Test - Zumba Fitness

«Ti aimes bouger ton corps...» , - 2 réaction(s)

Tester un jeu de fitness n’est pas vraiment de tout repos, croyez-moi. D’autant plus qu’on ne parle pas ici d’une de ces disciplines douces qu’on peut trouver en maison de retraite, mais bien de quelque chose de très physique, intense, et à priori peu compatible avec un testeur passant par définition pas mal de temps dans un canapé. Dans quel état j’ai terminé ce test ? Pour le savoir, il va falloir le lire jusqu’au bout.

Afro-techno-jungle-samba-beat

Commençons par une petite définition de “Zumba” : déplacement rapide et amusant. Pas de surprise, c’est très exactement ce qu’on va avoir. Cette discipline, pratiquée dans les clubs sportifs, est une sorte de mix entre fitness classique et danse sur des rythmes latins : Reggaeton, Calypso, Merengue, Samba ou même flamenco. Le jeu vous propose tout d’abord de vous initier aux mouvements de base, avant d’enchaîner sur des mouvements de plus en plus complexes. A ce niveau, il va déjà y avoir un sérieux écrémage, car ça va vite, très vite, sur des rythmes qui sont l’antithèse d’un slow langoureux. Si les tout premiers mouvements ne sont pas très difficiles à reproduire pour peu qu’on ait un minimum de sens du rythme, ça se complique très vite. Une fois les mouvements assimilés pour chaque style musical, la première chose à faire est de se reposer, puis c’est parti pour des exercices à la difficulté croissante.

On peut régler la durée de la séance, et les niveaux de difficulté ne sont pas à prendre à la légère : il faut un sérieux entraînement avant de songer à s’attaquer aux séances les plus ardues. La première épreuve est de rester calme face à une interface laide et peu pratique, réduite à sa plus simple expression.

Une fois en jeu, il faut suivre les mouvements de la danseuse, sa silhouette devenant verte quand on réalise correctement les mouvements. Et du vert, au début on n’en voit pas beaucoup. En effet, les mouvements s’enchaînent très vite, et à moins d’avoir déjà suivi des cours « en vrai », on est au départ complètement largué et pataud face à son Kinect. Et puis, au fil des parties, les choses s’améliorent. On commence à connaître les différents mouvements et, si on se laisse porter par la musique, on arrive à rester en rythme et à enchaîner de mieux en mieux. Les musiques proposées, une trentaine, ne plairont peut-être pas à tout le monde, mais nous changent un peu des habituels morceaux des jeux musicaux.

En tant que jeu de danse, Zumba n’est pas très performant, en particulier pour des raisons visuelles et techniques dont nous allons parler quelques lignes plus bas, mais en tant que jeu de fitness, pas de doutes possibles, Zumba remplit son office. Le message automatique délivré par le Kinect nous invitant à nous reposer quand on est fatigué trouve ici sa raison d’être ! Les chorégraphies sont franchement physiques, et il faut avoir le cœur bien accroché pour les exécuter jusqu’au bout : et oui, c’est vraiment du sport. On peut d’ailleurs regretter qu’il n’y ait pas de niveaux plus faciles qui permettraient de profiter de séances plus longues, mais plus « douces ». Cela rend Zumba peu accessible pour les sportifs du dimanche qui seront sans doute découragés. A noter que les chorégraphies sont bien étudiées, voire parfois sexy, et il n’est pas désagréable de regarder suer votre conjointe, ou bien de suer avec elle. L’inverse est vrai également, à condition que Monsieur face preuve d’un minimum de grâce.

Bilan

On a aimé :
  • Une track list originale
  • Chorégraphies soignées
  • Bon mix entre danse et fitness
On n’a pas aimé :
  • Interface peu pratique
  • Ce n’est pas beau
  • Latence et problèmes de détection du Kinect
La chasse aux calories

Dans quel état j’ai terminé ce test ? Avec un bleu sur le pied, suite à un coup involontaire envoyé dans un meuble en voulant faire un mouvement, avec des courbatures à des endroits où j’ignorais qu’il y avait des muscles, et globalement très fatigué. En d’autres termes, Zumba Fitness offre très exactement ce qu’on peut en attendre, avec des musiques originales et des chorégraphies agréables à suivre. Le jeu donne pourtant l’impression de s’adresser à des spécialistes des salles de sport : l’interface n’aide pas à donner envie d’y jouer, et une fois qu’on y est il faut passer une difficile étape d’entraînement avant de pouvoir profiter du titre. Il n’est pas impossible qu’il y ait des abandons dès cette étape laborieuse. Du fait de sa réalisation graphique pauvre et de sa gestion perfectible du Kinect, Zumba n’arrive pas à dépasser le stade de « petit jeu sympathique ». Il devrait cependant donner satisfaction à ceux qui recherchent la perte de calorie en s’amusant.

Xboxygen 3.25 sur 5, note basée sur 3 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton725.jpg?1413285339

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Kinect

Kinect

Kinect sur Xbox One et Xbox 360 : jeux Kinect, prix et sortie des jeux.

Venez discuter sur le Forum Kinect

2 reactions

john195

03 déc 2010 @ 17:13

De rone :

Avec un bleu sur le pied, suite à un coup involontaire envoyé dans un meuble en voulant faire un mouvement, avec des courbatures à des endroits où j’ignorais qu’il y avait des muscles, et globalement très fatigué

Ces ce qui et nul avec ces jeux sa fatiguent trop vite.lol

lylykrys

03 déc 2010 @ 19:10

Zumba fitness est un bon jeux si ont aime bouger (ces peut de le dire) au bout d une séance de 20minute j ai l impression d avoir fait le marathon !

Ces sa qui est bien je m’amuse je danse et je fait du sports dans mon salon que demander de mieux

Par contre le fait que tous le jeux sois en ANGLAIS arfff ces pas génial annoncer en francais pourtemps !

Le probleme avec la detection de la kinect il suffie que quelqu un passe dans le chant et le jeux se top net ces vraiment gavant ! Et avant de pouvoir lancer un programme la aussi faut etres armer de patiente Dommage car les music son top et sa bouge bien tous ce que j aime !