Test - Giana Sisters : Twisted Dreams

«Elles n’ont plus la moustache !» , - 4 réaction(s)

Le duo magique

Certains endroits sont difficiles d’accès.

Le gameplay de Giana Sisters va s’articuler sur ces transformations. La personnalité de la petite sœur blonde évoluera dans un univers sombre et ténébreux tandis que la punkette au cheveux rouges fera ses armes dans la même version de cet univers version conte de fée. Alterner entre ces deux mondes permettra de passer sur un pont dans le monde féerique pourtant détruit dans le monde ténébreux. Certains éléments, pièges, cristaux, n’auront de réalité que dans l’un ou l’autre de ces deux mondes. Il faudra alterner rapidement entre les deux transformations lors de nombreux passages afin d’éviter les pièges et récupérer l’intégralité des cristaux.

Les deux sœurs n’auront pas qu’une différence physique. Elles auront aussi des pouvoirs propres. La petite sœur blonde pourra effectuer un double saut en toupie lui permettant de planer dans les airs, la punkette, elle, se transformera en boule de feu capable de détruire les murs et les adversaires autrement qu’en leur sautant dessus. La boule de feu aura aussi la faculté grâce au rebond sur les murs de grimper dans des conduits exigus à une vitesse folle.

Attention au fantôme !

La petite finesse au niveau du gameplay est de proposer une transformation entre les deux personnalités de la sœur lors de l’utilisation d’un pouvoir : se transformer en punkette alors que l’on plane doucement n’arrêtera pas le pouvoir de la sœur blonde ; de même se transformer en petite sœur blonde lorsque l’on rebondit en boule de feu sur les murs n’arrêtera pas la furie rouge. La complémentarité entre les deux pouvoirs permet des phases de jeu dynamiques et incroyablement techniques.

Une plateforme c’est beau à en sauter dessus !

La punkette est très dangereuse !

Giana Sisters est un jeu de plateforme à l’ancienne, exigeant, très dur, il mettra vos nerfs et votre sang froid à rude épreuve. La petite sœur tombera au moindre saut loupé, lors du moindre contact avec les étranges habitants du monde parallèle, au moindre piège mal négocié. Oubliez les barres de vie, les boucliers qui se régénèrent tout seuls, ici vous êtes seuls avec votre talent et votre pad qui aura la dangereuse propension à aller faire un tour dehors par la fenêtre à la moindre frustration.

Ne pleurez pas encore, le jeu s’est toutefois adapté à l’ère actuelle en proposant dans son mode normal des vies infinies et des checkpoints assez réguliers. Cela n’allège en rien la tension mais nous aidera à finir le jeu. Les morts ne sont décomptées que dans le résultat final. Si vous prenez soin de ramasser tous les cristaux, trouver tous les passages secrets, vous récolterez sans peine (ou presque) le succès associé. Il faudra toutefois passer par des combats contre trois boss particulièrement retors, surtout celui de la toute fin qui signe à lui seul une sorte de dédicace à tout les masochistes du jeu de plateforme.

Heureusement il était déjà mort...

Une plateforme c’est beau et celles de Giana Sisters sont particulièrement chatoyantes. Les graphismes font honneur au style bitmap des années 90, surchargés, saturés mais pourtant très lisibles. L’effet de morphing du décor accompagnant chaque transformation est particulièrement réussi. Ces superbes graphismes sont, de plus, superbement accompagnés par une bande son somptueuse signée en partie par Chris Hulsbeck lui-même. Le style musical et le thème du jeu changent eux aussi totalement au gré des transformations. Un excellent travail sonore et musical, porté par un style rétro qui fera tomber tous les vieux trentenaires nostalgiques de leur fauteuil... tout comme le jeu dans son ensemble d’ailleurs.

Bilan

On a aimé :
  • Un jeu de plateforme à l’ancienne
  • La transformation entre les deux soeurs
  • La réalisation dans son ensemble
  • Les partitions de Chris Hulsbeck
  • Enfin du challenge
On n’a pas aimé :
  • A réserver aux calmes
  • Certains passages abusés
  • Le boss final qui est un véritable enfer
Un saut loupé, une manette qui vole...

Giana Sisters est une sorte d’OVNI dans le paysage vidéoludique actuel. Véritable ode d’amour à un genre autrefois adulé et maintenant oublié à savoir la plateforme exigeante reliquat d’une époque où les manettes ne disposaient que d’un joystick et d’un bouton. Giana Sisters : Twisted Dreams ne propose pas toutefois un gameplay épuré, en s’émancipant de leur illustre modèle Mario Bros, elles offrent une véritable (double) personnalité et surtout un gameplay simple mais carré, fourmillant de passages millimétrés, d’énigmes tordues, de passages secrets et de cristaux à ramasser. Certains joueurs trouveront le jeu trop dur, trop en décalage avec son époque, d’autres lui trouveront un charme certain et un challenge enfin adapté à leurs compétences. Les deux soeurs Giana signent un retour explosif qui ne mérite pas l’indifférence polie auquel il semble avoir été confiné.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Giana Sisters : Twisted Dreams

PEGI 7 Peur

Genre : XBL Arcade

Éditeur : bitComposer Games

Développeur : Black Forest Games

Date de sortie : 20/03/2013

Prix : 1200 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade, Playstation Network, Steam

4 reactions

davidkenobi

18 avr 2013 @ 21:01

Je crois que je vais me laisser tenter, par la démo déjà ! Thx

LiriX

19 avr 2013 @ 05:17

« Giana Sisters est un jeu de plateforme à l’ancienne, exigeant, très dur, il mettra vos nerfs et votre sang froid à rude épreuve. »

Parfait ça ! C’est drôle car ce que tu dis dans le « on a pas aimé » c’est ce qui fait aussi le charme du jeu (pour moi) :)

Un bon jeu de plateforme donc avec de la difficulté et des graphismes alléchants.. je vais me laisser tenter

Jarel

Rédaction

19 avr 2013 @ 08:55

LiriX > Bin vu le paysage vidéoludique actuel beaucoup de joueurs ne semblent plus supporter la difficulté.

Giana Sisters met tout de même à la disposition des joueurs un nombre de vie illimité avec réapparition au dernier checkpoint avec seulement un malus au niveau du score final du niveau.

avatar

zx6r4

19 avr 2013 @ 10:55

Sur ce coup là je vais faire comme David, je vais d’abord tester la démo.

Le jeu me parait bien fun, mais c’est le « A réserver aux calmes » qui m’inquiète^^

De plus, merci pour le test et toutes les infos, il fait parti des jeux que je n’ai pas eu le plaisir de tester à l’époque.