Test - Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre

«Test d’un Grand Jeu» , - 7 réaction(s)

A bientôt 40 ans, je fais partie de cette génération dont l’enfance reste imprégnée par des histoires familiales broyées, meurtries, cassées par les guerres. Mes yeux d’enfants sont restés longtemps subjugués par les médailles de pépé Romain, des médailles soigneusement posées sur un vieux buffet en bois, alignées dans un seul et unique écrin. Pépé Romain avait fait la grande guerre, j’étais bien trop jeune pour qu’il m’en parle, bien entendu et, à ce jour, j’ignore toujours s’il en parlait ou s’il restait mutique et rongé par ce qu’il avait vécu. Je voyais Pépé Romain comme un héros ayant survécu aux combats, un soldat anonyme qui doit peut être sa survie au morceau d’obus qui s’était logé dans sa jambe à jamais. Aujourd’hui, je sais qu’il n’était pas un héros, juste une victime d’une guerre horrible qui a fait plus de ravages que la Seconde Guerre Mondiale. Cent ans après l’étincelle qui a enflammé le monde, Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre arrive sur nos consoles comme un jeu, un hommage à ces combattants et un rappel poignant des sacrifices, des drames et des vies gaspillées.

La sale guerre...

L
L'uniforme français du début de la guerre : une cible rouge et bleue pour les tirs allemands.

La guerre a toujours été un thème de prédilection du jeu vidéo. Le premier Wargame informatique remonte à 1973, Plato : Empire fut le premier d’une longue série. La puissance des machines aidant, le jeu de guerre stratégique a laissé place au jeu de tir simple nous mettant dans l’action. Après un passage par la case Shoot Them Up, la guerre trouve dans le FPS son genre de prédilection et ses lettres de « noblesse » avec le premier Medal of Honor et son débarquement sur les plages normandes qui restera à jamais gravé dans les mémoires des joueurs. Le genre s’est aussi travesti dans la propagande mais a toujours privilégié l’action à un véritable questionnement et débat de fond sur la guerre en tant que telle. Seul Spec Ops : The Line de Yager est allé au delà de l’expérience habituelle délivrée au joueur en l’amenant à réfléchir sur ses actes. C’est bien peu et autant la Seconde Guerre Mondiale se retrouve sur représentée, autant la Première Guerre semble être totalement oubliée du média, la cantonnant aux Wargames ou à quelques jeux comme Red Baron pour ne citer que lui.

Ubisoft répare néanmoins cette injustice avec Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre, un jeu qui a l’ambition de sortir des sentiers battus. L’idée forte du titre, c’est de se montrer le plus accessible possible afin de présenter la guerre dans toute son horreur, sa barbarie et sa folie. Cette ambition semblait démesurée à première vue et l’on pouvait se poser la question de savoir si le jeu vidéo était un bon média pour faire passer un message aussi lourd et sensible.

... Ubisoft évite l’écueil de la vision binaire du conflit et nous permet de subir les évènements en nous confrontant à la folie des deux camps.
Le jeu propose aussi des phases d
Le jeu propose aussi des phases d'infiltration...

Pour réussir un tel tour de force, il faut bouleverser les codes établis et jouer l’originalité, à commencer par les graphismes. Soldats Inconnus se découvre totalement magnifié par une charte graphique issue de la bande dessiné et rappelant fortement le trait fin et travaillé de Joann Sfar. Le moteur UbiArt utilisé par les derniers Rayman et, plus récemment par Child of Light, fait merveille. Adultes et enfants ne pourront que tomber sous le charme de cette histoire poignante du destin de quatre personnes dont la vie va être bouleversée et brisée par cette Grande Guerre.

Emile Chaillon est un paysan dans le petit village de Saint-Mihiel, perdu dans la Meuse et à 35 km de Verdun. Sa fille, Marie, a donné naissance à son premier enfant, Victor, qu’elle a eu avec un jeune Allemand, Karl, qui travaille lui aussi à la ferme d’Emile. L’assassinat de l’Archiduc François-Ferdinand le 28 Juin 1914 fait exploser cette famille. Karl est reconduit à la frontière dès les premières tensions et Emile doit rejoindre les rangs de l’armée Française pour partir au front.

Certaines scènes sont poignantes, le chien nous apportera le réconfort nécessaire pour continuer.
Certaines scènes sont poignantes, le chien nous apportera le réconfort nécessaire pour continuer.

