Test - AC2 : Bataille de Forli+Bûcher des Vanités

«Méfiez-vous des d’jeunz à capuche !» , - 14 réaction(s)

Après avoir ravi le cœur des joueurs, Assassin’s Creed se met à la mode du DLC en proposant les deux mémoires perdues alias la séquence 12 et la séquence 13. Rappelez-vous, le jeu passe directement de la séquence 11 à la séquence 14. Ces deux contenus proposent ainsi de vivre les mésaventures d’Ezio durant ce laps de temps.

Mauviette ?

Le « jeu » vous propose de replonger après la fin du jeu, dans la mémoire génétique de Desmond pour retrouver Ezio avant la dernière séquence mémorielle du jeu. Ca va vous suivez ? Rassurez-vous, le mal au crâne est fini. Vous aurez ainsi la possibilité de prolonger de quelques heures l’expérience aux commandes de notre assassin italien. Dans la première extension, il va devoir aider la cité de Forli face à une invasion de Templiers à la recherche de la pomme qu’Ezio avait confié au dirigeant de Forli. La seconde l’emmènera à Florence où il devra récupérer la pomme volée par un moine et utilisée à mauvais escient, le tout ne formant qu’une seule et même mini histoire. Au total, pas moins d’une quinzaine de missions et assassinats supplémentaires à réaliser.

Un nouveau quartier de Florence pourra être visité, permettant à Ezio d’effectuer un saut propulsé. Ce saut est réalisable uniquement grâce à la présence de portes drapeaux qui font office de tremplins présents dans ce nouveau quartier et qui permettent, grâce à leur effet ressort, de sauter plus loin. En dehors de ce détail anecdotique et peu exploité, le gameplay ne change en rien. On retrouvera toujours les mêmes habitudes et stratégies à effectuer pour s’attaquer à ses cibles efficacement. Il sera également possible de retrouver la machine volante de Léonardo pour du vol libre.

Nom de Zeus !

Qualitativement, ces deux extensions sont en deçà du jeu original. Des bugs de commande sont à noter, la valeur narrative de ces deux passages (qui n’ont d’intérêt que si ils sont pris tous les deux) est assez limite, puisque cela ne fait pas réellement avancer le schmilblik. De plus, le level design est beaucoup moins riche que le reste du jeu, quoique amené de manière tout à fait cohérente dans l’histoire. La difficulté des assassinats reste correcte et variable (allant du piece of cake au assez chaud à négocier). La variété des situations est tout de même présente, permettant un intérêt certain pour reprendre le pad.

Reste alors les 3 caches des templiers qui étaient exclusives à l’édition Black. En effet, pour quelques points de plus, vous pourrez les débloquer en même temps que la séquence 13. Ici, on y retrouve des passages intéressants, quoique tout à fait optionnels, puisqu’ils ne vous feront gagner que de l’argent, largement dispensable étant donné les montants que l’on gagne régulièrement en fin de jeu. Au programme, le sauvetage de Lorenzo de Medici dans son palais, une fabrique sous terraine de navires et enfin une église à explorer aux dépens des Templiers.

Bilan

On a aimé :
  • Prolonger l’expérience
On n’a pas aimé :
  • Quelques soucis de gameplay
  • Histoire et ajouts anecdotiques
Paradoxe Temporel

La bataille de Forli (séquence 12) et le Bûcher des Vanités (séquence 13) ne forment qu’un tout. Un tout de qualité passable qui aurait aussi bien pu être intégré dans le jeu original pour que la pilule passe mieux. Il faut avouer que malgré la joie de retrouver notre assassin, reprendre ce passage après avoir fini l’histoire laisse un arrière-goût d’inachevé. Il n’en reste cependant pas moins intéressant pour les fans absolus d’Assassin’s Creed 2, ne serait-ce que pour continuer à faire des cabrioles en compagnie d’Ezio.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Assassin’s Creed 2

Genre : Aventure/Plates-Formes

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Montréal

Date de sortie US : 17/11/2009

Date de sortie Europe : 19/11/2009

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Assassin’s Creed 2

14 reactions

avatar

Apollon13

20 fév 2010 @ 21:44

vu ce qui est dit dans le test je trouve la note de 3 bien généreuse (même en dehors de mes critères qui auraient difficilement donné 3/5 au jeu original) !

pieur

20 fév 2010 @ 22:48

J’aime pas trop cette manière que de sauter deux séquences dans le jeu original qui te dit vraiment qu’il faudra payer si tu veux comprendre ce qu’il s’est passé dans ce laps de temps...

Je prendrais la version Goty perso ... une idée de la date de sortie ?

avatar

Skippylegrandgou

21 fév 2010 @ 09:26

Pareil qu’au dessus. C’est noté bien trop haut pour une telle daube, payante qui plus est !

mim82

21 fév 2010 @ 11:46

Perso j’ai adoré ce jeu donc tout ce qui en parle comme d’une daube j’ai du mal à les comprendre

Chacuns ses gouts mais bref, j’ai télécharger les deux add-ons et même si sa fait cher pour quelques heures de jeu en plus c’est toujours un plus pour l’histoire.

avatar

Skippylegrandgou

21 fév 2010 @ 15:28

Aimer le jeu original est une chose, payer pour des DLC qui n’en valent pas la peine en est une autre...

Sanju

Rédaction

21 fév 2010 @ 16:00

La note n’est pas dissociable du reste du test, et après lecture, je crois que celui-ci est suffisamment explicite.

mim82

21 fév 2010 @ 18:45

Pour dire qu’ils n’en valent pas la peine faudrait déja les avoir télécharger ...

avatar

Apollon13

21 fév 2010 @ 21:09

j’ai juste dit que vu ce qui est dit dans le test, la note de 3/5 est généreuse (et rajouté que ça tenait même hors de mes critères) ... Absolument rien dit d’autre.

avatar

Skippylegrandgou

22 fév 2010 @ 11:46

On peut les avoir testés sans les DL si un pote les a téléchargé. Et payer pour un contenu qui devait à la base être présent sur le jeu très peu pour moi. Désolé de ne pas être un pigeon...

avatar

_Hem_

22 fév 2010 @ 17:50

Merci d’insulter les fans de pigeons :-| Si pour vous payer 6euros c’est vraiment abusif pour un DLC de 3/4heures... vous devriez savoir que la majorité des DLC disponibles sont minimum deux fois plus cher pour un contenu pas toujours plus fournis.

Bon après c’est sûr si vous n’aimez pas le principe des DLC vous allez pas aimer celui la qui ne déroge pas à la règle. Mais à ce moment la vous n’avez aucune raison de juger les deux « nouvelles » séquences d’AC2.

12