en ligne effectivement !

MagicMib

18 aoû 2015 @ 20:28

Excellente compilation à un prix raisonnable de surcroît.