Test - Red Dead Redemption : Légendes et Tueurs

«Zut, mon colt est dans mon autre jean» , - 7 réaction(s)

Première des quatre extensions payantes, et seconde extension en tout, Tueurs et Légendes alimente encore plus le célèbre jeu de cowboy de cette génération : Read Dead Redemption. Le pack vaut-il ses 800 points, ou faudra-t-il régler tout ça au coucher du soleil sur la grand rue ?

Mythe...

Ce pack propose une nouvelle arme : le Tomahawk. Ce dernier est disponible pour le multijoueurs et pour le solo, et apporte quelques défis supplémentaires afin de répandre encore plus votre nom dans les annales. Vous pourrez l’utiliser au corps à corps, même si c’est une arme typiquement de lancer. En multijoueurs, ce ne sera qu’un moyen de plus pour humilier, dépecer, massacrer, zigouiller vos adversaires sur le free roam ou sur une des 9 cartes multijoueurs supplémentaires que comporte ce DLC. Ces dernières vous emmèneront dans des lieux connus du jeu, tels que Thief’s Landing ou Blackwater pour des affrontements libres ou en bande.

Ce sera aussi l’occasion de remporter quelques succès plus ou moins liés à cette arme et aux personnages supplémentaires. Ces derniers, au nombre de huit, viennent tout droit de Red Dead Revolver et n’auront l’avantage que de renforcer le casting du multijoueurs avec des personnages plus charismatiques que les personnages déjà présents dans ce mode multijoueurs.

...et cadavres

Et c’est bien là le problème, vous allez regretter son achat, puisque le jeu ne propose rien de plus. Rien de consistant hormis ces nouvelles skins, ces nouvelles maps et cette arme en plus. On aurait préféré par exemple avoir de nouveaux modes de jeu, de nouvelles missions en coop, quelques ajouts en plus sur le scénario... Il faudra vous en contenter si vous avez besoin de votre dose régulière de nouveauté. Mais il est plus fortement conseillé d’attendre les autres packs qui eux promettent des choses bien plus consistantes pour varier les plaisirs. Alors en attendant, profitez de ce qu’offre le jeu seul et avec le précédent pack qui, lui, était gratuit et proposait de la durée de vie...

Bilan

On a aimé :
  • Le charisme des nouveaux persos multijoueurs
On n’a pas aimé :
  • Aucun contenu consistant
Le goudron et les plumes !

Légendes et Tueurs est le genre de téléchargement qui fait mauvaise publicité aux téléchargements. Composé de variations visuelles (skins et maps) sans pour autant proposer de concret quant à la durée de vie. Il y a bien le tomahawk et ses défis solo et multijoueurs, mais payant, ça ne vaut carrément pas le coup pour le temps que ça va vous occuper. Gardez vos sous virtuels pour les prochains packs qui s’annoncent quand même d’une autre envergure en termes de contenu.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Red Dead Redemption

PEGI 0

Genre : GTA-Like

Editeur : Rockstar Games

Développeur : Rockstar Games

Date de sortie : 21/05/2010

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Red Dead Redemption

7 reactions

john195

24 aoû 2010 @ 17:30

Vous avez raison il et vraiment nul ce pack. Surtout que le tomwack n’est pas le vrai car le vrai est petit est quand on tire il retombe pas tout de suite alor que la a peine on le lance il tombe.

Raster

24 aoû 2010 @ 17:51

Rien à redire, test parfait ! :’-))

dexo

24 aoû 2010 @ 18:26

Je pense pas avoir déjà vu un zéro sur xboxygen et je suis bien content de le voir pour un DLC !

jaireimy

24 aoû 2010 @ 18:44

On a eu un mini-débat interne, mais bon 1 ou 0 ça change pas grand chose :’-))

daou

24 aoû 2010 @ 18:44

moi j’ai pris ce DLC le jour de sa sortie et c’est vrai qu’il est vraiment pauvre pour le prix. Les nouveaux lieux pour le multi sont quand même les bienvenus, c’est tout ce qu’apporte de bien ce contenu. J’attends avec impatience le pack avec le poker en ligne.

Stéphan

24 aoû 2010 @ 18:45

dexo, il y a déjà eu des zéros. Ils sont rares, mais ils existent.

Notamment pour X Blades : J’en fais encore des cauchemars la nuit.

Billou

Rédaction

24 aoû 2010 @ 20:32

Il n’y a pas eu Bakugan aussi ?

Le jeu qui fait encore pleurer Rone quand on lui en parle. :-))