Test - Plants vs Zombies Garden Warfare

«Thriller night» , - 8 réaction(s)

Testé sur Xbox One

J’avais vraiment bien aimé le premier Plants vs Zombies. Un tower defense délirant aux mécanismes de jeu bien huilés, franchement prenant. Voir le concept décliné en 3D m’a immédiatement inquiété, tant cela me semblait peu approprié. Pourtant, le résultat est terriblement malin, car si le principe de base est repris, le reste n’a juste rien à voir… et c’est tant mieux !

C’est de la bonne, bro

Si vous n’avez pas de compte Xbox live gold, ne perdez pas de temps à envisager ce jeu, puisqu’il est uniquement axé sur le jeu en ligne, même si un mode en écran splitté qui montre vite ses limites existe pour jouer à deux offline (et offline seulement...bon sang, mais pourquoi n’est-il pas possible de jouer à deux sur une console en ligne ?).

12 vs 12 ça fait du monde
12 vs 12 ça fait du monde

On pourra donc prendre en main les plantes ou les zombies, pour un TPS endiablé jouable jusqu’à 12 vs 12. Une sorte de Gears of War à plein de joueurs et délirant. Chaque camp est composé de 4 classes, toutes plus tordues les unes que les autres. Les plantes auront le soldat de base, le tournesol médecin, le cactus sniper ou la plante gloutonne. En face, le zombie basique (mais tout de même équipé d’un jet-pack !), le savant fou qui se téléporte, le sportif qui fonce dans le tas et l’ingénieur et son marteau-piqueur. Chaque classe dispose de 3 capacités qui se débloquent (très vite) au gré des parties. Derrière cet habillage farfelu se trouve un jeu en fin de compte classique, avec différents modes qui sont le décalque de ce qu’on trouve dans les jeux en ligne : des affrontements par équipes, des zones à contrôler, etc… Rien de vraiment original, ce qu’on peut regretter, la folie du concept n’ayant pas déteint sur le contenu.

Equipe de winners !
Equipe de winners !

Le travail a cependant été très bien fait, car les classes sont vraiment différentes, mais toutes utiles, pour un ensemble bien équilibré, même si les plantes m’ont semblé légèrement avantagées, du fait des tournesols capables de soigner en se déplaçant tout en canardant avec une puissance de feu tout à fait respectable. Les cartes sont grandes et bien conçues : il y a tout ce qu’on peut attendre. Des planques pour les snipers qui restent accessibles quand même, des endroits idéaux pour tendre des pièges, du relief, de la variété… On fait dans l’efficacité maximum.

Et ça marche ! On se prend très vite au jeu sans voir le temps passer. Même avec de parfaits inconnus on s’amuse tout de suite dans le joyeux bordel de ces bastons atypiques. Dans certains modes de jeu on voit même fleurir (blague de l’année) du teamplay qui se révèle très efficace, et je dirais même indispensable pour gagner. En d’autres termes, on peut très bien jouer sérieusement en déconnant quand même. Et puis ça fait tellement bien d’avoir un jeu de ce genre sans treillis et fusils à pompe !

Tout cela est soutenu par une réalisation tout ce qu’il y a de plus convenable. Pas de quoi fatiguer une Xbox One, mais des graphismes pleins de couleurs, des protagonistes aux mimiques plus drôles les unes que les autres, et aucun souci de lag notable. L’ambiance musicale, enfin, surtout sonore, est à l’avenant, misant sur l’efficacité avec succès.

Attention à la redescente

Malheureusement, si le fun est indéniablement présent, le jeu, vendu à petit prix (moins de 40€), a aussi un petit contenu et de petites ambitions. Ainsi, on sera un peu désarçonné au départ par la totale absence de tutoriel. Un petit mode solo pour nous apprendre à jouer n’aurait pas fait de mal. Bien entendu, on est dans le bain rapidement, mais sans comprendre tout de suite les quelques subtilités du titre. On regrettera également le peu de cartes disponibles, seulement 5. Aussi bien conçues soient-elles, c’est très peu pour un jeu de ce genre, et on les connaît vite très bien. Les adversaires aussi, ce qui fait que les parties se ressemblent, avec des affrontements souvent concentrés aux mêmes endroits. On en fait donc un peu trop vite le tour…

