Test - Alan Wake : L’Ecrivain

«Prête moi ta plume...» , - 3 réaction(s)

Après un premier DLC offert aux acheteurs du jeu neuf d’Alan Wake, Remedy nous propose un second et dernier contenu additionnel mais cette fois-ci moyennant 560 MsP. Rappelez-vous, Le Signal (ou The Signal pour les anglophones) ne nous proposait pas une suite directe à la fin de l’aventure, mais plutôt un épisode transitoire pour aborder une saison 2 et c’est ce que l’on retrouve également sur cet épisode de L’Ecrivain (ou encore The Writer avec l’accent texan si vous voulez).

Alan a des mots de tête

Sur ce deuxième DLC, nous nous retrouvons directement à la fin de l’épisode Le Signal avec Alan Wake toujours prisonnier de son cauchemar qui tentera de retrouver la raison à l’issue de ce chapitre. Comme vous l’aurez compris, nous n’avancerons pas plus dans l’intrigue du jeu de base mais nous continuons l’expérience sur les problèmes d’Alan. Néanmoins, le fait que l’esprit du héros soit devenu l’axe du gameplay dans le Signal persiste pour L’Ecrivain, cela nous propose de belles phases de gameplay, limite meilleures que sur le jeu original qui étaient assez répétitives.

Sur ce contenu d’une heure et demie, en prenant son temps, Remedy réussit à nous proposer deux scènes ludiquement jouissives au milieu et à la fin de l’épisode en reprenant, comme nous l’évoquions un peu plus haut, les bases du gameplay du Signal et toujours des effets de lumières encore plus impressionnants. On regrettera tout de même le côté linéaire d’Alan Wake où il suffit, la plupart du temps, de suivre un couloir pour aller d’un point à un autre.

D’un point de vue action, L’Ecrivain s’en sort plutôt bien mais comme à l’image de son prédécesseur, on avance peu dans l’intrigue principale nous permettant seulement de vivre le traumatisme d’Alan. C’est sur ce point que l’on se pose des questions sur l’intérêt des DLC en attendant une éventuelle saison 2 qui devrait, celle-ci, nous en dire plus sur l’histoire et le dénouement final.

Bilan

On a aimé :
  • Deux scènes superbes à jouer
  • Toujours aussi beau
On n’a pas aimé :
  • Le prix
  • On n’avance toujours pas dans l’histoire
A prendre ou à laisser

Ceux qui n’ont pas aimé l’univers d’Alan Wake n’aimeront pas plus son extension avec L’Ecrivain, même si le gameplay est différent, voire meilleur, et bien que le jeu soit plus rythmé et varié, l’histoire d’Alan, elle, n’évolue pas du tout. De ce fait le prix de 560 MsP est excessif pour proposer seulement une heure et demie de jeu, cela aurait été bien plus convenable de le proposer à moitié prix… Si la saison 2 arrive, Remedy devra continuer sur sa lancée pour proposer un gameplay accrocheur comme ce fût le cas sur les 2 DLCs et surtout nous proposer enfin une vraie suite à l’histoire sans nous faire tourner en rond.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Alan Wake

Alan Wake

Genre : Survival Action

Éditeur : Microsoft

Développeur : Remedy

Date de sortie : 14/05/2010

Prévu sur :

Xbox 360

Venez discuter sur le Forum Alan Wake

3 reactions

avatar

Ichigo

15 oct 2010 @ 15:04

560 pour 1h30 ne me parait pas excessif. On a vu plus cher et moins long, et en plus pas forcément de qualité. D’ailleurs je trouve au contraire que c’est plutot une bonne chose de voir ce genre de DLC à 560 pts au lieu des 800 qu’on nous aurait demandé avant. Les bons DLC à 400 pts, j’en ai franchement pas beaucoup en tête...

feorn

15 oct 2010 @ 22:05

Perso j’ai beaucoup aimé, quand au prix je ne le trouve pas exessif quand on voit le prix de cartes multi recyclés pour certaines (mw2 pour ceux qui n’auraient pas suivi)au prix de 1200 ou 800 ms.:-/

Coco Alex

16 oct 2010 @ 02:08

Très bon DLC, il ya des phases de gameplay bien sympatoche (la séquence avec les feux d’artifices a gogo, les pièces qui tournent à 360). Les façons de tuer les ennemis sont bien varié et même si l’histoire n’avance pas tant que ça, elle nous apporte quelques confirmations et continue de nous intriguer sur d’autres...remedy reste fidèle à son modèle de série tv à suspense, et ça marche :)