Test - Shank 2

«Tequila ! Paf !» , - 3 réaction(s)

Son nom est Shank, le genre de mec un peu blasé de la vie et porté sur la tequila, célèbre boisson cicatrisante, paraît-il. Enfin bon, si vous aussi vous deviez vous farcir une armée de méchants hispaniques pour retourner dans le village où vous avez passé votre enfance, pas certain que vous ne deviendriez pas comme lui, parce que des situations comme ça, c’est son quotidien ! C’est donc ce que nous propose Shank 2, suite du célèbre Beat Them All sorti sur le Xbox Live Arcade il y a un an environ..

Yé soui énervé

Heureusement que c
Heureusement que c'est un bidonville,sinon la femme de ménage aurait crisé.

Alors qu’il allait voir sa mère-grand tout en sirotant sa bouteille de tequila, le bus dans lequel se trouvait Shank fut détourné par les factions révolutionnaires récemment montées au pouvoir et dirigées par l’ignoble Magnus. Et là, ô miséricorde, un d’entre eux toucha à sa bouteille de potion magique, ce qui ne tarda pas à le mettre en pétard et à l’encourager à se venger de cette armée toute entière. C’est donc avec cette introduction que le jeu commence. Sous le soleil de l’Amérique Latine, rien de nouveau, nous avons toujours affaire à un Beat Them All 2D au style comic avec ses couleurs qui ne chatoient pas, toujours du plus bel effet. Vous dirigerez Shank à peu près de la même manière que dans le premier, à savoir un bouton pour l’arme légère (bouton Shank), un pour l’arme lourde, un pour l’arme à distance, et ce n’est pas tout puisque le saut est toujours disponible, tout comme les grenades et le bouton de sur-saut.

Au coucher dou soleil, toi et moi, on va se battre. Tou as intérêt dé vénir gringo !
Au coucher dou soleil, toi et moi, on va se battre. Tou as intérêt dé vénir gringo !

Pour rappel, ce dernier permet à Shank de bondir sur un adversaire pour lui faire manger le sol, de lui égaliser la tête au niveau des épaules, et d’autres pratiques sadiques dépendant de l’arme portée et qui mettront tout le monde d’accord : vive la violence gratuite ! Au niveau des éléments disparus, notons en premier lieu, la barre de vie des adversaires qui ne s’affichera plus à l’exception de celle des boss. Shank ne pourra plus escalader verticalement une façade à l’aide de ses couteaux et devra se contenter de quelques mètres de hauteur seulement. Dernier absent remarqué par rapport au premier opus, la possibilité de courrir sur les surfaces verticales. Cela aurait pu être préjudiciable si à côté de cela il n’y avait pas eu tout un système de défense instauré dans le jeu. En effet, la gâchette droite vous permet d’attraper vos ennemis. En appuyant dessus au bon moment près d’un ennemi plus ou moins affaibli et sur le point de vous attaquer, Shank le saisira pour effectuer une contre-attaque mortelle au pauvre fou. Et si vous n’y arrivez pas, vous pourrez toujours utiliser le joystick droit qui vous servira à faire une roulade d’esquive.

Bilan

On a aimé :
  • Visuel toujours aussi réussi
  • Système de défense complet et bien pensé
  • Le mode Survival
  • On n’avance pas comme dans du beurre
On n’a pas aimé :
  • Histoire très courte
  • Bugs techniques un peu gênants
  • On a perdu quelques mouvements
Yé soui dé rétour !

Shank 2 n’est pas une bonne surprise, puisque dans la continuité de son prédécesseur. Il n’en reste pas moins un jeu très agréable avec ses nouveautés, violent, parfois cocasse, qui saura parfaitement faire son devoir sur la petite demi douzaine d’heures de jeu scénarisé. Et c’est probablement là son plus gros défaut, puisqu’on aurait aimé apprécier les aventures de Shank plus longtemps qu’une petite après-midi.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Shank 2

Shank 2

Genre : XBL Arcade

Editeur : EA Partners

Développeur : Klei Entertainment

Date de sortie : 8/02/2012

Prix : 800 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade, Playstation Network

3 reactions

BigMini

19 fév 2012 @ 16:29

Dans les moins je mettrais que le jeu n’est même pas sous titré Fr. Non pas que ce soit dur de comprendre ce qu’il est dit, mais on est en droit d’avoir une version au moins sous titrée pour les régions. >_>

Stéphan

19 fév 2012 @ 19:27

Il est vrai que ce point de l’adaptation est à chaque fois difficile à aborder dans un test.

Le texte en parle, mais pour le mettre en négatif, je ne pense pas que ce soit nécessaire ici, parce que tout va dépendre des gens, je dirais. Moi cela ne me gêne absolument pas que ce soit en anglais intégral, tout comme cela pourra gêner énormément d’autres gens, tout dépend de l’environnement du joueur.

De plus, disons que le scénario n’est pas énorme et ne sert que de prétexte à la boucherie que propose le titre. Ca aurait été un jeu où le scénario ou la narration vocale et textuelle auraient été importants, là oui, dans les points négatifs direct. Mais ici, cela ne gêne en rien d’apprécier le titre à sa juste valeur qu’il soit en anglais, en français, ou même en Klingon sans sous titres.

Voilà pourquoi il n’a pas été mis en négatif.

Mais bien évidemment il est conseillé de lire chaque test en entier et ne pas se contenter du bilan pour avoir un avis intégral sur le jeu, et pas que sur les gros points.

BigMini

19 fév 2012 @ 20:21

Ah mais je suis d’accord que ça gène pas vraiment compte tenu du scénario, mais c’est une question de principe :P ^^