Test - Gotham City Imposteurs

«C’est bad, Bat !» , - 5 réaction(s)

Le vieil adage « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent » pourrait très bien coller au dernier titre XLA basé sur l’univers de Batman sans ce dernier, et le titre pourrait même voir cet adage modifié en : « Quand la chauve souris n’est pas là, les fous se tirent dessus ». C’est ainsi que nous entrons dans l’univers de Gotham City Imposteurs...

Chauves sourient

Ca sent le fricassé de fou chauvesourisé tout ça.
Ca sent le fricassé de fou chauvesourisé tout ça.

Gotham City Imposteurs est un FPS exclusivement online de 8 à 12 joueurs disponible sur le Xbox Live Arcade et Playstation Network. Le concept est simple : Batman s’est absenté pour une raison inconnue et des fous décident de prendre sa place en hommage avec des moyens un peu plus controversés, tandis que d’autres décident d’en profiter pour mettre le boxon tout en idolâtrant le Joker avec également les mêmes moyens qui collent plus à des brigands. C’est ainsi que nous nous retrouvons avec deux factions ennemies, les Bats et les Jokerz qui s’affronteront dans des joutes endiablées pour ce qu’ils croient être leur cause. Vous êtes donc un de ces fous devenu criminel (ce que vous faites est interdit par la loi) qui endossera les deux rôles alternativement en fonction des parties. Vous êtes un fou, donc ne vous étonnez pas de ce changement soudain.

C’est donc une fois le jeu lancé que nous nous retrouvons avec un menu de jeu à première vue rempli. Et c’est malheureusement une fausse impression, puisque même si le menu principal et les options de configuration sont nombreuses, la partie jeu en elle-même est assez chiche. Vous n’avez à disposition que 5 maps et 3 modes de jeu. Extrêmement peu, au point qu’on en a fait rapidement le tour au bout de quelques parties.

Ils sont tellement fous qu
Ils sont tellement fous qu'ils vont s'entretuer.

Mais, et c’est là que la magie opère, on ne sait pas trop pourquoi, mais on continue de jouer, et les différents bonus de jeu n’y sont probablement pas étrangers, à commencer par les costumes. Tout bon super héros ou super vilain se doit d’avoir un costume qui pète. Ici rien de tout ça, le ridicule est à l’honneur et s’assume parfaitement restant dans la pleine ligne droite du délire du soft. Vous aurez donc droit de porter, moyennement finance, des vêtements plus ou moins faits main en fonction de vos goûts et de ce qui est disponible dans la garde robe, qui n’est pour le moment pas très fournie.

Bilan

On a aimé :
  • Le délire permanent du titre
  • Objectifs personnels et objets à débloquer très nombreux
  • Le système de kits personnalisés
  • On sait pas pourquoi, mais on y retourne toujours pour plusieurs parties
On n’a pas aimé :
  • Le système de matchmaking bancal
  • Les serveurs pas optimisés pour le jeu online
  • Le peu de cartes et de modes de jeu
Lâchez les fous !

Gotham City Imposteurs se trouve être une bonne surprise vidéoludique. A la fois délirante et entraînante, nous avons affaire ici à un des rares jeux exclusivement online de la Xbox 360. Ce qui implique que même si le jeu a quand même des défauts actuellement importants, gageons que des mises à jours correctives et que du contenu supplémentaire soient régulièrement mis en place gratuitement afin de faire évoluer le titre, de manière à ne pas vite lasser le joueur. Il faudra donc garder en tête, qu’il s’agit là d’un investissement sur le long terme au même titre que peut l’être un MMO, avec ses avantages et ses inconvénients. Alors si vous aimez les FPS qui ne se prennent pas la tête et avec un capital sympathie plus que correct, vous feriez bien de jeter un coup d’œil à ce Gotham City Imposteurs, il pourrait vous en faire... de l’œil.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Gotham City Imposteurs

Gotham City Imposteurs

Genre : XBL Arcade

Éditeur : Warner Bros Games

Développeur : Monolith

Date de sortie : Février 2012

Prévu sur :

PC Windows, Xbox Live Arcade, Playstation Network

5 reactions

Raster

15 fév 2012 @ 22:15

Ok même bilan ... C’est dommage :(

master noble 66

16 fév 2012 @ 02:20

CE JEU APRES PLUSIEURS JOURS DEVIENS UNE PURE MERDE:-O mais faut reconaitre qu il est fun mais TRèS lassant c est dommage comme dit Raster

tupacaddiction

17 fév 2012 @ 01:50

Faux le jeu n’est pas lassant surtout si on joue à plusieurs, ce qui est lassant ce sont les problèmes de serveurs qui expirent ou bien les matchmaking qui ne trouvent pas de joueurs ...:-/

avatar

Rushruche

19 fév 2012 @ 19:22

Le dernier point négatif me titille dans le sens où pour le prix du jeu il est au contraire très complet. À 1200 points vous avez des DLC minables en contenu. Là c’est un jeu arcade avec 3 modes, 5 maps, des customs en pagaille, et des DLC gratuits en approche. Je me demande sérieusement ce qu’il vous faut pour trouver un jeu complet pour ce prix, 18 maps peut-être avec 30 modes de jeu...

Az (Se Irim)

21 fév 2012 @ 22:47

Je partage le commentaire de Rushtruche. Ce jeu pour 1200pts m’a bluffé, la qualité visuelle, son humour, une parallèle à l’univers de Batman, et son coté rapidement addictif. Alors oui il y a des bugs (le fameux serveur, envie de le gifler parfois) mais pour seulement 10€ ce jeu est parfaitement honorable, voir même excellent. D’autant plus quand « si peu de temps » après sa sortie un DLC GRATUIT va être proposé en vue de l’améliorer, de lui faire des ajouts de skins/mods et de surtout résoudre les problèmes relevés par les joueurs.

Ne soyez pas trop exigeant, ni trop dur avec un jeu d’arcade pour seulement 10€. Combien de DLC on a pu avoir pour ce prix qui s’avérait être des m* sans noms ou en l’espace de 1h de jeu on les avait terminés ? Sans parler parfois des jeux versions complètes à 40/50/60€ qui s’avéraient moins bien réalisés que ce jeu d’arcade ?

Aujourd’hui si j’ai envie de me détendre à me faire un petit CS avec une grosse dose de LSD & de vritriol je lance Gotham City Impostors & hop je m’amuse. Mission donc réussie pour ce jeu. ;)