Test - Sniper Elite 3 Afrika

«Un taxi pour Tobrouk» , - 9 réaction(s)

Depuis le temps que je joue aux jeux vidéo, je dois avouer en avoir par-dessus la tête des militaires. Pire, dans les jeux de shoot, j’évite soigneusement l’usage du fusil sniper, parce que je suis très mauvais à longue distance, et parce que j’ai toujours trouvé cela un peu lâche. Malgré tout, et de façon surprenante, j’ai bien accroché à Sniper Elite V2 pour lequel j’ai rédigé un test franchement positif. Cette fois, suite à l’expérience du premier, c’est donc avec une certaine impatience que j’ai pris la manette pour m’attaquer à sa suite. Il n’y a plus d’effet de surprise, et ce troisième épisode se retrouve attendu par ceux qui ont joué le V2… Confirmation de la bonne recette de cette série ?

Saga Africa

Longue sera la chute

Toujours pendant la Deuxième Guerre Mondiale, l’histoire migre sur le front d’Afrique du Nord, à la poursuite d’un Nazi tellement barge que même ses collègues trouvent qu’il abuse un peu. Pendant les huit missions que comporte le jeu, on va donc faire tout ce qu’on peut pour mettre la main sur ce fou dangereux, en semant bien entendu derrière nous autant de cadavres que nécessaire. On ne peut pas dire que l’histoire passionne, d’autant plus que le héros est sans saveur. Dommage, le background permettait de faire beaucoup mieux. Le changement d’environnement n’a rien d’anodin, car cela permet des décors variés, qui changent un peu des paysages et bâtiments vus et revus, et des reliefs intéressants donnant parfois un petit feeling Indiana Jones.

la liberté d’action est presque totale

La grande force de Sniper Elite 3 se trouve dans la conception de ses cartes. Chaque mission est un immense terrain de jeu (environ une heure en moyenne par mission) offrant de multiples possibilités. C’est un vrai progrès par rapport au précédent épisode, et la liberté d’action est presque totale. On peut parler de niveaux ouverts, mais avec une certaine limite, puisque par exemple on ne peut pas grimper où on le souhaite. La diversité des approches envisageables et la remarquable conception de ces missions font que c’est un véritable plaisir d’y revenir dans un niveau de difficulté supérieur : contraint à une plus grande prudence ou à des fuites éperdues, on découvre alors des passages qu’on n’avait pas vus la première fois, et des tactiques à mettre en place auxquelles on n’avait pas pensé au premier abord. Jouer en mode simulation permet également d’ajouter du piment à l’action, la trajectoire de la balle étant alors influencée par la gravité, le vent, ou la stabilité de notre respiration. La hauteur des spots de tir devient alors capitale. La taille des cartes rend également le jeu en coopération (à 2 en ligne) plus qu’agréable, permettant aux deux joueurs d’élaborer des stratégies variées et affolant les ennemis. C’est d’ailleurs la meilleure façon de découvrir le jeu, et surtout de s’y frotter au niveau de difficulté le plus élevé, le replay value étant forte à deux.

Pas un tir très compliqué

Toutes ces qualités n’empêchent toutefois pas la répétitivité de s’installer, comme pour le précédent, ce qui est de toute façon inhérent au thème choisi. Malgré quelques variations, on passe son temps à repérer les lieux, à choisir le meilleur endroit possible, avant de canarder et de passer au spot suivant. Si faire une mission par jour procure un plaisir évident, vouloir les enquiller à la chaîne n’est pas la meilleure idée.

Les cartes se révèlent tout à fait adaptées au jeu en ligne (avec les modes de jeu habituels, deathmatch and co). Le principe d’additionner la distance totale des tirs ayant touché leur cible pour déterminer le vainqueur est le plus amusant, car totalement adapté au concept même du sniper. Cela donne des parties relativement statiques, mais empreintes d’une certaine tension, car chaque déplacement, pourtant nécessaire pour trouver le meilleur spot ou pour ne pas être repéré, devient un moment de stress tant on devient d’un seul coup vulnérable. Sur la longueur le multi a du mal à captiver, mais la très bonne conception des cartes et son principe qui change un peu des concepts éculés habituels font qu’on peut y revenir régulièrement avec plaisir.

PANDANSLAG

Le gameplay est exactement le même que dans V2 : la maniabilité est parfaite quand on snipe, d’une précision redoutable, et de plus en plus imprécise au fur et à mesure qu’on se rapproche du corps à corps. Cet équilibre fonctionne parfaitement : si on doit se retrouver à jouer de la mitraillette à 10 mètres d’un soldat, c’est qu’on n’a pas été très bon, le but étant d’être discret et de les fumer de loin ! Ce n’est pas un TPS à l’action épileptique, mais un jeu stressant, où on doit avancer à pas feutrés : la maniabilité retranscrit logiquement cela.

D’une façon générale, la réalisation n’est pas le point fort du jeu
Ambiance nocturne

Tout est plus ou moins configurable : le niveau des adversaires, le niveau de simulation, et les armes sont modifiables (même si je dois bien dire que j’ai beaucoup de mal à discerner les effets des modifications). Pour ce qui est de l’IA des adversaires, elle fait illusion, et ils réagissent plutôt bien quand l’alerte est donnée…Mais dans le même temps ils retournent à leur routine scriptée dès que celle-ci cesse, et ont tendance à ne pas voir ce qui se passe très prêt d’eux. Il y a encore pas mal de progrès à faire sur ce point !