Avec cette différence de points de vue Ubisoft évite l’écueil de la vision binaire du conflit et nous permet de subir les évènements en nous confrontant à la folie des deux camps. On aura par la suite la possibilité de jouer Freddie, un américain s’étant engagé très tôt dans le conflit suite à un drame et Anna, une jeune infirmière belge, n’hésitant pas à porter secours à tous les blessés qu’elle croisera, tout en essayant de retrouver son père enlevé par les Allemands. Le jeu nous amène successivement sur les grands fronts de la guerre, la bataille de la Marne, Verdun, la bataille du Fort de Douaumont avant un climax éprouvant sur le Chemin des Dames et un final parmi les plus poignants que nous aura offert le jeu vidéo.

Le jeu vidéo et le devoir de mémoire

Anna, l
Anna, l'infirmière belge, soignera tout ceux dans le besoin.

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre dépoussière a lui seul le jeu de Guerre, le jeu historique et le jeu éducatif. N’ayez pas peur de ces mots, ne voyez pas derrière eux les anciens jeux Cryo comme Versailles, ou les petites applis colorées pensées pour les tout petits. Ubisoft nous démontre tout son savoir faire pour nous offrir un jeu éducatif qui n’oublie jamais de nous divertir tout en se basant continuellement sur les faits historiques de la grande guerre. Cette réussite tient essentiellement à la formidable écriture du jeu qui distille la voix off des protagonistes entre chaque niveaux, leurs doutes, leurs craintes et arrive à nous tenir en haleine tout au long des 6 à 7 heures de jeu en multipliant les évènements et les moments de tension. Derrière un simple jeu d’aventure, que l’on pourrait plus facilement qualifier de mix entre jeu de puzzle et point and click, se cache un véritable bijou de trouvailles, de séquences originales qui vont de l’infiltration au jeu de réflexe, tout en jonglant avec maestria entre humour et séquences réellement poignantes. Le rythme ne faiblit jamais et le jeu arrive continuellement à se renouveler dans ses phases de gameplay et ce malgré leur simplicité et leur relative facilité.

Cette grande accessibilité est totalement en adéquation avec la volonté des développeurs de faire passer un message fort et chargé en émotions au public le plus large qu’il soit. Le gameplay, la charte graphique et la narration sont totalement adaptés aux jeunes joueurs de 9-10 ans accompagnés par leurs parents afin de pouvoir répondre à leurs questions. Cette expérience partagée sera aussi appréciée par l’enfant que par le parent. Les joueurs les plus aguerris seront quand à eux comblés par la maturité des propos et l’expérience unique que nous propose Soldats Inconnus. Il est encore trop rare qu’un jeu vidéo puisse nous émouvoir jusqu’aux larmes pour s’arrêter sur de simples critères de challenge ou de difficulté.

Il est encore trop rare qu’un jeu vidéo puisse nous émouvoir jusqu’aux larmes...
Les puzzles sont parfaitement intégrés dans le jeu.
Les puzzles sont parfaitement intégrés dans le jeu.

Les premiers niveaux permettent de se familiariser avec les commandes. On évite adroitement les explosions et les tirs allemands sur les champs de bataille, on actionne certains mécanismes ou on lance des pierres ou des grenades pour passer des obstacles. La compagnie d’un chien de la Croix-Rouge allemande introduit de nouvelles possibilités dans la résolution des puzzles rencontrés. Il deviendra au fur et à mesure du jeu un personnage à part entière. Langue pendante, sourire figé, il porte son regard candide et détaché sur le conflit qui l’entoure et atténue de ce fait la dureté de certains passages du jeu pour les plus jeunes. Mais la grosse force de Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre est de s’appuyer sans cesse sur les grands faits historiques du conflit afin d’enrichir ses phases de jeu et sa narration. La grande réquisition des taxis parisiens par l’armée afin d’amener les soldats sur le front de la Marne est développée via une séquence de jeu en voiture très agréable où l’apparition des obstacles se calque sur la musique comme dans certains niveaux emblématiques de Rayman Legends. Dans le même ordre d’idées, Soldats Inconnus relatera l’apparition du gaz moutarde, les tranchées, les tunnels, les premiers blindés, le support de l’aviation, les mutineries et ce en adaptant ses séquences de jeu au thème qu’il souhaite traiter.

On devra aller très loin pour sauver ce soldat.
On devra aller très loin pour sauver ce soldat.

