Test - Pure Pool

«En attendant Eddie Felson» , - 7 réaction(s)

On n’a pas tous la chance de pouvoir se payer une table de billard à la maison, ni le temps d’aller dans les salles dédiées. Heureusement, pour pallier ça, VooFoo Studios nous a concocté Pure Pool qui sort cette semaine sur Xbox One. Un jeu qui met à l’honneur le billard américain. Il ne reste plus qu’à voir si cette simulation peut reproduire, sur console, une partie du plaisir des nombreux joueurs adeptes de ce sport. On va franchir ensemble les portes de la salle de jeu éditée par Party Games, trouver une table, sortir le triangle, ranger les boules, affûter sa queue. Prêt ? C’est moi qui casse.

La 4 dans l’angle à droite

Le niveau amateur a droit à de l
Le niveau amateur a droit à de l'aide

En rentrant dans la salle, on se retrouve devant sa table et on apprécie de suite l’ambiance suave et feutrée, le tout accompagné d’une musique bluesy des plus agréables. Le jeu est propre et graphiquement on voit bien le travail fourni pour donner un ensemble léché à l’oeil. Une fois le didacticiel effectué, si on le souhaite, on peut continuer de s’entraîner, seul, à notre table autant de temps qu’il nous plaît, ou alors contre une IA, en ayant pris soin au préalable de choisir le niveau de difficulté dans lequel on veut jouer (amateur, pro ou master). Pour ce faire, on passe par l’onglet Mon profil qui permet également de sélectionner le type de partie que l’on veut faire, parmi les 5 proposés. A savoir, le classique US 8-Ball dans lequel on doit empocher les billes pleines ou rayées, le 9-Ball, avec ses 9 boules pleines à rentrer ou le Bille noire dans lequel il faut choisir les rouges ou les jaunes. Reste le Tueur avec 3 vies par joueurs et une boule à empocher à chaque tir, à défaut de se voir éliminé au 3ème essai raté, et l’Accumulateur où il faut rentrer les billes dans l’ordre de grandeur. Si on rentre une mauvaise boule, le montant de celle-ci est attribué à l’adversaire et le 1er à atteindre 50 points gagne la partie.

Il va falloir toutes les rentrer
Il va falloir toutes les rentrer

On va également trouver un mode défis, au nombre de 4, avec par exemple, le Coup rapide qui demande d’empocher une quantité définie de billes le plus rapidement possible, ou encore le Royal Rumble avec pour but de rentrer toutes les billes le plus rapidement possible, sachant que toutes les 30 secondes une nouvelle bille est rajoutée sur le tapis. Attention, ici lorsque la blanche est encaissée, elle rajoute 5 secondes de temps et en retire autant pour l’arrivée de la nouvelle bille.

Au vu de tous ces modes de jeu, il est clair que l’on va pouvoir passer de nombreuses heures à l’un de nos sports favoris
C
C'est jouable, mais il faut penser à se replacer

Pour agrémenter le tout, il y a aussi un mode carrière. Ce dernier est divisé en 2 grands championnats. Un US 8-Ball et un 9-Ball, avec pour chacun les 3 niveaux de difficulté à débloquer les uns après les autres. Chaque niveau de difficulté se joue sous forme de 5 tournois. Un tournoi comprend plusieurs parties et défis, le tout avec un système d’étoiles à gagner, afin de passer aux tournois suivants. Le dernier tournoi d’un mode de difficulté doit être terminé pour passer à la difficulté suivante. Au vu de tous ces modes de jeu, il est clair que l’on va pouvoir passer de nombreuses heures à l’un de nos sports favoris. Qui plus est, il ne faut pas oublier qu’il est évidemment possible de jouer avec les autres joueurs de par le monde. Pour cela, rien de plus simple, un onglet Joueurs permet d’accéder directement à la liste de ceux qui sont disponibles. Il suffit ensuite de chercher un joueur qui nous correspond en regardant ses stats, comme son niveau, la difficulté dans laquelle il joue ou encore le nombre de parties qu’il a déjà effectuées. Une fois fait, il n’y a plus qu’à envoyer l’invitation d’une simple pression de la touche A. Qui plus est, à la façon d’un drivatar, il est possible d’affronter l’IA d’un ami avec son style de jeu lorsqu’il est déconnecté.