Attaque aérienne en approche
Attaque aérienne en approche

Et puis surtout, il y a un système de progression qui est à côté de la plaque. Sur les cartes, vestige du jeu d’origine, il y a des pots qui attendent qu’on y plante des graines, et les zombies, de la même façon, peuvent invoquer de l’aide à partir de tombes. Ce principe est très intéressant, et permet de mêler le tower defense au jeu d’action. Sauf que les graines à planter se trouvent dans des pochettes qu’on achète avec les pièces gagnées en jouant. Et il faut beaucoup, beaucoup trop de pièces pour pouvoir investir. Pire, on ne sait pas ce qu’il y a dans les pochettes (graines, aides ou amélioration de nos soldats) : si on a de la chance, ça passe encore, mais trop souvent on n’aura que des options sans grand intérêt et surtout sans grand rapport avec le nombre de pièces dépensées. Si on veut vraiment exploiter le concept du jeu, il faut donc passer un temps fou à économiser des pièces durement gagnées pour tout claquer sur quelques affrontements serrés. Comme c’est très vite lassant, on se contente donc de jouer « basiquement », avec la lassitude que cela implique… Cela sent la micro-transaction à plein nez, même si elle n’est pas encore effective ! Vraiment dommage, car cela réduit clairement la durée de vie du jeu, dont on a vite l’impression d’atteindre les limites.

Bilan

On a aimé :
  • Vraiment fun
  • Ça change des militaires
  • Délirant, mais réalisé avec sérieux
On n’a pas aimé :
  • Trop peu de contenu
  • Le système de progression mal foutu
  • Manque un mode de jeu aussi délirant que le concept général
Délire limité

Il y a dans ce jeu une grande bonne humeur et du fun à revendre. C’est enfin une alternative aux jeux en ligne troupiers, et bien que le concept soit totalement barré, la réalisation est soignée et le genre correctement traité, avec une bonne conception dans l’équilibre des classes et des cartes bien faites. Malheureusement, le contenu est trop light pour qu’on puisse y passer beaucoup de temps, et le système de progression, mal foutu, fait qu’on tourne trop vite en rond. On y reviendra pourtant avec plaisir pour peu qu’on ait un groupe d’ami ayant le jeu, pour quelques parties marrantes qui changent du tout venant du jeu en ligne.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Plants vs. Zombies : Garden Warfare

Plants vs. Zombies : Garden Warfare
PEGI 0

Genre : Action

Editeur : Electronic Arts

Développeur : PopCap Games

Date de sortie : 27/02/2014

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360

8 reactions

Walloo

03 mar 2014 @ 18:27

Assez d’accord avec ce test, jeu sympa mais v’là comment c’est long à gagner des pièces...

Locust Biker

03 mar 2014 @ 20:00

Merci pour le test ;-)

blackshade

03 mar 2014 @ 21:00

Jeu hyper fun,superbe maniabilité et des graphismes en 1080P 60 Fps pour faire taire les pros sony. Moi perso je prends vachement de plaisir avec mes potes sur se jeu, délire total !!! Je le conseille as tous.

biggros1

04 mar 2014 @ 09:07

très fun et j’ai deja plus d’heure deçus que sur ghost ;) la seul chose qu’il me manque c’est des gens avec qui joué donc inviter moi !!!

avatar

Side83

04 mar 2014 @ 18:52

Perso depuis que j’ai ce jeu je le trouve très sympa surtout le mode ou l’on doit défendre son jardin contre les zombies(par contre je trouve abuse qu’il n’y ait pas de solo) etant nouveau sur xbox je me permets de donner mon gamertag c’est side83 , je joue à forza et pvz sur le live, n’hésitez pas a me demander en ami

avatar

xTURIz Karma

08 mar 2014 @ 18:31

ce jeu est super dommage que c’est trop long pour gagner des pièces

Locust Biker

25 mar 2014 @ 19:18

Trop long pour gagner des pièces je trouve pas sa change des jeu beaucoup trop simple ou on obtiens tout trop vite . Je trouve qu’il est au contraire très équilibré et jouissif .

kamil

23 avr 2014 @ 03:04

le truc pour délivrer les perso et objet c’est de faire des jardins et cimetières qui rapporte en général au moins 10 000 point et avec t’achète les pack de booster a 10 000 point qui offre 1 pièce de perso des passer le défi des objet de customisation et des consommable ce qui fait 50 000 point par perso au lieu d’économiser 40 000 pour un pack perso mais a toute les parti tu délivre du stock ce qui te donne pas l’impression d’une progression chiante mais longue et plaisante en plus d’avoir toute sorte de bonus qui en vaut vraiment la peine

ps : je trouve malgré un manque total de maps que une progression lente est assez plaisante comparer a ex assasin’s creed black flag le jeu est tripant et long mais quand tu la fini il y a plus rien a faire le plaisir est disparue car il n’y a plus aucun but a continuer a jouer et le multi est pas fait tout le monde comme moi je le trouve pas mauvais mais pas pour moi