Test - Halo : Spartan Assault

«Correspondant en zone non couverte» , - 3 réaction(s)

Halôpital

Les armes présentes sont des classiques de la série
Les armes présentes sont des classiques de la série

Pour ce genre de jeu avec une telle vue, le moindre défaut visuel est fatal. Malheureusement, Halo : Spartan Assault n’a pas su échapper au piège des éléments du terrain qui restent opaque lorsqu’on est derrière, ce qui fait qu’on ne sait pas trop ce qui se passe. Alors certes, les décors assez hauts pour cacher le personnage ne sont pas légion, mais ils sont assez fréquents pour soulever la question du portage qui aurait mérité plus de soin pour une console de salon (le jeu est initialement sorti sur Windows 8 Phone). D’autant plus que le titre n’est pas exempt de bugs bêtes inévitables, tels que votre personnage qui tire comme un malade sans que vous appuyiez sur le bouton de tir lorsqu’il vient de descendre d’une tourelle, ou encore les décalages entre les coups reçus et portés et les mouvements (il vous arrivera de mourir avant que le coup n’arrive, ou de mourir 1 ou 2 secondes après). En soi, rien de vraiment dommageable à l’exception des morts avant d’être touché, mais ça fait tache quand même.

Faites attention au bug de la tourelle !
Faites attention au bug de la tourelle !

La caméra ne peut être orientée, le joystick droit servant à la visée et en général la vue reste claire. En dehors de cela, le titre respecte les codes de Halo puisqu’on y retrouve les personnages, les armes, les ennemis, les véhicules (vous pourrez même contrôler ceux qui restent au sol), la jauge de bouclier, les boosts introduits avec Halo Reach, etc., propres à la série. On regrette cependant que la bande son soit si timide avec des voix en plein jeu pas vraiment compréhensibles, mais également des musiques vraiment trop discrètes pour marquer quelque esprit que ce soit. Pour chaque mission, vous pouvez activer ou non jusqu’à 2 crânes parmi 6, permettant d’augmenter votre multiplicateur de score, en échange d’un ou deux handicaps plus ou moins redoutables. C’est alors que vous êtes familier avec la campagne, que vous l’avez bouclée, que la coop peut être abordée sereinement…

Halo ? Halo ?!

A deux, il vous faudra protéger ces puits des Parasites
A deux, il vous faudra protéger ces puits des Parasites

Si vous êtes fans de la licence, vous savez que Halo se déguste à plusieurs. Tout du moins dans ses versions FPS... Dans Halo : Spartan Assault, la campagne du jeu ne peut se faire qu’en solitaire, il n’y aura donc pas de place pour vagabonder entre amoureux sur les courts niveaux du jeu pour soutenir des marines un peu teubés parfois, d’autres fois tellement efficaces qu’on se demande ce qu’on vient faire ici. Toutefois, un mode coop à 2 est spécialement prévu, proposant quelque chose d’alternatif au scénario. Ici, exit les Covenants, ce sont les Parasites qui vont vous harceler sans fin sur 5 maps aux tons très apocalyptiques. Il faudra également dire au revoir à Davis et Palmer du scénario, puisque ce sont nos éternels amis bleu et rouge que les joueurs incarneront. Le concept de vue de dessus ¾ est conservé, la visée et ses soucis également. Cependant les missions on plus un air de multijoueurs classique que de campagne. Classiques, mais pas répétitives, puisque sur une map ce sera de la défense de puits, une autre aura un ton de mission de campagne, pendant qu’une autre demandera de détruire des objectifs tout en survivant aux assauts sans fin des Parasites, et ainsi de suite.

Bleu et Rouge devront détruire ces sphères et survivre aux Parasites
Bleu et Rouge devront détruire ces sphères et survivre aux Parasites

On peut bien évidemment choisir de booster son équipement comme en solo en échange de quelques points d’expérience (ou des crédits achetés avec des vrais sousous), mais il ne faudra vraiment pas chômer puisque même sans rajouter de crânes, le mode Coop est très très intense. Le code réseau est nickel sans un pet de ralentissement, permettant de compléter sans difficulté technique les médailles les plus ardues. Cependant, le système de matchmaking mériterait d’être revu pour quelque chose de plus pratique et “global”, puisque la recherche se fait sous exactement les paramètres que vous indiquez, à savoir la carte et les crânes. Si aucun résultat ne remonte, il faudra changer la carte et/ou les crânes choisis pour retenter sa chance transformant un peu le jeu en Halo : Spartan Loto…

Bilan

On a aimé :
  • Le mode coop vraiment sympa varié et intense
  • C’est plutôt joli
  • La replay value appréciable
On n’a pas aimé :
  • La visée plutôt médiocre
  • Quelques bugs qui auraient facilement pu être repérés et corrigés
  • Les musiques pas vraiment imposantes
Halol

Quelques soucis techniques font que Halo : Spartan Assault aurait pu être meilleur au lieu d’être simplement bon. Sans compter des niveaux assez courts et pas vraiment scénarisés en dehors d’un briefing écrit, qui font qu’on perd un peu du mythe et de l’ambiance Halo. L’ensemble, couplé avec une visée pas très fiable, fait que le jeu n’est pas une bombe ludique. Le titre reste cependant très agréable avec des passages jouissifs et une coop intense permettant de remonter l’intérêt du titre bien trop solitaire en Campagne pour du Halo...

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Halo : Spartan Assault

Halo : Spartan Assault
PEGI 0

Genre : STR

Editeur : Microsoftx

Développeur : 343i et Vanguard Games

Date de sortie mobile : Juillet 2013 Date de sortie Xbox One : 24/12/2013 Date de sortie Xbox 360 : Janvier 2014

Prix : 14,99$

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, PC Windows, Windows Phone

3 reactions

weedasky

16 jan 2014 @ 22:18

Une petite info non négligeable, si vous le prenez sur Windows phone(6€45 si je me trompe pas), il ne vous sera facturé que 4,99€ sur Xbox one, ce qui vous fait économisez presque 4€, et en plus vous l’aurez sur votre phone. Le seul gros regret pour moi, est le manque de coop local, dommage...

Esha

17 jan 2014 @ 09:36

Je plussois. Cependant en l’ayant sur son tel, je ne sais pas si la valeur ajoutée de la console est réellement intéressante.

weedasky

17 jan 2014 @ 11:43

Pas de coop sur tel, et cinq mission solo supplémentaire sur Xbox one...