Où est parti ma boule ?

Le but : rentrer la verte et se placer pour la rouge
Le but : rentrer la verte et se placer pour la rouge

Bien que, comme dit précédemment, on apprécie le travail fait sur le jeu, on peut néanmoins regretter quelques oublis qui nuisent un peu au fonctionnement. Par exemple, le fait de ne pas avoir une vue du dessus pour suivre les coups joués ne permet pas de voir l’empoche d’une bille que l’on aurait frappée en bande frontale sur l’un des trous du milieu de la table. En effet, si la bille que l’on vise se trouve vers le milieu de la table près de la bande, que la blanche est située à côté de celle-ci et que l’on veut rentrer la boule dans le trou opposé au centre, au moment du tir, la caméra n’accompagne pas la boule rentrante. C’est dommage et frustrant, surtout qu’un joueur de billard apprécie toujours de voir l’ensemble de son coup et pas juste un morceau. Une vue entière du dessus de la table lors de chaque coup aurait permis de pallier cela. Il est également très regrettable que la jauge de puissance pour le tir, qui s’effectue avec le stick droit, ne soit pas représentée à l’écran. De ce fait, il n’est pas toujours évident de doser correctement la force que l’on veut insuffler à la bille blanche. C’est pourtant ça qui va nous permettre d’empocher notre boule et de se placer au mieux pour le prochain coup. Qui plus est, à cause de ce mauvais dosage de puissance, il arrive fréquemment que l’on tire trop fort ou que l’on ne touche même pas la bille visée, ce qui finit par vraiment pénaliser le joueur. En dernier lieu, pour en faire un jeu totalement complet dans le monde du billard, il aurait été super de pouvoir aussi jouer au snooker ainsi qu’au billard français.

Bilan

On a aimé :
  • Les différents modes de jeu disponibles
  • La musique bluesy parfaite pour l’ambiance
  • Un multi super simple à lancer
  • Affronter l’IA d’un ami déconnecté
On n’a pas aimé :
  • Il n’y a pas de vue du dessus de la table pour suivre son coup
  • Pas de représentation de la jauge de force
Pour commencer le billard

Malgré quelques défauts, dont celui génant d’absence de jauge pour la puissance d’un coup, Pure Pool reste un jeu de billard très agréable, autant par son rendu graphique que par son ambiance musicale. Qui plus est, le nombre de modes de jeu disponibles permet de diversifier le jeu, et d’offrir de longues heures de plaisir. Sans oublier le multijoueur très simple à lancer, qui permet d’affronter ses amis ou n’importe qui appréciant lui aussi ce sport. Qui plus est, on a ici le premier jeu de billard sur cette génération de console, et à un prix de 8 euros, il serait dommage que des amateurs ou passionnés passent à côté.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Pure Pool

Pure Pool
PEGI 0

Genre : Party Games

Éditeur : Ripstone

Développeur : VooFoo

Date de sortie : 14/11/2014

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4

7 reactions

Sphax

12 nov 2014 @ 14:25

Testé sur PS4 ? :-)) (touches sur les 2 dernières images)

avatar

zx6r4

Rédaction

12 nov 2014 @ 15:00

La version testée est bien celle de la Xbox One, sinon je l’aurais précisé dans le test ;)

gizmo69200

12 nov 2014 @ 15:05

fiouuu j’en ai la chaire de pool.....

xops

14 nov 2014 @ 16:23

l option de l’angle de vue et la jauge de puissance du coup peux etre ajouté avec une future mise a jour.:-)

avatar

zx6r4

Rédaction

16 nov 2014 @ 11:55

J’espère que c’est ce qu’ils feront Xops.

gizmo69200

16 nov 2014 @ 19:28

ce jeux sent le GWG a plein nez

avatar

zx6r4

Rédaction

17 nov 2014 @ 13:44

Peut être, mais alors pas tout de suite vu qu’il vient de sortir. En cadeau ce sera un jeu très sympa. Après il reste très abordable.