Test - Halo : Spartan Assault

«Correspondant en zone non couverte» , - 3 réaction(s)

Franchise phare de Microsoft, Halo fait ses premières armes sur Xbox One avec non pas un épisode principal, mais un spin off. Pour la seconde fois sur ses 12 ans et des poussières, Halo quitte les sentiers du FPS pour, non pas un RTS comme ce fut le cas avec le moyen Halo Wars mais un jeu d’action en vue de ¾. Et quitte à ne vraiment pas être un Halo comme les autres, Halo : Spartan Assault est un jeu co-développé entre 343 Industries et Vanguard Entertainment. Avec autant de points éloignés de la franchise aimée et adulée de par le monde, a-t-on vraiment droit à la qualité Halo ?

Halors...

Le jeu est très coloré
Le jeu est très coloré

Vous êtes une recrue de l’UNSC et allez réaliser des simulations d’opérations qui se sont déroulées après que les Covenants ont violé le traité de paix avec la Terre. Mais votre entraînement simulatoire ne va pas vous faire traverser notre planète bleue, puisque c’est sur la planète au nom de code X50 et sa lune que vont se dérouler les 6 opérations du jeu. Incarnant à tour de rôle deux Spartans, Davis et Palmer, un sur la Lune de X50, l’autre sur la planète (qui a un nom à dormir dehors), vous devrez vous frayer un chemin sur les 5 courts chapitres de chacune des 6 campagnes que propose le jeu pour un total de jeu d’environ 6 heures, voire moins selon votre difficulté à avancer. Le jeu n’est pas très long, propose des niveaux très très courts, afin de favoriser le scoring. En effet, plus vous ferez un gros score, plus vous engrangerez des points d’expérience vous permettant d’acheter de l’équipement ou du boost pour le prochain niveau. Il y a cependant une importante replay value pour accomplir les missions sous certaines conditions rapportant des points d’expérience bonus, recommencer les missions avec des crânes aux handicaps plus importants, voire remplir les défis mis à jour chaque semaine.

Les phases véhicules demandent un peu d
Les phases véhicules demandent un peu d'adaptation

L’habillage du jeu est clair et simple permettant d’aller droit au but. Tout se fait à la manette, puisque Kinect n’est pas pris en charge. L’ensemble est plutôt joli et la vue de ¾ dessus permet d’admirer des décors beaux, mais qui manquent de quelques effets pour marquer les esprits. Malheureusement, c’est au détriment d’une certaine précision, puisqu’en dehors d’une aide au lock semi automatique qui décrochera à tout moment sans raison particulière, gaspillant de précieuses munitions qui ne seront pas de trop, rien n’aidera le joueur à affiner sa visée. Le summum étant avec les ennemis volants où on aura parfois l’impression de tirer dans le vide avant que le jeu réalise qu’on tire sur des cibles volantes. Les grenades sont également un sujet sensible et demanderont une certaine maîtrise pour être envoyées avec efficacité où on veut en pleine action. Les ennemis étant pour la plupart coriaces, et le jeu n’offrant aucun point de contrôle durant les missions, la mort demandera de recommencer tout le niveau. Le souci est que si les niveaux sont dans l’ensemble courts, certains d’entre eux sont plutôt difficiles en l’état, et mourir juste à la fin pour des raisons parfois suspicieuses, encourage fortement le rage quit salvateur permettant de souffler quelques instants, de se calmer avant d’y retourner.

Bilan

On a aimé :
  • Le mode coop vraiment sympa varié et intense
  • C’est plutôt joli
  • La replay value appréciable
On n’a pas aimé :
  • La visée plutôt médiocre
  • Quelques bugs qui auraient facilement pu être repérés et corrigés
  • Les musiques pas vraiment imposantes
Halol

Quelques soucis techniques font que Halo : Spartan Assault aurait pu être meilleur au lieu d’être simplement bon. Sans compter des niveaux assez courts et pas vraiment scénarisés en dehors d’un briefing écrit, qui font qu’on perd un peu du mythe et de l’ambiance Halo. L’ensemble, couplé avec une visée pas très fiable, fait que le jeu n’est pas une bombe ludique. Le titre reste cependant très agréable avec des passages jouissifs et une coop intense permettant de remonter l’intérêt du titre bien trop solitaire en Campagne pour du Halo...

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Halo : Spartan Assault

Halo : Spartan Assault
PEGI 0

Genre : STR

Editeur : Microsoftx

Développeur : 343i et Vanguard Games

Date de sortie mobile : Juillet 2013 Date de sortie Xbox One : 24/12/2013 Date de sortie Xbox 360 : Janvier 2014

Prix : 14,99$

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, PC Windows, Windows Phone

3 reactions

weedasky

16 jan 2014 @ 22:18

Une petite info non négligeable, si vous le prenez sur Windows phone(6€45 si je me trompe pas), il ne vous sera facturé que 4,99€ sur Xbox one, ce qui vous fait économisez presque 4€, et en plus vous l’aurez sur votre phone. Le seul gros regret pour moi, est le manque de coop local, dommage...

Esha

17 jan 2014 @ 09:36

Je plussois. Cependant en l’ayant sur son tel, je ne sais pas si la valeur ajoutée de la console est réellement intéressante.

weedasky

17 jan 2014 @ 11:43

Pas de coop sur tel, et cinq mission solo supplémentaire sur Xbox one...