C’est sur cette volonté continuelle de coller aux évènements historique que Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre joue la carte de jeu éducatif et de jeu historique. Le devoir de mémoire véhiculé par le jeu. Les faits, les dates, le nombre de morts, la folie des hommes, tout est relaté, sans fard, étayé par des photos d’époques et des notes complémentaires rédigées en partenariat avec la Maison du Centenaire de 14-18 et le documentaire Apocalypse – La 1ère Guerre Mondiale. Dans chaque niveau, les développeurs ont caché des objets emblématiques de la guerre et de l’époque, qui, une fois trouvés, nous offrent un petit laïus très instructif sur leur histoire et leur utilisation. La volonté de transmission historique, éducative, est omniprésente.

Pour finir on ne pourra que louer la grande qualité des voix françaises du jeu, de son environnement sonore et de son thème musical. Ce magnifique tableau est malheureusement entachée par quelques bugs d’affichage et d’erreurs de script, heureusement assez rares, mais qui peuvent bloquer notre avancée. Un patch rectifiera sûrement ces désagréments. Soldats Inconnus : Mémoire de la Grande Guerre est une réussite artistique totale et se hisse sans mal comme l’un des meilleurs jeux sur la guerre jamais réalisé et l’une des expériences les plus passionnantes et les plus fortes que le jeu vidéo puisse nous offrir actuellement.

Bilan

On a aimé :
  • Un thème parfaitement maîtrisé
  • Un régal pour les yeux et les oreilles
  • Un rythme excellent
  • Un final éprouvant
On n’a pas aimé :
  • Quelques bugs mineurs
N’oublions pas…

Faire un jeu vidéo sur la Guerre de 14-18 et trouver le ton juste pour montrer toute son horreur, sa folie au plus grand nombre. Voilà le pari tenu par les développeurs d’Ubisoft Montpellier pour nous offrir une véritable leçon de jeu vidéo et de maîtrise. Artistiquement irréprochable avec son style BD épuré et son environnement sonore fabuleux, Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre nous parle des évènements de 14-18 par l’intermédiaire de destins croisés, de destins brisés, de personnes prises dans une tempête de haine et de fureur aveugle et cruelle. On traverse une guerre sans tuer une seule personne mais en se questionnant sans cesse sur sa réalité, sa cruauté et son inutilité. Un jeu magnifique, essentiel et qui nous montre que le jeu vidéo peut aussi participer au devoir de mémoire en mettant en exergue les valeurs de tolérance, de solidarité et de sacrifice. Un véritable hymne à la paix qui en ces temps, s’avère plus que salutaire…

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1426.jpg?1390069701

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre
PEGI 16

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Montpellier

Date de sortie : 25/06/2014

Prix : 14,99€

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

7 reactions

Ezekiel.666

24 jui 2014 @ 18:39

Ok, je prend. Merci pour le test (tres bon et on voit que le jeux marque), c’est tout a fait ce a quoi je m’attendais et je reste content que ce soit un énième truc « stéréotypé » comme on a l’habitude de le voir.

Bon, plus cas le choper.

mickael6015

24 jui 2014 @ 19:55

Allez je contais le prendre de toute façon mais là le test me donne encore plus envie ! J’avais justement peur du rythme, ça me rassure.

Hosil

25 jui 2014 @ 00:00

Excellent ton test comme notre mémoire de quadragénaire. Je ne vais pas développer ici mais je conseille à tous et toutes d’y jouer en souhaitant que vous soyez nombreux à partager cette expérience vidéo ludique qui jadis a été le quotidien de ceux qui malgré eux n’avais pas le choix... vivre été déjà un sacré salut... merci.

Jarel

Rédaction

25 jui 2014 @ 12:17

Merci. Je ne saurai que trop conseiller l’achat de ce jeu qui m’a totalement convaincu. Généralement je n’ai pas l’habitude de parler des tests des autres sites mais celui de jeuvideo.com est, à mon avis, totalement à côté de la plaque. Comme quoi la perception du jeu peut varier d’un joueur à l’autre. J’ai adoré et ayant joué avec mon fils de 9 ans je peux certifier que le ton et le design employés par Soldats Inconnus sont totalement en adéquation avec le propos et n’atténue en rien l’impact des séquences.

RYOvsREN

02 jui 2014 @ 00:53

Très bon test.

Je suis en train de faire le jeu (juste après Verdun) et il est extrêmement prenant ! Un très grand jeu.

Jarel

Rédaction

03 jui 2014 @ 12:58

Merci Ryo ! ^^

TiBen1337

28 oct 2015 @ 00:10

Super test ! Il m’a donné envie de joué à ce jeux sur ma One sorti du carton. (en game with gold certe) Très prenant ! Même ma femme y passe plusieurs heures dessus.