Test - Life is Strange : Episode 2

«Life force» , - 9 réaction(s)

Je ferme les yeux sous la douce caresse des rayons d’un soleil printanier. L’herbe haute et bien verte danse avec la légère brise du large. Elle semble m’inviter à m’allonger dans ses bras et à me laisser aller. Ce que je fais. Machinalement, je place les écouteurs de mon téléphone dans mes oreilles et mes pensées se perdent dans les nuages d’un ciel azur au rythme de la guitare et de la voix lancinante de José Gonzàlez. La vie est étrange. Et le temps s’écoule lentement au rythme d’un second chapitre que j’ai mis du temps à vouloir poser sur tes feuilles, mon cher journal. Max a retrouvé Chloé son amie d’enfance. Personne ne sait ce qui est arrivé à Rachel Amber. D’où vient l’étrange pouvoir de Max et quels dangers annoncent les étranges visions qu’elle a ? Les secrets et la folie semblent pourrir l’âme même d’Arcadia Bay et des étudiants de l’école de Blackwell.

Errance

Le test qui va suivre comporte de légers spoilers sur l’épisode précédent.

Les références ciné sont nombreuses et toujours aussi succulentes
Les références ciné sont nombreuses et toujours aussi succulentes

On avait quitté Max en compagnie de Chloé au pied du phare surplombant Arcadia Bay. Max venait d’avoir une vision plus précise de la tornade qui allait ravager la ville et surtout quand allait se dérouler cette catastrophe. Encore sous le choc de sa vision, elle avait décidé de révéler à Chloé son pouvoir de remonter le temps. Une étrange chute de neige en plein après midi ensoleillé allait faire tomber les doutes et l’incompréhension de Chloé. On s’attendait alors à voir les deux amies remonter dans la petite voiture de leur aventure et passer le seconde pour un deuxième épisode aussi attendu que redouté. Les premières minutes de jeu nous replongent sans mal dans le rythme lent et posé qui nous a tant charmé. On est bercé par ces tons pastel et cette musique lancinante soutenue par quelques morceaux pop collant parfaitement à la personnalité de Max.

Max en route vers un final téléphoné depuis le début de l
Max en route vers un final téléphoné depuis le début de l'épisode !

On aime errer lentement avec elle, se poser pour admirer le paysage, jouer de la guitare, regarder les animaux s’ébattant librement dans le parc de Blackwell. Life is Strange possède son propre rythme, son atmosphère bien particulière. Une atmosphère reposante, presque lascive dans laquelle baignent des vipères et des vautours. Victoria reprend son rôle de parfaite peste, sans réelle subtilité, et continue d’harceler la bigote Kate. Curieusement, cet élément mineur du premier épisode va occuper une place primordiale dans sa suite, occultant totalement la quête de la disparition de Rachel qui n’avancera pas du tout.

Les choix pris dans la première partie de Life is Strange n’ont globalement aucune incidence majeure dans ce second épisode

L’autre partie de cet épisode 2 est occupé par les efforts que devra déployer Max pour démontrer à Chloé la véracité de son pouvoir et découvrir aussi que son utilisation n’est absolument pas sans conséquences. Les choix pris dans la première partie de Life is Strange n’ont globalement aucune incidence majeure dans ce second épisode. Étrangement le climax de ce dernier ne repose, en grande partie, que sur des choix et des évènements que vous aurez à faire au cours de cet épisode.

Chloé parle aux scénaristes
Chloé parle aux scénaristes

Si Life is Strange continue de nous charmer, de nous plonger dans une douce torpeur adolescente, il ne parvient malheureusement pas à effacer les doutes que nous avions au sujet de sa narration. Les nouveaux et derniers personnages de l’intrigue sont présentés mais toujours de façon très caricaturale. Ceux du premier épisode n’arrivent pas à sortir de leur archétype malgré quelques tentatives maladroites de la part des scénaristes. L’histoire de Life is Strange va à son rythme, très lent et nous impose des scènes étranges dont on a du mal à cerner l’intérêt narratif. On reste pantois devant celle qui demandera à Max de trouver cinq bouteilles dans une décharge et l’intérêt de ce qui suit. La scène de teasing de fin de l’épisode 1, tombe elle aussi n’importe comment et s’avère plus risible et comique que dramatique. Et c’est vers la fin que tout part en vrille. Alors que le jeu se plaisait à prendre son temps -et que l’on aimait le prendre avec lui-, il nous offre un final totalement expédié, mal fagoté, qui ne respire plus et arrive même à perdre son unité de temps et de lieu. C’est d’autant plus préjudiciable qui s’agit là du seul -bon- élément de tension de l’épisode. On en ressort avec un sentiment étrange, tout aussi partagé que celui qui nous tenaillait à la fin de l’épisode 1. Toujours amoureux et charmé par Max mais beaucoup moins enthousiaste par le déroulement et l’intérêt de ses péripéties.

