Test - Jet Set Radio

«Jamais sans mes rollers !» , - 4 réaction(s)

Sorti en 1999 (ça ne nous rajeunit pas...) sur Dreamcast, Jet Set Radio débarque et avec lui un tout nouveau concept... celui du Cel-Shading ! Et oui, c’est grâce aux développeurs de Smilebit que nous avons eu la chance de découvrir cette technique aujourd’hui courante. À l’époque, personne n’en avait entendu parler. Si la Dreamcast s’est vu couler, les fans eux n’ont pas pris le large, c’est non sans une certaine nostalgie que nous vous évoquons cette période... fort heureusement SEGA n’oublie pas la Dreamcast dans sa dynamique de portage d’anciens jeux sur nos consoles HD ! Après Sonic Adventure, Crazy Taxi et Ulala , un autre jeu phare de la Dreamcast arrive sur le XLA : Jet Set Radio ! Mais douze ans se sont écoulés, Jet Set radio saura-t-il encore nous émerveiller ?

Professeur K balance le Beat !

L
L'incroyable Professeur K !

L’histoire se déroule à Tôkyô-To, une sorte de Tokyo futuriste rythmé par le son du plus grand DJ underground Professeur K qui diffuse ses mix electro-hip-hop-rock depuis la station pirate Jet Set Radio. À cette époque où toute forme d’expression et de culture se voient outrageusement bafouées par un gouvernement corrompu, une masse de jeune rebelles se forme, les « rudies » débarquent. Leur moyen d’expression ? Le graff’. Rollers aux pieds, armés de leurs bombes de peinture, ces jeunes résistants vont vandaliser à la cool les rues de la capitale et de Grind-City (sorte de New-York). Mais différents gangs se forment et une lutte entre eux débute alors. S’ajoute évidemment les affrontements permanent, à Tôkyô-To, avec les forces de l’ordre menés de front par le chef de la police : Capitaine Onishima. Ce dernier vous poursuit de quartier en quartier, vêtu de son imper et d’un revolver démesurément grand, il fait appel aux chiens policiers, aux brigades anti-émeutes mais aussi aux hélicos de combat aux char d’assaut et aux parachutistes armés de fusils, etc... Même histoire pour Grind-City, sauf que les flics sont remplacés par la mafia qui a des méthodes pour le moins originales.

Gloire au graff !

L’art du graff est au centre de Jet Set Radio. Il vous faut récupérer les bombes de peintures disséminées dans le niveau afin d’aller taguer panneaux publicitaires, voitures, sol lorsque ceux-ci sont indiqués par des flèches dans le temps imparti. Des bombes rouges et bleues sont également dispersées ; les rouges vous redonnent de la santé et les bleues du score bonus.

Pratique la montée en côte.
Pratique la montée en côte.

Les figures acrobatiques ne sont pas vraiment difficiles à réaliser puisque complètement automatisées, il suffit de savoir gérer son saut. Plus vous passez de temps sans toucher le sol plus votre score augmente. Le saut n’est par contre pas des plus intuitifs puisqu’une sensation de flottement se fait sentir et le stick directionnel de la Xbox360 semble plus rigide que celui de la Dreamcast, entraînant des mouvements pas toujours très contrôlables. Un temps d’adaptation est nécessaire et après.. ça grind tout seul ! Enfin... avec une bonne dose de challenge tout de même !

12 ans et toutes ses dents

Le portage Haute Définition ainsi qu’en plein écran en bluffera plus d’un, très agréable à regarder et à jouer tant pour les nostalgiques que pour les néophytes habitués aux jeux HD. Quelques freezes et bugs viennent perturber de temps en temps l’aventure mais rien de rédhibitoire non plus. La bande-son est toujours aussi excellente, seuls deux titres de la version originale manquent à l’appel, mais nous retrouvons avec joie les créas de Hideki Naganuma !

Capitaine Onishima vous a encore râté... alalaaaa...
Capitaine Onishima vous a encore râté... alalaaaa...

Quelques bonus permettent d’écouter certains titres du second volet : Jets Set Radio Future. Malheureusement, aucun mode multi n’a été ajouté, vous pouvez cependant comparer vos scores avec ceux de vos amis grâce au classement. La création de tag est quant à elle toujours présente, tout comme les tags cachés et le scoring, ce qui rallonge un peu la durée de vie qui dépasse difficilement les 5 heures de jeu.

Bilan

On a aimé :
  • Le challenge
  • La bande son
  • La qualité graphique
  • Gameplay efficace
  • Son originalité
On n’a pas aimé :
  • Les quelques bugs
  • La sensation de flottement
Tôkyô-To sous les bombes... de peinture !

Et bien oui, douze ans après sa première sortie, ce portage HD de Jet Set Radio nous séduit toujours autant, originalité, challenge, fun sont au rendez-vous. Malgré les petits bugs et certains titres manquant à la bande-son Jet Set Radio s’en sort haut la main avec ses graphismes HD et ses tous petits 800Msp ! Comment ne pas succomber, les nostalgiques et les néophytes seront ravis de découvrir ou redécouvrir ce petit bijou vidéoludique.

Xboxygen 3.57 sur 5, note basée sur 1 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1138.jpg?1390067030

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Jet Set Radio

Jet Set Radio

Genre : XBL Arcade

Editeur : Sega

Développeur : Sega

Date de sortie : 19/09/2012

Prix : 800 MsP

Prévu sur :

PC Windows, Xbox Live Arcade, Playstation Network

4 reactions

Rapture

27 sep 2012 @ 20:57

Aussi bon qu’à l’époque et encore plus jolie, pour 800MS points c’est donné ! Pour la durée de vie je suis pas daccord avec Eupsylone, il y a un New Game+ qui permet de refair l’histoire avec tout les perso, graph débloqué et on a aussi accès à chaque ville pour des missions secondaires : courses, concours de graph, de grind... De plus il y 5 perso cachés à débloqué en plus de ceux acquis en mode histoire en réalisant un score Jet sur chaque missions de chaque ville. Autant dire qu’il y en a pour une bonne quinzaine d’heures pour tout réaliser à 100% ( 15 perso au total ) Pour le reste j’approuve tout :-) Comment ne pas succomber ;-)

Eupsylone

28 sep 2012 @ 09:30

La durée de vie de 5h est, comme je l’ai noté, pour le mode histoire. ;-)

Rapture

28 sep 2012 @ 20:09

Je ne l’ai pas lu comme ça|-)en tout cas vraiment heureux que ce portage HD soit réussi, je l’ai attendu longtemps et pas pour rien B-)

work44

01 oct 2012 @ 10:03

Testé la démo et c’est vrai que c’est pas mal. J’avais fait le JSR Future sur la Xbox et avais adoré. Je pense que je le prendrai à Noël ou quand il sera en promo.