D’une façon générale, la réalisation n’est pas le point fort du jeu, même si le résultat global se tient tout à fait. En fait, on a la furieuse impression de retrouver Sniper Elite V2 avec comme seul apport graphique le passage en 1080p. C’est déjà non-négligeable, cela aidant à être précis dans ses tirs, mais cela reste bien léger pour un jeu sur les nouvelles consoles. On a toujours des textures pas vraiment extraordinaires, et des décors parfois un peu trop vides. A l’inverse, la lumière est très bien gérée… L’environnement sonore, de son côté, s’en sort très bien, avec des musiques qui renforcent la tension, et des dialogues entre les ennemis qui sonnent naturels.

Et puis il y a la kill-cam ! Ahhhhh, la kill-cam ! Pour son grand retour elle est plus en forme que jamais. A chaque tir mortel, un ralenti se déclenche et la caméra suit la balle jusqu’à sa cible, pour nous montrer en rayon X quel est l’organe réduit en bouillie. Il faut être clair, c’est particulièrement jouissif, cela étant d’ailleurs le terme exact tant l’opération dans sa globalité ressemble à une représentation guerrière du point culminant de l’acte sexuel pour l’homme ! Son côté ludique incite naturellement à tenter les tirs mortels les plus amusants (« Est-ce qu’un homme meurt si on lui tire dans les c… »).

Bilan

On a aimé :
  • La taille des cartes et le level design
  • La kill-cam
  • L’Afrique du Nord, ça change un peu
  • Le jeu en coopération
On n’a pas aimé :
  • Techniquement un peu faiblard
  • Très proche de Sniper Elite V2
  • Un peu répétitif
Là-haut sur la montagne

Ceux qui ont joué à Sniper Elite V2 se seront pas dépaysés, car ce nouvel épisode en est la prolongation. C’est un peu V2 en mieux et en Afrique. Sur Xbox One les graphismes sont plus nets et fouillés, mais pas de beaucoup, et la maniabilité est exactement la même, ce qui n’est pas une mauvaise chose puisqu’elle tient plus que bien la route. Bien que souffrant de certaines limites, en particulier du fait d’une certaine répétitivité, Sniper Elite 3 offre des moments très agréables, seul ou en coopération, grâce à la jouissive kill-cam, et surtout grâce à des niveaux immenses et très bien conçus, qui laissent une grande liberté d’action au joueur. Il y a encore une belle marge de progression pour un nouvel épisode, mais Sniper Elite 3 fonctionne déjà très bien comme ça, et donne satisfaction à tous les amateurs de réticule.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Sniper Elite 3 Afrika

PEGI 16 Langage osé Violence

Genre : TPS

Éditeur : 505 Games

Développeur : Rebellion

Date de sortie : 27/06/2014
Date de sortie XO : 13/03/2015

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

9 reactions

corgitereur6

28 jui 2014 @ 21:18

Vraiment très bon jeux ;) je l’ais sur one les graphismes sont correct sa ne gêne en rien le game play . Moi j’adore ;)

avatar

Arenae

28 jui 2014 @ 21:22

oué perso je mé un 18 c aussi bien que COD, mon coup de coeur 2k14 jpense :-)

pitet pa goty parcontre^^

Kris-K

29 jui 2014 @ 00:42

Essaie de poster des commentaires lisibles s’il te plait .

En cette période un petit jeu comme ça fait bien plaisir l’ambiance est prenante et on s’y plonge avec plaisir !

master noble 66

29 jui 2014 @ 03:33

Arenae,essaye que tes commentaires soient quand même lisibles .

Puis ne rabaisse pas le jeu s’il te plait ( J’ai Sniper elite 3 sur pc,et je peux te dire qu’il s’en sort beaucoup mieux que les 3 derniers call of réunis^^)

Mais sinon pour en revenir au test,tout a été dit (Rone est soit omniscient ,soit un cyborg du futur tellement ses test sont agreábles a lire)

avatar

Mighty

29 jui 2014 @ 21:23

très bon test !, une fois de plus :-) perso je ne suis pas un grand fan du multi en general, enfin sauf sur forza ;-) j’aime prendre mon temps, pour le tir ideal, ou si me fait reperer une seule fois je recommence le niveau :-) je l’ai sur one aussi, et c’est un tres bon achat personnellement, a ceux qui hesitent encore, n’hesitez plus !! lol ;-)

Rone

30 jui 2014 @ 07:19

Merci pour vos commentaires bien agréables à lire !

avatar

LoganFr26

30 jui 2014 @ 16:00

Ce jeu est juste génial ! Ayant fait le 2, je me suis pris celui ci sans hésiter, et passer plus de deux heures sur une mission en difficulté élevée ça annonce une durée de vie énorme !

Maxattacks

01 jui 2014 @ 18:11

bravo rone pour ton test, je partage ton sentiment, sauf pour le tir dans les castagnettes que je teste dès ce soir :’-))

pour ma part cela prouve qu’un jeu, pas au top niveau graphiquement parlant (il est très loin d’être dégueux), dommage pour les perturbateurs de la puissance brute, peut être beaucoup plus sympa à jouer que les démo techniques sans saveur que l’on nous sert actuellement.

pour moi, même répétitif le solo est bon, et long. Perso je fais le jeu dans le mode le plus difficile, en recherchant les positions « nid de sniper »

un gros bémol, le manque de joueur sur le multi, j’ai le jeu depuis la sortie est j’ai pas fait autre chose que du 1 vs 1, et ça c’est hyper frustrant.

Hosil

01 jui 2014 @ 18:35

Je partage pleinement ton test. Je viens de l’acheter et il m’a vite accrocher, je le conseille.