Test - Torchlight

«au bout du tunnel, de l’XP» , - 3 réaction(s)

Mon vieux maître disait toujours : « Mieux vaut un bon »pompass« qu’un mauvais jeu. » A l’époque j’étais encore jeune et je ne comprenais pas bien la portée de son auguste parole. Sa sagesse était toutefois immense, et l’histoire du jeu vidéo fut constellée de jeux reprenant cette phrase à jamais gravée dans mon esprit. Aujourd’hui, cette maxime revient à mon esprit car Torchlight est un bon « pompass ».

Souvenez vous...

Trois classes à choisir, trois façon de jouer différentes
Trois classes à choisir, trois façon de jouer différentes

On est en janvier 1997. Le monde du jeu vidéo vit sa vie tranquillement et digère une année 96 forte de gros titres tels que Resident Evil, Soul Blade, Duke Nukem 3D, Crash Bandicoot et j’en passe... Le PC suit sa route, la Super Nintendo est en fin de vie et la Playstation s’installe progressivement comme la console à posséder. C’est alors que sort un ovni qui va définir un genre à lui tout seul. Un ovni qui terrasse bon nombre de joueurs de par sa réalisation et son addictivité immédiate, couplées à un fun dévastateur.

Toute ressemblance n
Toute ressemblance n'est pas voulue ou presque...

Ce jeu s’appelait Diablo et allait marquer d’une pierre blanche le monde du jeu vidéo. On est aujourd’hui en 2011 et l’un des jeux les plus attendus à venir reste Diablo III. De nombreux jeux ont essayé de singer le roi avec plus ou moins de réussite, à ce jour on en dénombre quelques uns sur Xbox 360 (Sacred 2) et sur le XLA (Arkadian Warriors, Deathspank) mais aucun n’est arrivé aussi près de l’excellence Diablo que Torchlight.

Un hack and slash Canada Dry

Le village de Torchlight restera au coeur de votre aventure
Le village de Torchlight restera au coeur de votre aventure

Torchlight est un clone de Diablo. Vraiment. Même la musique du village initial est un hommage au superbe thème de Matt Uelmen. La direction artistique de Torchlight va, elle, chercher ses références dans l’univers de World of Warcraft. Autant dire d’emblée que Torchlight accroche le regard et retient l’oreille. Il est beau, agréable à regarder et dispose déjà d’épaules suffisamment larges pour tenir la comparaison.

L’histoire a le mérite d’exister sans pour autant chercher à surprendre ou a tenir en haleine le joueur. On arrive à Torchlight, petit village minier, qui vit grâce à l’exploitation de l’Embre, pierre puissante, magique, à l’origine inconnue. Notre arrivée est marquée par l’attaque du village par des créatures sortant tout droit de la mine. S’ensuit une longue et éprouvante descente dans les entrailles de la terre à la poursuite des origines du mal et de L’Embre.

Un inventaire adapté à la manette et assez complet...
Un inventaire adapté à la manette et assez complet...

On ne va pas épiloguer sur la suite tant l’intérêt de Torchlight est loin de se situer dans sa trame scénaristique. Tout comme Diablo, Torchlight c’est avant tout un combat contre des hordes de créatures, la recherche d’armures et d’armes de plus en plus puissantes et la montée de niveau qui transformera votre personnage en demi-dieu. Avant de vous lancer dans l’aventure, sachez que le jeu est terriblement facile dans son niveau de difficulté par défaut. Optez dès le début pour le mode difficile ou très difficile pour trouver du challenge.

Bilan

On a aimé :
  • La direction artistique du titre
  • Un excellent clone de Diablo
  • Les musiques
  • Une maniabilité au pad aux petits oignons
On n’a pas aimé :
  • Pas de jeu à deux
  • Quelques ralentissements
  • Quelques problèmes de traduction
  • Textes très petits
Mieux vaut un bon « pompass » qu’un mauvais jeu

Torchlight est un excellent jeu pour le XLA. On pouvait craindre l’adaptation d’un jeu PC sur la console et notamment le passage de la souris à la manette. On ne peut que saluer le travail d’adaptation tant les commandes se révèlent intuitives et souples. Malgré cet enthousiasme quant aux qualités de Torchlight, on ne peut que regretter que l’adaptation du jeu sur le XLA n’ait pas bénéficié de l’ajout d’un mode coopératif qui aurait placé le jeu comme l’un des tout meilleurs sur le XLA. Il faudra attendre le deuxième opus, qui, au vu des ventes de ce Torchlight (1200 Mpts au passage) ne devrait pas se faire prier pour arriver sur notre console. Et lui offrira ce tant attendu mode deux joueurs ! Vivement !

Xboxygen 3.57 sur 5, note basée sur 1 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton873.jpg?1390066489

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Torchlight

Torchlight

Genre : XBL Arcade

Editeur : Runic Games

Développeur : Runic Games

Date de sortie : 09/03/2011

3 reactions

blackwarrior

29 mar 2011 @ 11:49

rien que le fait de le comparer à Diablo me fait envie :)

avatar

TomS

29 mar 2011 @ 14:32

Je l’ai sur mac, et je le trouve vraiment très bon, et très agréable à l’oeil. Le pire dans tout ça, c’est qu’à la base, je n’aime pas ce genre de jeu. Mais comme tous mes potes vont prendre le 2, je le prendrai aussi pour les parties multi.

desertdoll

15 avr 2011 @ 17:17

bon test;-) Et je confirme ; Torchlight est un tres bon Diablo Like Et le meilleur Hack n Slash du LIVE ARCADE !