Bilan

On a aimé :
  • Un charme indéniable
  • Une bande son fascinante
  • Max
On n’a pas aimé :
  • On n’avance pas beaucoup
  • Un final aussi rapide que le reste est lent
  • Des personnages toujours aussi caricaturaux
Une adolescence belle mais maladroite

C’est avec joie et un certain enthousiasme que l’on retrouve Max pour la suite de ses aventures. Son charme, son rythme lent et reposant, sa bande son hypnotique et ses teintes pastels font que l’on retombe irrémédiablement dans ses bras. Malheureusement, aussi belle soit cette idylle, elle cache difficilement les errements et les faiblesses de la narration. Les personnages sont toujours aussi stéréotypés et l’histoire peine réellement à trouver du corps et de la teneur, si bien qu’après une heure de jeu, Max et Chloé semblent s’évertuer à tuer le temps inutilement. Le final est le seul à proposer un moment de tension dans un épisode apathique, mais il est littéralement expédié de façon bien maladroite. On espère encore voir le vrai visage de Life is Strange, las d’attendre que son histoire ne décolle enfin...

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Life is Strange

Life is Strange
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : Square-Enix

Développeur : Dontnod

Date de sortie Ep1 ’Chrysalis’ : 30/01/2015
Date de sortie Ep2 ’Out of Time’ : 24/03/2015
Date de sortie Ep3 ’Chaos Theory’ : 19/05/2015
Date de sortie Ep4 ’Dark Room’ : 28/07/2015
Date de sortie Ep5 : 20/10/2015

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

9 reactions

avatar

Apollon13

26 mar 2015 @ 20:39

mouais... Je sent que je vais m’en tenir a regarder ça sur youtube et avoir 90% (voire plus) de l’expérience de jeu pour 20€ de moins (sauf si un pote se le prend).

J’ai encore l’impression que ça va être la même que telltale ou ils se contentent de raconter une histoire sans penser à ce que le jeu vidéo peut apporter à la narration et à l’expérience de jeu.

avatar

SauroneMX338

Rédaction

26 mar 2015 @ 20:44

@Appolon13 Non, tu vois moi au contraire je suis pas d’accord avec le test et c’est pour moi une réussite à coté des jeux telltate (qui sont bon mais auxquels tout est déja quasi tracé) J’ai fini l’EP 2 de Life is strange hier, et j’étais sur le cul de voir qu’on pouvait éviter ce qui est arrivé à mon histoire tellement tout semblé étre calculé .. Evidemment je peux rien dire pour ne rien spoiler, mais s’il y’a bien un investissement de 20€ à faire, c’est celui ci !

avatar

Apollon13

26 mar 2015 @ 21:07

si ya des choix donnant des conséquences (et des conséquences ayant des conséquences ça peut déja être un vrai plus oui. Après toute façon même si toutes les critiques étaient ultra positives je me le prendrai pas avant la sortie de l’épisode 5. Donc j’ai le temps de voir venir.

J’ai fais walking dead saison 2 et wolf amoung us il y a peu, s’il est indéniable que cette vague « nouveau point & click » apporte beaucoup en ambiance/narration, la ou par exemple chevalier de baphomet 5 est assez désastreux en comparaison... Mais au moins dans ce dernier j’ai pas l’impression de tenir une manette dans les mains pour rien.

Bilan suis assez refroidi sur ces jeux.

Jarel

Rédaction

26 mar 2015 @ 21:13

> Saurone si tu veux passer sur le forum pour en discuter avec spoiler et tout j’en serai ravi. Je voulais vraiment aimer ce jeu sans retenue mais je n’y suis pas arrivé.

avatar

SauroneMX338

Rédaction

26 mar 2015 @ 21:29

@Jarel

Si tu veux donne moi le lien du topic :) Je ne vais jamais sur le forum.. Il faut s’inscrire avec un autres compte que celui du site ?

Jarel

Rédaction

26 mar 2015 @ 22:34

C’est par ici.

Et effectivement il faut s’inscrire.

Après je sais que je suis difficile et j’ai discuté avec Rone qui a aussi le season pass pour me dire ce qu’il en pensait. Même s’il est un peu moins dur il partage mes impressions. Par contre le jeu marche du tonnerre auprès de sa fille. S’agit il d’un jeu générationnel ? (j’avoue que mon adolescence est assez loin derrière moi maintenant...)

mickael6015

27 mar 2015 @ 12:24

Pour moi c’est justement un point positif que le jeux prenne son temps, qu’il se passe pas grand chose. J’adore passer du temps a regarder tous les éléments interactifs. Je suis vraiment dedans !

Jarel

Rédaction

27 mar 2015 @ 19:34

Pour moi c’est justement un point positif que le jeux prenne son temps, qu’il se passe pas grand chose.

Ah mais pour moi aussi ! Je critique juste le fait qu’il perde totalement son rythme vers la moitié de ce second épisode. Là il accélère alors qu’il avait justement plus besoin de prendre son temps là qu’avant. Et je maintiens que la narration est très maladroite.

Mich

28 mar 2015 @ 13:09

Je suis pas d’accord sur le stéréotype des personnages. Cet épisode montre bien justement que les clichés que l’on pouvait constater dans le premier épisode n’étaient finalement pas si fondés. Les personnages sont complexes et nuancés... et on ne sait au final pas sur quel pied danser... et on pourrait être surpris.

Après au niveau du rythme, ça ne me gène pas. La bande son, l’ambiance et la direction artistique font que l’on est totalement dedans (si l’on adhère). Je vais sur les 30 ans et cette ambiance de lycée me rend très nostalgique. C’est tellement bien traité (avec le folklore américain (en cliché... oui et non en réalité) par dessus que j’apprécie tout particulièrement.

Une vraie belle baffe que ce Life is Strange pour l’instant et Telltale devrait en prendre de la graine.