Test - FEZ

«Un bijou en perspective» , - 6 réaction(s)

Le tant attendu FEZ est enfin disponible sur le Xbox Live ! Repéré il y a 4 ans de cela à l’IGF (Independent Games Festival), FEZ, développé par le studio indépendant montréalais Polytron, remporte le prix d’Excellence in Visual Art ainsi que le Grand Prix de la cérémonie de l‘IGF en 2012. FEZ remportera-t-il le Grand Prix dans notre cœur ?

Carré ? CUBE !

Votre petit village paisible.
Votre petit village paisible.

Vous incarnez le petit Gomez, il mène une vie somme toute tranquille dans un monde en 2D, tout comme ses voisins pour qui le carré est la seule vérité et le cube n’existe pas. Jusqu’au jour où, après une conversation avec un ancêtre, Gomez hérite d’un chapeau : un fez ! Ce dernier octroie à Gomez un pouvoir incroyable, il peut dès lors changer de perspective. Vous évoluez donc dans un monde 3D tout en restant sur un plan 2D. Pas forcément très simple au départ, mais on s’y fait assez rapidement. Votre mission est de récupérer tous les petits cubes, répartis dans chaque niveau, pour former de gros cubes afin d’ouvrir des portes qui vous donnent accès à d’autres niveaux. Débute alors une véritable chasse aux cubes dans un univers gigantesque ! Des anti-cubes seront aussi à récupérer dans ce dédale de niveaux, plus difficiles à trouver il faudra faire chauffer vos méninges.

Un aperçu de l
Un aperçu de l’étendu du monde de FEZ.

Si le mécanisme peut sembler familier et sans doute rappeler quelques titres comme Paper Mario, Fez est bel et bien un titre original doté d’un univers propre et d’un gameplay innovant loin de ce que l’on a pu connaître jusqu’à présent. Cependant, les joueurs les plus nostalgiques ne pourront qu’apprécier les clins d’œil aux jeux d’anthologie : Mario en passant dans un tuyau, Zelda lorsque vous ouvrez un coffre…

RTRTLTRTRTLTLTLT

La prise en main est plutôt classique, vous contrôlez le personnage avec le stick gauche et sautez avec A. Le gameplay trouve son originalité dans la caméra : vous pouvez changer de perspective en appuyant sur les gâchettes RT ou LT offrant ainsi de nouveaux chemins alors inaccessibles à Gomez. Les 4 perspectives sont donc nécessaires pour progresser à travers les niveaux qui parfois s’avèrent être de véritables casse-têtes !

porte fermée, c
porte fermée, c’est parti pour crapahuter dans les arbres !

Aucune lassitude ne s’installe au fil du jeu, le monde de FEZ regorge de multiples portes cachées, coffres, énigmes, en plus des cubes et anti-cubes, le tout dans un univers immense ! Le plus contraignant étant de retrouver son chemin dans toutes ces ramifications. De plus, les niveaux évoluent au fil de la progression en laissant apparaître plus ou moins de trous noirs vous aspirant sans état d’âme. Mais n’ayez crainte, vous recommencez seulement de la dernière plateforme atteinte, idem si vous tombez dans le vide. Pas de vies, pas de chrono, pas de score, juste la fierté personnelle de terminer le jeu à 100% pour ne pas dire à 200% vu le nombre d’énigmes et surprises présentes, comme par exemple flasher avec votre smartphone le code QR inscrit sur le mur d’une salle pour le

Des énigmes pas toujours simples...
Des énigmes pas toujours simples...

décrypter, vous n’aurez plus qu’à vous creuser la caboche pour en tirer une récompense dûment méritée. Et quel plaisir d’avoir à ressortir papier et crayons pour noter tous les indices disséminés aux quatre coins de ce monde !

Les chouettes me font peur

Les graphismes reprennent les classiques du jeu vidéo rétro tout en y associant une fluidité de mouvement et de sublimes effets de lumière. Vous passez de l’aurore au crépuscule dans de magnifiques tons pastels, et la nuit laissera place à de nouvelles cachettes et énigmes données par des fantômes ou des chouettes.

J
J’ai comme l’impression qu’on m’observe...

La bande son n’est pas en reste, à l’instar du graphisme, elle reprend les fondements des jeux de notre enfance tout en mariant à la perfection des bruitages et musiques envoûtantes. Fez frôle la perfection, le seul tout petit bémol reste quelques bugs présents par-ci par-là et de légers ralentissements.

Bilan

On a aimé :
  • Le monde immense
  • Les énigmes ingénieuses en masse
  • Le level design époustouflant
  • La durée de vie très importante
  • Le gameplay mixant old-school et innovation
On n’a pas aimé :
  • Les rares ralentissements
Un FEZtival de bons points !

Il aura fallu patienter 4 ans pour découvrir la petite merveille qu’est FEZ mais ça en valait la peine ! Amateurs de jeux de plateformes et de réflexion, ce jeu est pour vous. Joueurs curieux et/ou nostalgiques ce jeu est pour vous. Geeks à la recherche de nouveautés… ce jeu est pour vous ! Pour 800 Msp, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce bijou vidéo-ludique.

Xboxygen 4.88 sur 5, note basée sur 3 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton377.jpg?1390066482

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

FEZ

FEZ

Genre : XBL Arcade

Éditeur : N.C.

Développeur : Polytroncorporation

Date de sortie : 13/04/2012

Prix : 800 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade

6 reactions

Raster

18 Apr 2012 @ 11:25

Une merveille, j’en reviens toujours pas ^^ Au point de m’acheter d’ici peu la BO du jeu, ici : http://disasterpeace.com/album/fez Moi je dis Hip Hip Hip !

Djevel

19 Apr 2012 @ 11:55

Ptit jeu sympa, ambiance rétro branchouille pixel art et une B.O top digne des meilleures productions de Boards of Canada ! On en redemande !

Djevel

19 Apr 2012 @ 11:55

Ptit jeu sympa, ambiance rétro branchouille pixel art et une B.O top, digne des meilleures productions de Boards of Canada ! On en redemande !

Raster

19 Apr 2012 @ 17:26

une B.O top, digne des meilleures productions de Boards of Canada

On est d’accord ^^

Pur-Othentik

19 Apr 2012 @ 23:16

comme par exemple flasher avec votre smartphone le code QR inscrit sur le mur d’une salle pour le

ça veut dire que si on n’a pas de smartphone, on ne peut pas teminer le jeu ?! :-/

Eupsylone

20 Apr 2012 @ 00:08

Tu pourras finir le jeu mais pas à 100%.