Test - The Elders Scroll IV Oblivion : The Shivering Isles

«Un nouvel univers pour Oblivion» , - 0 réaction(s)

Ce n’est pas parce qu’Oblivion est un excellent jeu, qu’il ne lui manque pas certaines choses pour être inoubliable. Bethesda essaye d’y remédier grâce à la nouvelle extension : The Shivering Isles. Attendez-vous à un voyage assez déroutant dans le monde du prince Shéogorath. A peine après avoir repris tranquillement votre routine quotidienne suite à l’annihilation de Mehrune Dagon, un nouveau challenge survient de nulle part. En effet de nombreuses personnes ont vu l’apparition d’une porte bizarre, d’autant plus bizarre que toutes ceux qui en sortent sont complètement fous.

C’est ainsi que vous entrez vaillamment dans ce nouveau monde afin de faire la lumière sur les évènements qui s’y déroulent. Vous rencontrerez un certain Haskill, chambellan du prince Shéogorath, qui vous apprend que Shéogorath à besoin d’un champion de votre trempe. Celui ci vous mettra directement dans l’ambiance de Shivering Isles aussi bien par sa personnalité que par son accoutrement, et d’ailleurs la dualité des situations est représentée par les deux régions de Shivering Isles : Mania et Dementia. Bethesda a modifié son approche pour quelque chose de plus habituel de leur part. Ainsi les allusions et autres répliques des protagonistes mêlé au style graphique tranchent radicalement avec le monde de Cyrodiil.

Les Shivering Isles sont un regroupement de petites lagunes regorgeant d’une faune agressive et d’une flore permettant aux alchimistes en herbe de concocter de nouvelles potions. Nombreuses sont les fois où les PNJ (en particuliers Haskill et Shéogorath) vous sortiront des jeux de mots dignes des cerveaux les plus imaginatifs et psychédéliques, sans oublié Syl, duchesse de Dementia, qui vit dans une paranoïa totale et Thadon, duc de Mania, qui lui à la mémoire d’un poisson rouge (comprenez par là, qu’il oublie tout d’une conversation à l’autre, ce qui rend la situation compliquée). Cependant malgré cette euphorie les forces du mal rodent dans les parages avec à leurs têtes un certains Jyggalag.

Bilan

On a aimé
  • Un nouvel univers à explorer
  • Une bande son toujours au top
  • La durée de vie non négligeable
On n’a pas aimé
  • Une IA pas toujours au top
A conseiller

Même si elle n’est pas exempte de défaut, cette extension permet de replonger dans l’univers d’Oblivion d’une façon surprenante. L’histoire est bien pensée et doté d’un humour décalé absent du monde de Cyrodiil. Les différents protagonistes sont pour la plupart à mourir de rire face à leurs réactions et vous comprendrez bien vite pourquoi les gens qui sortent des Shivering Isles sont fous. Malgré un prix quelque peu élevé, il serait dommage, pour un fan, de passer à côté de cette extension.

Xboxygen 4.5 sur 5, note basée sur 6 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton157.jpg?1390069299

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

The Elder Scrolls IV : Oblivion

The Elder Scrolls IV : Oblivion
PEGI 0

Genre : RPG

Editeur : Ubisoft

Développeur : Bethesda Softworks

Date de sortie : 21/11/06

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows