Test - Giana Sisters : Twisted Dreams

«Elles n’ont plus la moustache !» , - 4 réaction(s)

Hé toi, le jeune là-bas au fond ! Tu prétends être un hardcore gamerz c’est ça ? Cela tombe bien j’ai un jeu pour toi ! Il s’appelle Giana Sisters : Twisted Dreams et il s’agit d’un super jeu de plateforme ! Quoi ? Tu ne sais pas qu’est ce que c’est qu’un jeu de plateforme ?! C’est parce que tu es jeune, c’est pas grave cela se soigne... Un jeu de plateforme c’est un jeu nécessitant un contrôle parfait de ton personnage, des réflexes d’acier, un calme olympien et une maîtrise de soi absolue. Tu devras enchaîner sans temps mort des sauts millimétrés, évitant des pièges et des créatures et effectuer des sauts d’une précision diabolique ! Pardon ? Un peu comme dans le dernier Tomb Raider tu me dis ? Ah, oui, quand même... j’avais des doutes mais à ce point. Assieds-toi là, je vais tenter de t’expliquer.

Super Giana Sisters

Un monde merveilleux et coloré...

Giana Sisters n’est pas un jeu sorti de nulle part. Ce jeu a une histoire, une épopée bien à lui. C’est un jeu qui s’est façonné une véritable mythologie alors que peu de joueurs ont eu la chance de pouvoir y jouer, du moins dans sa version légale. En effet, ce jeu allemand développé par Time Warp Productions sur C64 était une repompe assez géniale de Super Mario Bros sorti lui sur NES. Tout y était, tuyaux, monstres à carapaces et blocs de briques à détruire. Le titre du jeu était lui même un clin d’oeil à peine déguisé, Super Mario Bros étant juste remplacé par The Great Giana Sisters. Dès sa sortie en 1987 malgré les retours dithyrambiques de la critique de l’époque le jeu fut attaqué par Nintendo et The Great Giana Sisters fut retiré des étals.

Aujourd’hui encore la côte du jeu original est très élevée du fait de sa rareté. Pendant longtemps, il ne resta de The Great Giana Sisters qu’un lointain souvenir et la formidable composition musicale de Chris Huelsbeck, légende de la composition vidéoludique. Sa composition pour ce titre maudit reste encore l’un des morceaux les plus populaires de la scène ChipTunes.

...qui cache un monde sombre et torturé.

Ce n’est que des années plus tard que Nintendo enterra la hache de guerre et, dans son immense mansuétude, permit un retour officiel des deux sœurs sur le devant de la scène avec un remake sorti en 2009 sur DS. Les sœurs ont la peau dure et leurs fans nombreux vu qu’en juillet 2012 un nouveau jeu fut remis en selle via l’intermédiaire du phénomène Kickstarter. La levée de fonds fut couronnée de succès et le jeu pu sortir sur Steam en octobre 2012 avec en projet une future sortie sur le XLA. Une sortie qu’il a fallu attendre un tout petit peu pour la voir poindre le bout de son nez à l’arrivée du printemps 2013.

Le duo infernal !

Les graphismes sont vraiment très réussis.

Les sœurs Giana sont, en quelque sorte, les soeurs par procuration des frères Mario. Celles indignes que l’on préfère cacher parce qu’elles ne font que copier. Même en 2013, ces soeurs ne cachent pas leur origines. Juste avant de s’endormir, un étrange cristal apparaît dans leur chambre avant de se transformer en portail qui aspire les deux soeurs. Elles se retrouvent alors dans un étrange univers, l’une d’entre elles est capturée par un Dragon (Bowser ?) qui l’avale avant de s’en aller, loin de se douter qu’il vient de s’attaquer aux mauvaises personnes. La sœur restante va devoir traverser trois mondes divisés en 23 niveaux plutôt longs dans leur ensemble en récupérant au passage tous les cristaux disséminés sur son passage et en venant à bout des trois boss du jeu.

La toupie sera un pouvoir très utile.

Giana Sisters s’est toutefois émancipé de son illustre modèle. Fini les tuyaux verts, fini les monstres identiques ou presque, fini les blocs de briques à casser avec la tête, place à l’originalité et à l’affirmation de la personnalité des deux sœurs, ou de la sœur pour être plus exact. On ne dirigera qu’une seule des deux frangines mais elle disposera d’une sorte de schizophrénie ludique lui permettant de se transformer à tout moment en punkette redoutable ! Les deux sœurs ne sont qu’une tout en étant deux !

Bilan

On a aimé :
  • Un jeu de plateforme à l’ancienne
  • La transformation entre les deux soeurs
  • La réalisation dans son ensemble
  • Les partitions de Chris Hulsbeck
  • Enfin du challenge
On n’a pas aimé :
  • A réserver aux calmes
  • Certains passages abusés
  • Le boss final qui est un véritable enfer
Un saut loupé, une manette qui vole...

Giana Sisters est une sorte d’OVNI dans le paysage vidéoludique actuel. Véritable ode d’amour à un genre autrefois adulé et maintenant oublié à savoir la plateforme exigeante reliquat d’une époque où les manettes ne disposaient que d’un joystick et d’un bouton. Giana Sisters : Twisted Dreams ne propose pas toutefois un gameplay épuré, en s’émancipant de leur illustre modèle Mario Bros, elles offrent une véritable (double) personnalité et surtout un gameplay simple mais carré, fourmillant de passages millimétrés, d’énigmes tordues, de passages secrets et de cristaux à ramasser. Certains joueurs trouveront le jeu trop dur, trop en décalage avec son époque, d’autres lui trouveront un charme certain et un challenge enfin adapté à leurs compétences. Les deux soeurs Giana signent un retour explosif qui ne mérite pas l’indifférence polie auquel il semble avoir été confiné.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Giana Sisters : Twisted Dreams

PEGI 7 Peur

Genre : XBL Arcade

Éditeur : bitComposer Games

Développeur : Black Forest Games

Date de sortie : 20/03/2013

Prix : 1200 MsP

Prévu sur :

Xbox Live Arcade, Playstation Network, Steam

4 reactions

davidkenobi

18 avr 2013 @ 21:01

Je crois que je vais me laisser tenter, par la démo déjà ! Thx

LiriX

19 avr 2013 @ 05:17

« Giana Sisters est un jeu de plateforme à l’ancienne, exigeant, très dur, il mettra vos nerfs et votre sang froid à rude épreuve. »

Parfait ça ! C’est drôle car ce que tu dis dans le « on a pas aimé » c’est ce qui fait aussi le charme du jeu (pour moi) :)

Un bon jeu de plateforme donc avec de la difficulté et des graphismes alléchants.. je vais me laisser tenter

Jarel

Rédaction

19 avr 2013 @ 08:55

LiriX > Bin vu le paysage vidéoludique actuel beaucoup de joueurs ne semblent plus supporter la difficulté.

Giana Sisters met tout de même à la disposition des joueurs un nombre de vie illimité avec réapparition au dernier checkpoint avec seulement un malus au niveau du score final du niveau.

avatar

zx6r4

19 avr 2013 @ 10:55

Sur ce coup là je vais faire comme David, je vais d’abord tester la démo.

Le jeu me parait bien fun, mais c’est le « A réserver aux calmes » qui m’inquiète^^

De plus, merci pour le test et toutes les infos, il fait parti des jeux que je n’ai pas eu le plaisir de tester à l’époque.