Test - Sparkle Unleashed

«Et j’suis comme une boule de flipper» , - 3 réaction(s)

Vous connaissez Zuma sur Xbox 360 ? Et bien vous connaissez aussi Sparkle Unlimited avant même d’avoir commencé à y jouer ! Le principe est exactement le même, à l’exception de quelques petites nouveautés. Est-ce suffisant pour que ce jeu s’installe sur le disque dur de la console ? C’est la question à laquelle on se doit de répondre pour ne pas risquer d’avoir les boules.

C’est la chenille qui redémarre

tu tires ou tu pointes ?
tu tires ou tu pointes ?

Le principe du jeu est très simple : des billes de différentes couleurs suivent un couloir, et ne doivent pas en atteindre le bout. Pour les éliminer, il faut lancer d’autres billes, afin de créer des séries de 3 de couleur identique qui ainsi disparaitront. Pour un maximum d’efficacité il convient de chercher à réaliser des enchainements dévastateurs. Sous divers noms, ce concept de jeu se retrouve un peu partout, que ce soit sur les téléphones et tablettes ou sur PC. Bien que basique, cela fonctionne bien, et on peut facilement se retrouver accroché à recommencer un niveau à de multiples reprises jusqu’à vaincre. Pourtant, tous les titres ne sont pas égaux. Ça se joue à pas grand-chose, mais il faut un minimum de variété, une maniabilité impeccable car il faut de la précision, et une ambiance marquée, que ce soit visuellement ou au niveau des musiques. Sparkle Unlimited n’invente rien, mais fait tout bien. Les niveaux sont très nombreux, et avec assez de variations pour qu’on n’est pas l’impression de toujours faire le même. La difficulté est progressive, et le challenge se corse assez vite. En bonus, on pourra refaire plusieurs niveaux en mode « survivor », juste pour essayer de tenir le plus longtemps possible. La durée de vie est donc conséquente.

Visuellement ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ce n’est pas vilain, et c’est surtout bien lisible. Les musiques sont très bonnes, mais peu nombreuses, ce qui dilue leur qualité assez vite ! La valeur ajoutée de Sparkle Unlimited se trouve dans l’importance des bonus.

Bonus en vue
Bonus en vue

En avançant dans le jeu on en débloque une variété de plus en plus grande, et ceux-ci apparaissent quand on réalise un enchaînement de trois éliminations. Il faut tirer sur le bonus pour le déclencher. Ils pourront ralentir la progression des billes, en changer la couleur, et bien d’autre choses comme l’élimination pure et simple de toute une série. Leur utilisation est capitale et est le cœur du gameplay. Pour s’en sortir, on apprend vite à ne pas forcément éliminer tout de suite des séries de billes, mais plutôt à capitaliser sur des enchaînements pour tirer parti des bonus. L’air de rien, ça demande rapidité, précision et concentration, et l’ensemble fonctionne parfaitement. Cela n’élève pas Sparkle Unlimited à des niveaux incroyables qui en font un must have, mais cela le positionne très bien parmi la myriade de petits jeux sympathiques qu’on lance avec plaisir pour jouer de temps en temps une vingtaine de minutes.

Bilan

  • Gameplay accrocheur
  • challenge progressif
  • Grosse durée de vie
  • Un concept éculé
  • Pas grand-chose de neuf
Ca roule au pays de Sparkle

Sparkle Unlimited fait partie de tous ces jeux qui débarquent sur Xbox One sans profiter du tout de la machine. Ils sont là comme ils sont sur moblie, sur PC, sur 360, sur PS3 ou 4, sur Mac… Sur tout et n’importe quoi. Ces jeux ne sont pas conçus pour qu’on se penche dessus pendant des heures, mais sont faits pour qu’on y joue régulièrement sur des durées limités. En attendant l’installation de Witcher 3, ou bien en attendant le début du match. Dans ce rôle, Sparkle Unlimited se défend très bien, car il offre un contenu conséquent, et surtout un gameplay bien étudié qui peut facilement accrocher le joueur. Peut-être pas au point d’y passer des heures d’affilée, mais assez pour rater le début du match. En bref, un bon petit divertissement pour passer le temps !

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Sparkle Unleashed

Sparkle Unleashed

Genre : Party Games

Éditeur : 10tons Ltd.

Développeur : 10tons Ltd.

Date de sortie : 03/06/2015

3 reactions

avatar

bangy78

11 jui 2015 @ 19:05

moi j’aimais bien Zuma déja sur 360 alors celui là il sera mien bientot

RFT Ced521

11 jui 2015 @ 19:37

Moi j’aime bien ce jeu, une fois qu’on y joue on ne s’arrête plus

krapice

12 jui 2015 @ 09:32

Perso je préfère Zuma, plus technique à jouer. Sparkle mise trop sur les bonus dans son gameplay, et je préfère jouer d’un point centrale que de déplacer le lanceur. Et puis visuellement et sur le plan sonore c’est moins réussi aussi... Cela dit le jeu reste prenant, long et tout ça a pas cher !